Publicité
Publicité

Pour en finir avec la spirale du turn over

*** 3mn à lire *** Si votre entreprise a du mal à retenir ses collaborateurs, elle peut se retrouver à terme en position délicate. Selon une étude de Hay Group, en partenariat avec le Centre for Economics and Business Research (CEBR) : ce taux n’est pas près de baisser, il pourrait augmenter et atteindre 15,1 % en 2018 contre 13,7% en 2013. Plusieurs facteurs comme la plus grande flexibilité du marché du travail et un retour de la croissance mondiale après 2014 amplifieraient ce phénomène. De plus, ce taux est minimisé car il ne prend pas en compte les départs sans remplacement immédiat. Les départs fréquents nuisent au moral des équipes et peuvent conduire à une spirale de départs non souhaités par votre entreprise et avoir alors un impact très négatif sur ses résultats. Comment sortir de la spirale du turn over. Avis d’un expert.

Améliorer
le processus de recrutement

Quelle est la cause de ces départs et comment faire pour stopper la spirale infernale ? Dans pratiquement tous les cas, cela se résume à une ou deux choses : soit votre entreprise retient un mauvais profil pour le poste à pourvoir ou une fois recruté, elle échoue à lui prodiguer un environnement professionnel stimulant. Dans le premier cas, il s’agit d’améliorer le processus de recrutement : bien définir ses attentes quand au poste à pourvoir, interroger les candidats de façon précise et pointilleuse en se basant sur leurs expériences, leurs qualifications et leur personnalité. Il faut valider leur capacité à s’intégrer dans la culture de l’entreprise et avec leurs futurs collaborateurs, et leur proposer une rémunération attrayante revue au minimum une fois par an.
A lire aussi Comment prévenir et gérer une erreur de recrutement

PUBLICITE

Proposer
une expérience de travail enrichissante

La deuxième cause vient d’une expérience de travail pas suffisamment enrichissante. Cela peut paraître plus compliqué à régler que d’améliorer le processus de recrutement ou d’offrir un salaire attrayant, mais avec un peu de créativité, cela peut également être moins onéreux. Un collaborateur est satisfait de son emploi lorsqu’il se sent respecté et encouragé par son supérieur, quand il se sent «challengé », poussé vers le haut au sein de l’entreprise et véritablement considéré comme «membre » de l’équipe. Une solution très abordable pour améliorer la satisfaction au travail et le fidéliser est l’aménagement d’horaires flexibles avec la possibilité de travailler à la maison et donc de fournir un environnement permettant d’allier travail soutenu et vie de famille. 80% des employés d’Accenture, société de conseil bien connue, répondant à un sondage interne affirment que la flexibilité des horaires les incite à rester dans cette entreprise. Dès aujourd’hui, 4 millions de français seraient en télétravail (étude menée par ze Village, Neo-Nomade, LBMG Worklabs et OpenScop). 16,7% des salariés pratiquent le télétravail occasionnellement, c’est-à-dire au moins un jour par semaine. Néanmoins, nombreux sont ceux qui souhaiteraient essayer cette méthode de travail mais se heurtent encore au refus de leur hiérarchie.
A lire aussi  Comment rendre heureux vos salariés et les fidéliser

Trouver la solution qui fidélise

De fait, pouvoir offrir le télétravail est un avantage concurrentiel pour l’entreprise qui le propose. Aujourd’hui, grâce à la démocratisation de la visioconférence (développement d’offres Cloud, solutions accessibles en mode locatif, offres au choix sur PC, tablettes, Smartphones ou sur des systèmes dédiés), le travailleur à domicile reste totalement intégré à la société.
Pour conclure, si votre entreprise souffre d’un niveau de départ élevé chez ses employés, elle doit réfléchir aux bonnes approches permettant de retenir les personnes clés. Un travail stimulant, un salaire attractif mais aussi une flexibilité dans les horaires sont des éléments à prendre en compte sans plus attendre.
A lire aussi Idées innovantes pour motiver et fidéliser vos équipes

PUBLICITE

Gratuit : recevez les Newsletters

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
0
0

Abonnez-vous GRATUITEMENT aux digests du magazine.
[Modifiez à tout moment la fréquence de réception ou annulation ]

x