Publicité
Publicité

Réduction des coûts : 6 erreurs à éviter

« Faire plus avec moins », voilà le défi demandé de plus en plus à un manager, et le stress de réduire les coûts amène parfois à faire des d'erreurs stupides qui s’avèrent à terme plus coûteuses. Même lorsque les budgets sont serrés, il y a un bon et un mauvais moyen d'économiser de l'argent. Réduction des coûts : 6 erreurs à éviter.

Réduire le service apporté
au client et les frais de marketing

L’une des premières choses qui vient à l’esprit est de diminuer voire supprimer les avantages et services prodigués aux clients. C’est pourtant la dernière dépense à faire. Précéder à des coupes sombres sur des aspects visibles par le client est une erreur qui peut coûter cher.  Au contraire, la priorité est de maintenir ou de renforcer les éléments qui ont un impact sur le client. Une autre réaction consiste à réduire les dépenses de marketing, mais cela correspond à vous priver de nouveaux clients. Une période de baisse des affaires milite pour le maintien de ces dépenses dans la mesure où vos concurrents sont probablement enclins à la même réaction impulsive de réduire le budget de marketing, c’est donc le  bon moment pour vous différencier aux yeux des clients.

PUBLICITE

Se concentrer uniquement
sur la réduction des coûts
immédiatement visibles

Vous vous sentez obligé d’agir comme tout le monde et de faire pression sur les fournisseurs pour qu’ils diminuent leurs prix, la manière la plus évidente de réaliser des économies, car ces coûts sont visibles. Pourtant en règle générale cela ne s’avère pas suffisant. Une approche plus efficace implique une stratégie moins apparente qui concernera l’optimisation des technologies utilisées, une meilleure organisation. L’autre façon d’augmenter le résultat net consiste à supprimer toutes les dépenses en faveur des équipes comme de petites attentions – repas, fêtes… – qui leur permettent de se sentir valorisées et de garder le moral au travail.T out dépend du client, et si vous n’avez pas de collaborateurs motivés, vous allez perdre des clients.

Respecter le budget d’aujourd’hui
sans se soucier de ce que cela
coûtera plus tard

Trop souvent, vous êtes tenté réduire les coûts immédiats au détriment des capacités futures de votre entreprise, ce qui rend plus difficile la réalisation des objectifs commerciaux à long terme. La réduction budgétaire, qui ne tient pas compte de la charge de travail, finit par coûter plus cher. Après une diminution du budget commercial ou d’informatique, le moral des collaborateur en prend un coup et la productivité a  tendance à chuter de façon spectaculaire, ce qui nécessite de gros efforts humains et financiers pour ramener la productivité à la normale.
Lecture associée  Bien-être
et qualité de vie au travail
impactent la performance

PUBLICITE

Passer du sureffectif
à un personnel sous-qualifié

Attention de ne pas se séparer trop vite de collaborateurs pour découvrir plus tard, et souvent trop tard, que certaines compétences ou connaissances accumulées nécessaires pour maintenir ou améliorer le développement manquent. Cette économie à court terme peut entraîner à long terme la réembauche des mêmes compétences à un coût plus élevé ou encore le recours à des prestataires qualifiés avec très souvent une majoration de la dépense par rapport à ce qu’elle était avec un salarié.

Garder le personnel et réduire
ses avantages, dans un marché
concurrentiel

Économiser de l’argent en réduisant les avantages sociaux, la formation ou en plafonnant les salaires est très risqué. C’est proprement suicidaire si vous vous trouvez sur un marché actif et en croissance avec des concurrents gourmands, cela peut se solder par un exode massif du personnel qualifié qui trouvera rapidement une autre opportunité professionnelle. Réduire ainsi vos coûts augmente vos risques et coûte un maximum, car il faut des années pour refaire une équipe performante.
lecture associée  Productivité :
les mauvaises habitudes
à éliminer de votre quotidien

Moyens simples et rapides
de impacter vos coûts

Des efforts risquent donc de produire les effets contraires à ceux recherchés et de nuire à l’équilibre de l’entreprise. Le meilleur moyen pour impacter significativement le niveau de coûts est de les contrôler sur la durée, et de prendre les mesures de base  suivantes :
– renégocier tous les contrats en annuel : une politique d’entreprise intelligente serait de ne pas avoir de contrat qui dépasse une année. Cela implique des discussions tous les 12 mois de renouvellement avec les fournisseurs, qui le plus souvent entraînent une adaptation et très souvent  une baisse des prix. Le contrat sur plusieurs années favorise plus le vendeur.
– interroger vos clients : parler avec ses clients est toujours une bonne chose, pour découvrir comment améliorer conjointement la prestation fournie et la relation, cela leur montre que vous vous préoccupez de réduire les coûts dans l’intérêt des deux parties.
– éliminer les réunions à faible valeur ajoutée : procédez à une vérification de toutes les réunions régulières pour déterminer celles qui peuvent être repensées, réorganisées ou carrément supprimées.
Lecture associée  Réunions de travail : 8 fausses bonnes idées à éliminer

Gratuit : recevez les Newsletters

Laurent Clairmont, Paris

Laurent Clairmont, Paris

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
0
0

Abonnez-vous GRATUITEMENT aux digests du magazine.
[Modifiez à tout moment la fréquence de réception ou annulation ]

x