Publicité
Publicité

Jacques Attali m’a dit…

jacques Attali crédit lapresse.ca

Polytechnique, Ingénieur du Corps des mines, ENA, Conseiller d’État, un doctorat d'État en sciences économiques, professeur d'économie, conseiller de François Mitterrand, il fonde et préside la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), il dirige PlaNet Finance. 65 essais, biographies et romans dont voici quelques aphorismes.

« Tout créateur a le sentiment qu’il n’est que le porte-plume de quelque chose qui le dépasse.»
« Supprimer les guillemets des citations : une manière élégante de recycler les idées usagées.»
« L’Internet représente une menace pour ceux qui savent et qui décident. Parce qu’il donne accès au savoir autrement que par le cursus hiérarchique.»
« La tragédie de l’homme, c’est que quand il peut faire quelque chose, il finit toujours par le faire.»
« Certaines fortunes se font plus sur la ruée que sur l’or. Mais ça ne prouve pas qu’il n’y ait pas d’or.»
« Notre époque ne fait plus de musique. Elle camoufle par du bruit la solitude des hommes en leur donnant à entendre ce qu’elle croit être de la musique.»
« Si le marché l’emporte sur la démocratie, il orientera la science dans des directions qui menaceront l’humanité.»
« La célébrité continuera d’être une façon d’espérer durer dans le souvenir des autres et d’obtenir par là une parcelle d’immortalité.»
« Il ne faut jamais laisser vivre trop longtemps un organigramme. »
« A tout niveau, partout dans le monde, ceux qui se disent puissants consacrent un temps considérable à tenter de faire croire qu’ils ont de l’influence sur les nominations afin d’attirer sur eux attentions, faveurs, considérations d’autres puissants.»
« Les hommes sont-ils capables de laisser les autres être heureux ?»

PUBLICITE

« Il n’est de pire ennemi que l’obligé qui s’empresse de se brouiller avec celui qui l’a aidé pour se prouver à lui-même que l’autre n’y a été pour rien.»
« L’histoire s’écrit et se réécrit comme un livre. Elle est faite de mémoire et d’intuition.»
« La politique n’agit sur l’économie que si elle ne prétend pas le faire.»
« Le neuf suscite la colère des habitudes.»
« Pardonner, gracier est un acte de foi et d’espoir, un pari sur le repentir et donc sur le progrès de l’homme.»
« L’Histoire moderne a montré que l’utopie est mère de toutes les dictatures.»
« La politique, même la plus généreuse, n’est pas affaire de bons sentiments.»
« L’autre est le seul moyen d’être certain de sa propre existence.»
« Le marché pénalise les minorités pauvres, alors que la démocratie pénalise les minorités riches.»
«On peut forcer quelqu’un à faire quelque chose, on ne peut pas le forcer à y trouver son bonheur.»
« Aucune civilisation n’est durable si elle n’est pas capable de donner un sens à l’effort, de justifier l’écoulement du temps.»

PUBLICITE

«  Le femme est le premier labyrinthe de l’homme.»
« Une société se définit par la langue qui la structure et qui donne une signification aux informations qu’on y échange.»
« Pour se protéger d’une épée, il faut un bouclier. Or construire un bouclier contre l’arme nucléaire s’est révélé jusqu’ici impossible.»
« Chez tout acteur mêlé aux affaires du monde, les événements ne sont qu’une succession de chocs, d’émotions, de caprices, de coïncidences le plus souvent improbables. »
« Dans un monde où l’information est une arme et où elle constitue même le code de la vie, la rumeur agit comme un virus, le pire de tous car il détruit les défenses immunitaires de sa victime.»
« Nul adulte n’a jamais compris que, pour l’enfant, la solitude est pire que la douleur.»
« Le trafic d’influences constitue le pain quotidien du pouvoir.»
« La monnaie n’est qu’un parasite dans le fonctionnement de l’économie de marché. Un parasite dangereux, à domestiquer, parce qu’on ne peut pas l’éliminer.»
« Ce qu’on nomme la crise n’est que la longue et difficile réécriture qui sépare deux formes provisoires du monde.»

« Parfois, il y a plus de grandeur à attendre que le flot vous emporte qu’à se débattre contre le courant. »
« S’il y a un plat universel, ce n’est pas le hamburger mais bien la pizza, parce qu’elle se limite à une base commune – la pâte – sur laquelle chacun peut disposer, agencer et exprimer sa différence.»
« Ce qui change le moins chez l’homme, ce sont les questions qu’il se pose sur lui-même.»
« Le désordre est l’état naturel du monde, la forme organisée y est l’exception.»
« Seul l’avenir donne un sens au passé.»
« Jamais une démocratie n’a fait jusqu’ici la guerre à une démocratie.»
« Tokyo, faute d’espace, a su se rendre maître des techniques de miniaturisation.»
« Quiconque a essayé un jour d’entrer dans Internet sait qu’il ne faudrait pas parler d' »autoroutes » de l’information mais plutôt de labyrinthes.»
« Le Temps est le bien le plus rare parce que c’est le seul bien qu’on ne puisse ni produire, ni donner, ni échanger, ni vendre.»
« Le problème majeur, demain, sera d’apprendre à gérer la mondialité des problèmes.»

Gratuit : recevez les Newsletters

Chef de Rubrique Dossiers

Chef de Rubrique Dossiers

1 réaction

  1. Gérard lamour

    14 juillet 2014 à 17 h 04 min

    Je n’ai pas l’honneur de faire partie des agrégés de plusieurs écoles, ni de me couper en plusieurs activités, mais, pour répondre à sa belle question « Les hommes sont-ils capables de laisser les autres être heureux ? », je dis tout simplement que se lever de bonne heure revient à s’élever de bonheur.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
0
0

Abonnez-vous GRATUITEMENT aux digests du magazine.
[Modifiez à tout moment la fréquence de réception ou annulation ]

x