Publicité
Publicité

Emploi : Midi-Pyrénées au top des régions qui recrutent

Toulouse. Crédit photo : citizenzoo.wordpress.com

La région Midi-Pyrénées va recruter le plus de cadres en 2013, selon une étude de l'Apec, grâce notamment au dynamisme du secteur aéronautique et de la R&D.

Selon une étude menée par l’Apec sur l’attractivité de 12 régions françaises en matière d’emploi (1), celle qui va le plus recruter en 2013 est la région Midi-Pyrénées. Parmi les principaux facteurs qui expliquent ces bons chiffres, on peut citer le dynamisme  du pôle aéronautique et le développement de la R&D. 10 % des entreprises implantées en Midi- Pyrénées envisagent d’augmenter leurs effectifs de cadres en 2013 (contre 8 % au niveau national), et 6 % de les réduire (soit tout autant que pour la moyenne des régions).

PUBLICITE

La force du pôle aéronautique avec Airbus, Thales Alenia Space, et Astrium

Première région française par sa superficie, la région Midi-Pyrénées ne compte que 2,9 millions d’habitants, soit seulement le 8ème rang des régions les plus peuplées. Son tissu économique est fortement axé autour de la filière aéronautique et spatiale. Ce secteur mobilise une grande part des emplois qualifiés, particulièrement à Toulouse, métropole qui concentre les emplois stratégiques régionaux. Cela explique en grande partie le fort niveau d’encadrement enregistré en Midi-Pyrénées (19 %, le 2e de France). Dans cette région, les entreprises du secteur privé emploient 129 000 cadres, soit 4 % des cadres français.

PUBLICITE

Gros pourvoyeur d’emplois qualifiés, l’aéronautique tient une place majeure dans la région, essentiellement en Haute-Garonne où est implanté le siège d’Airbus (Blagnac), 1er employeur du département. Respectivement 4e et 6e employeurs de Haute-Garonne, Thales Alenia Space et Astrium (tous deux localisés à Toulouse) contribuent aussi vivement à cette dynamique. Le rayonnement de la région sur le plan aéronautique et spatial dépasse les frontières nationales, celle-ci se situant au 1er rang européen pour la conception et la réalisation de systèmes aéro- nautiques et spatiaux.

Une région championne en R&D

Autre facteur d’attractivité en matière d’emploi : la région Midi-Pyrénées est celle qui consacre le plus de dépenses en R&D en proportion de son PIB (4,4 % contre 2,3 % en moyenne nationale). Le développement de la recherche privée y est très dynamique, en particulier dans le domaine aéronautique et spatial. La région peut aussi s’appuyer sur des laboratoires et des établissements publics de renom : CNRS, Inserm, Cnes, Onera… Elle est enfin la 3e de France pour le nombre de brevets déposés en 2010, ce qui est un autre signe de son dynamisme en matière d’innovation.

Trois universités sont implantées dans la région (toutes à Toulouse, avec des antennes dans les préfectures de la région), ainsi qu’un centre universitaire de formation et de recherche (à Albi, avec des sites à Rodez, Castres et Figeac). La région compte aussi 12 écoles d’ingénieurs. 118 000 étudiants étaient inscrits dans le supérieur en 2011-2012 en Midi-Pyrénées. La région est la 5e à compter le plus d’étudiants, ce qui est à lier à la forte attractivité qu’elle revêt chez les jeunes. C’est en Midi-Pyrénées, en effet, que les migrations résidentielles sont les plus fortes chez les 18-24 ans. De surcroît, 26 % des Midi-Pyrénéens ayant terminé leurs études sont diplômés du supérieur, soit le 3e rang national quant à la part des diplômés, ce qui représente un atout majeur pour attirer les activités qualifiées.

(1) Etude de l’Apec sur l’attractivité dans 12 régions françaises (Alsace, Auvergne, Bretagne, Centre, Franche-Comté, Ile-de-France, Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrenées, Nord-Pas-de-Calais, Pays de Loire, Picardie, Paca).

Gratuit : recevez les Newsletters

1 réaction

  1. Cécile Garofoli

    22 octobre 2013 à 21 h 23 min

    En complément de cet article, voici le lien pour accéder à l’étude Apec Attractivité économique et physionomie de l’emploi en Midi-Pyrénées : http://bit.ly/1h5UhkE. Bonne lecture ! Cordialement. Cécile Garofoli, consultante Apec

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
0
0

Abonnez-vous GRATUITEMENT aux digests du magazine.
[Modifiez à tout moment la fréquence de réception ou annulation ]

x