Publicité
Publicité

La LegalTech monte en gamme et répond aux besoins des nouveaux entrepreneurs

crédit legalvision.fr

En 2016, pas moins de 554 000 entreprises ont été créées en France (source INSEE), soit 6 % de plus qu’en 2015 ! Et ce n’est pas tout : le nombre de créations d’entreprises individuelles classiques/de sociétés augmente, lui aussi, de 10 % ! Focus sur une forte tendance à vouloir devenir son propre patron. et sur les startups de la LegalTech rendant le droit accessible par le numérique, qui connaissent en France avec un taux de croissance de 20 % chaque année.

Les facteurs
de cette tendance de fond

Ils sont multiples : ubérisation de la société & des services, envie d’autonomie et désir de ne plus dépendre d’une hiérarchie, d’un manager, d’une structure et de pouvoir gérer sa vie professionnelle comme sa vie personnelle, en toute indépendance !  Autre constat intéressant, on identifie ces nouveaux « patrons » dans divers domaines : les services à la personne, les activités de poste et de courses… même surtout celui du transport de personnes avec une hausse notable (56 %) de créations d’entreprises dans le secteur des « transports & de l’entreposage », en 2016.

PUBLICITE

La Legaltech a imposé
une forme d’intelligence artificielle

Devant cette tendance de fond, la Legaltech, qui rassemble de nombreux acteurs digitaux autour des principaux axes de la vie juridique, s’est organisée. Identifiant un besoin de rapidité, d’économies et de simplicité, ces start-ups dont nous faisons partie, ont su relever le défi et imposer des services performants et utiles pour ces nouvelles sociétés. Cela n’était pourtant pas une évidence dès le départ. Dans un domaine où la valeur réside dans la pertinence du conseil délivré, la Legaltech a dû imposer une certaine forme d’intelligence artificielle. De fait, les professions juridiques & comptables ont été obligées à modifier leurs modèles économiques & leurs manières de travailler pour réaffirmer leur place et se positionner par rapport à des acteurs innovants & très compétitifs en matière de services proposés.

La LegalTech de demain : du sur mesure
et des solutions clés en main 

Aujourd’hui, le marché est plus mature. Les start-up de la Legaltech se sont, chacune, fait un nom et ont démultiplié les services liés à la vie de l’entreprise. Les démarches administratives et légales liées à la création d’entreprise peuvent être totalement « dématérialisées » et gérées via une plateforme en ligne. A cela s’ajoutent les services liés à la gestion des relations fournisseurs / prestataires, à la gestion du personnel, voire même à la protection de la société ou au financement de celle-ci. Certains proposent même de régler, en ligne, les litiges entre entreprises, ce qui laisse encore certains avocats sans voix !  Face à cette démultiplication des acteurs et des offres, le marché se tourne aujourd’hui légitimement vers encore plus de conseils, de « sur mesure ». En effet, il est devenu essentiel de pouvoir s’adapter aux besoins de ces néo-entrepreneurs et de leur proposer le bon  conseil spécifique à leur métier, leur secteur, leur domaine d’expertise. C’est sur ce plan que la Legaltech doit encore travailler et s’améliorer. Sur chaque type de prestation, il faut désormais aller plus loin. C’est ce vers quoi nous nous orientons : une vraie expertise métier. Chaque profession nécessite des agréments, des démarches différentes qui s’ajoutent aux formalités de base de création & de gestion d’une entreprise, il est nécessaire que les entreprises de la Legaltech fournissent cette expertise dédiée. L’obtention de la carte T pour les activités liées à l’immobilier ou l’agrément auprès de la DIRECCTE pour les Services à la personne sont de bonnes illustrations de ce que peuvent être ces démarches sectorielles souvent chronophages mais malgré tout incontournables.
Il est là l’enjeu de demain : pouvoir simplifier, de bout en bout, les démarches administratives liées à chaque filière professionnelle, et ainsi permettre à l’entrepreneur de se focaliser sur son métier et sur le développement de son activité.

PUBLICITE

Gratuit : recevez les Newsletters

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
0
0

Abonnez-vous GRATUITEMENT aux digests du magazine.
[Modifiez à tout moment la fréquence de réception ou annulation ]

x