Publicité
Publicité

L’Innovation Collaborative, un formidable outil de transformation et de management

Muriel Garcia, Présidente d’Innov’Acteurs

L’innovation participative a effectué sa mue pour devenir collaborative avec l’émergence de nouveaux usages issus des réseaux sociaux portés par les millenials. Le collaboratif a imprégné toutes les strates de l’entreprise et nous amène à reconsidérer même le concept d’innovation. Ce dernier ne doit plus être subi comme une injonction - Innovez !- mais envisagé comme un outil de management et de sourcing de compétences internes et externes. L’avis de Muriel Garcia, Présidente d’Innov’Acteurs sur l’Innovation Collaborative comme outil de transformation et de management.

Créer de nouvelles postures
pour mobiliser
l’intelligence collective

L’Innovation Collaborative doit être perçue comme un outil pour permettre de (re)penser la stratégie de l’entreprise et à chacun de s’aligner en conséquence. Dans cette perspective, la dichotomie innovation disruptive (sur un produit ou service) ou incrémentale (sur un processus) n’a plus lieu d’être, les deux sont complémentaires ; l’objectif final étant d’aboutir à une réalisation concrète de qualité.
76 % des actifs français sont créatifs en dehors de l’entreprise. Il est grands temps de mobiliser les énergies pour évoluer et rester à l’écoute du marché. La relation top-down n’a plus de sens aujourd’hui que ce soit entre les marques et les consommateurs ou les directions générales et leurs collaborateurs. L’Innovation Collaborative permet de créer de nouvelles postures pour mobiliser l’intelligence collective. En encourageant le travail en équipe et les interactions, l’entreprise se place dans une dynamique positive. Cette démarche répond pleinement aux enjeux actuels de design de l’expérience client et de l’expérience salarié. Il ne s’agit plus simplement de vendre un produit ou recruter un collaborateur, il faut proposer quelque chose en plus.

PUBLICITE

Le positionnement
des managers

Le manager joue un rôle clé dans la réussite de ce type de projet. On n’attend plus de lui qu’il soit un gestionnaire d’équipe mais qu’il contribue au développement de la culture innovation par ses actions, ses qualités comportementales et son savoir-faire de « coach supporter ». Dans une logique de co-construction où se retrouvent des personnes aux profils, compétences et motivations hétéroclites, le manager doit se montrer à l’écoute, créer un climat de bienveillance pour encourager la liberté d’expression. L’Innovation Collaborative est une démarche créative qui répond toutefois à des méthodes de management de projets spécifiques.

Les outils pour déclencher
et canaliser les idées

Ces grands projets suscitent l’enthousiasme et l’émulation de toute part. Le défi consiste à mettre en place l’organisation qui facilite le travail en équipe, décuplant ainsi la cohésion tout en canalisant les énergies pour éviter un foisonnement trop intense qui à terme n’est pas productif. Il n’y a pas de méthode unique, chaque entreprise doit s’organiser à l’aide de référentiels, par exemple, pour trouver son fonctionnement idoine.  Lieux dédiés en dehors ou au sein même de l’entreprise ainsi qu’une plate-forme pour collecter les idées apparaissent comme la base de toute démarche. De leur côté, les ressources humaines ont un rôle clef dans l’accompagnement et le développement des compétences des collaborateurs, voire d’initier et d’orchestrer dans leur propre domaine des opérations d’animation et de production d’idées. L’enjeu est de créer avec agilité des communautés de compétences utiles et de manier avec aisance et confort la palette d’outils d’aujourd’hui : hackaton*, tiers lieux, créativité, design thinking, …sans oublier l’aspect reconnaissance et valorisation, ces dispositifs permettant de sortir de l’opérationnel parfois très envahissant et  de prendre de la hauteur de vue.
Un des premiers objectifs à atteindre pour une démarche pérenne : le quick win** avec une idée magique, facilement déployable, utile aux  opérationnels pour démontrer la pertinence de la démarche et susciter son l’adhésion grâce à cette légitimation rapide.
* processus créatif utilisé dans le domaine de l’innovation numérique 
** anglicisme qui désigne en général une petite modification faite dans un dispositif marketing ou e-commerce pour obtenir rapidement un gain marketing ou financier.

PUBLICITE

Collectif avant tout

Les avantages de l’innovation collaborative ne s’évaluent pas uniquement en performance socio-économique, ils résident aussi en la formidable capacité d’ouverture et de synergie des compétences utiles à la transformation des organisations et des pratiques managériales associées. Le décloisonnement est tout d’abord interne, trop d’entreprises travaillent encore en silo. Pourtant ne faudrait-il pas partir du principe que la personne qui est en contact avec la clientèle ou qui fabrique peut apporter autant de réflexions pertinentes que le marketing qui propose une vision plus analytique ? L’Innovation Collaborative permet de conjuguer les différentes approches, chacun décale son point de vue du prisme et est en capacité de proposer une idée novatrice ainsi quelque chose novateur.
Parfois, après avoir identifié les leviers internes, il faut donc aussi se tourner vers l’extérieur. L’entreprise se projette alors au cœur d’un écosystème. Dans le monde contemporain, nous nous inscrivons dans une logique de co-compétition, de collaborations pérennes ou éphémères, les interactions prennent de nouvelles formes auxquelles l’Innovation Collaborative répond parfaitement.
Enfin pour terminer, je soulignerais que c’est une démarche collective, chacun doit avoir le droit de se tromper et de recommencer, l’Innovation Collaborative est aussi itérative.

Gratuit : recevez les Newsletters

Muriel Garcia, Paris

Muriel Garcia, Paris

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
0
0

Abonnez-vous GRATUITEMENT aux digests du magazine.
[Modifiez à tout moment la fréquence de réception ou annulation ]

x