Publicité
Publicité

Marketing Génération Y : comment les séduire

La Génération Y, entre 18 et 35 ans, jeunes, influenceurs, représente un marché juteux de près de 10 millions de consommateurs, donc un enjeu majeur de séduction et de fidélisation pour les marques. Qui sont-ils vraiment ? En quoi leurs habitudes de consommation et leurs moyens de communication font évoluer les codes du Marketing ? Quelles stratégies marketing adopter pour les attirer ?

Une génération connectée

La génération Y, pratiquement née avec une souris à la main, a grandi avec le boom d’internet, l’explosion de la téléphonie mobile (il y a en France plus d’abonnements mobiles que d’habitants) et autres écrans numériques. Ils ne peuvent plus se passer de leur troisième main, leur smartphone, qu’ils manient avec une grande dextérité. 70% d’entre eux avouent en être accrocs, le consultant jusqu’à 150 fois par jour. Leur préférence avant tout ? Ecouter de la musique et prendre des photos pour les poster sur les réseaux sociaux (80% des jeunes y sont présents), de façon spontanée et éphémère. Le téléphone devient donc un outil de lien social. En permanence connectés aux autres et au monde extérieur, ils veulent révolutionner les choses et laisser une trace.

PUBLICITE

Des jeunes en quête d’identité

Ils ont évolué dans un contexte d’incertitude, crise économique, précarisation de l’emploi, souvent au sein d’une famille recomposée. Dans ce monde en mutation, ils ne s’identifient plus à leurs parents soixante-huitards, ni aux modèles proposés par les adultes de manière générale et doivent donc se construire par eux-mêmes. Partagés entre l’envie de se démarquer et un besoin fort d’appartenance, souvent taxés d’individualisme, ils sont surtout en quête de bien-être, de plaisir et de divertissement, sur lesquels les marques devront être particulièrement attentives.
pour approfondir le sujet Comment manager la génération Y

Des consommacteurs
aux attentes spécifiques

Les Y agissent en véritables smart shopers, ces consommateurs modernes, avisés, exigeants, responsables et opportunistes. Pas fous, ils lisent les avis et comparent les prix avant de se précipiter sur un achat, surtout s’il vient grever leur budget. Leurs attentes ? Une marque qui leur donne la parole, leur permette de s’exprimer, de s’affirmer, d’exister au sein d’une communauté, se divertir et apprendre. Rompus aux techniques de push marketing, ils apprécient les avantages, cadeaux et remises promotionnelles, si elles sont faciles et rapides. Ils recherchent en priorité un lien émotionnel avec la marque.

PUBLICITE

Produits uniques
pour consommateurs uniques

Pour répondre à leur besoin de différenciation et de rapprochement avec la marque, la personnalisation des produits est un moyen redoutablement efficace de les attirer, comme le prouvent les succès des campagnes « Partage un Coca » et « A chacun son pot de Nutella », ou encore la customisation de ses chaussures Nike. Le luxe s’y met aussi, avec le concept Mon Monogramme pour Vuitton, permettant de faire graver ses initiales et de choisir des bandes bi couleurs, pour un sac unique !

Les embarquer
dans l’aventure de la marque

Les marques doivent développer une stratégie de conversation avec la Génération Y : les écouter, les interroger, leur donner la parole, les faire participer à la vie de la marque, comme par exemple Dragibus qui fait voter ses fans sur Facebook pour savoir qui du blanc ou du marron restera dans le prochain sachet. C’est aussi aller à leur rencontre (comme avec la tournée des plages Oréo en partenariat avec NRJ), organiser des évènements (Red Bull Stratos, le plus gros buzz marketing) et les faire venir aux produits et à la marque, telles les soirées portes ouvertes de la bananeraie de Michel et Augustin, avec des ateliers de dégustation et la rencontre avec les patrons et les salariés, qui remportent chaque mois un succès grandissant.
pour approfondir le sujet  Génération Y : exploitez leurs atouts !

Une dose d’humour
et beaucoup de fun

Jeune qui rit, jeune séduit : les marques qui les font rire et les amusent ont tout compris. Ils aiment les publicités au ton décalé, les jeux, les concours (comme le concours de selfies langue bleue organisé par carambar). Granola a su installer la marque dans l’inconscient des jeunes, avec un dispositif ludique, le Grano’Vore, une version revisitée de Pac Man, disponible sur Smartphone, Tablettes et Facebook, relayé par la tournée Grano’Vore avec jeux sur écrans géants et échantillonnages dans plusieurs villes de France. Tip-Ex a également marqué les esprits avec sa campagne de publicité virale « Un chasseur tue un ours », où grâce à un coup de Tip-ex, les internautes pouvaient changer et écrire la fin de l’histoire.

Leur parler de ce qui les intéresse

C’est bien là une des évolutions du marketing. Il ne s’agit plus de parler du produit, mais de l’univers de la marque, et encore mieux de l’univers des jeunes. La stratégie consiste à produire du contenu qui les intéresse, quitte à ce qu’il n’y ait aucun rapport avec le produit, comme le site La Villa Schweppes devenu un guide de sortie à part entière pour la jeune génération, ou l’appli My Little App qui envoie tous les jours une surprise que veulent vraiment les filles.
pour approfondir le sujet   Génération Z : une bombe à retardement

Le digital répond
à leurs habitudes de consommation

Pour cibler la génération Y, une distribution et une communication multi canal restent indispensables comme pour les autres générations. Néanmoins, le digital reste l’outil incontournable pour parler aux jeunes et répondre à leurs habitudes de consommation. Passer à côté nuit gravement à l’image de marque. Le marketing digital développe la notoriété de la marque, entretient le sentiment d’appartenance, facilite l’acte d’achat, se cale au rythme de vie rapide, a des promotions instantanées (ils sont par exemple friands de shopmium). Le digital répond au nouveau parcours d’achat – recueillir des avis, acheter et laisser un commentaire – avec un service clients en ligne. Red Bull, la marque créative et audacieuse, représente un cas d’école de stratégie marketing auprès de la Génération Y : positionnement sur les sports extrêmes, stratégie de mise en avant de la marque et des évènements, relayés par une très forte présence digitale alliant buzz viraux et sports extrêmes et de multiples supports de communication.
Alors, prêts à relever le défi des consommateurs Y ? MAKE THINGS HAPPEN

Gratuit : recevez les Newsletters

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
0
0

Abonnez-vous GRATUITEMENT aux digests du magazine.
[Modifiez à tout moment la fréquence de réception ou annulation ]

x