Publicité
Publicité

VAE ou bilan de compétences : comment bien rebondir

Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) ou bilan de compétences ? Deux prestations qui vous sont proposées si vous souhaitez réussir une reconversion professionnelle. VAE ou bilan de compétences : quelles différences ? Quelles procédures et quelle solution choisir selon votre parcours professionnel ?

Recevez les titres du mag
Gratuitement
dans votre boite mail.


La VAE, une formalité pour valider
une aptitude, une compétence, un titre

La VAE est un droit (et non une obligation) que le salarié peut mobiliser lorsqu’il souhaite transformer ses connaissances et compétences acquises en diplôme reconnu par l’État, sans justifier de la formation ou du niveau d’études normalement requis. La VAE s’applique à l’ensemble des diplômes, titres professionnels et certificats de qualification (inscrits au Répertoire national des certifications professionnelles).
Pour vous donner un exemple courant, de nombreux cadres qui ne justifient pas d’un niveau Bac + 5 utilisent la validation des acquis de l’expérience (VAE) pour obtenir un diplôme en ce sens et ainsi viser un poste hiérarchique à plus haute responsabilité, pour lequel le niveau de diplôme compte dans la décision d’attribution du poste.

PUBLICITE

Justifier de 3 années d’activité
en rapport avec le diplôme visé

Pour pouvoir valider un diplôme en passant par une VAE, vous devez justifier de minimum 3 années d’activité en rapport avec le diplôme visé, en continu ou non, dans une ou plusieurs entreprises, le tout étant de prouver que vous disposez de suffisamment d’expérience pour compenser l’absence de formation en la matière. Vous ne pouvez en outre déposer qu’une seule demande dans une même année civile pour le même diplôme, ou trois demandes de diplômes différents dans l’année.
Lecture associée  Infographie : le compte personnel d’activité décrypté

Un jury de professionnels analyse
sur dossier les candidatures

La VAE est attribuée sur dossier de candidature par un jury de professionnels. Une évaluation sous forme de mise en situation ou un entretien pourra être demandé en complément de l’analyse du dossier. L’attribution du diplôme/certification/qualification peut être totale ou partielle, nécessitant une formation accélérée suivie d’un contrôle complémentaire sur certains éléments spécifiés par le jury. La VAE peut être refusée lorsque les conditions de compétences, d’aptitudes et de connaissances sont jugées insuffisantes.
Attention : la VAE a un coût imputable dans le cadre du Compte Personnel de Formation (CPF). Il varie selon le diplôme et la région visés.

PUBLICITE

Le bilan de compétences,
une démarche d’introspection
pour évoluer

Le bilan de compétences s’apparente plus à une démarche d’introspection, car il offre la possibilité au salarié de faire le point sur ses compétences acquises et à acquérir, mais aussi sur ses aspirations, attentes et besoins à combler dans le cadre professionnel.  Le bilan de compétences est un droit que le salarié peut mobiliser dans le cadre de son Compte Personnel de Formation (CPF). Il comporte trois étapes, étalées sur plusieurs semaines et en tête à tête avec un conseiller professionnel :
une étape d’analyse des besoins et des objectifs
une étape d’investigation personnelle
une phase de restitution des recherches effectuées et de conclusion
Le bilan de compétences peut déboucher sur l’envie de formuler une VAE, d’acquérir de nouvelles compétences via une formation professionnelle, de changer complètement de métier ou tout simplement d’entreprise. Quoi qu’il en soit, il est une démarche qui incite à l’évolution de carrière.
Lecture associée 5 MOOCs indispensables aux managers

Justifier de 5 ans d’activité,
dont 1 mois dans la même entreprise

Pour pouvoir bénéficier d’un bilan de compétences, vous devez justifier d’au moins 5 ans d’activité, dont 12 mois au sein de la même entreprise. Il vous faudra formuler votre demande par écrit auprès de votre employeur. Celui-ci dispose de 30 jours pour donner son accord ou motiver un différé. Sachez qu’un bilan de compétences ne se refuse pas pour l’employeur ; ce dernier ne pourra que le reporter pendant une durée maximum de 6 mois.

Demander conseil à  l’OPCA
dont relève votre entreprise

En parallèle à la demande écrite auprès de l’employeur, vous devrez chercher l’organisme qui sera chargé de vous accompagner (le bilan de compétences dure environ 24 heures étalées sur plusieurs semaines). Le coût peut être pris en charge dans le cadre de votre Compte Personnel de Formation (CPF). Mieux vaut demander conseil à l’OPCA dont relève l’entreprise qui vous emploie pour choisir le bon organisme,  et, pourquoi pas, obtenir un financement complémentaire, lorsque votre CPF est insuffisant.

Les OPCA à votre disposition

L’Organisme Paritaire Collecteur Agréé collecte, mutualise et redistribue les versements des entreprises au titre de la formation professionnelle. Les sommes récoltées financent le Droit Individuel à la Formation (DIF)/Compte Personnel de Formation au 1er janvier 2015 (CFP), les périodes de professionnalisation, et le plan de formation de l’entreprise.
21 Organismes Paritaires Collecteurs Agréés couvrent les différents secteurs d’activité :
Afdas (culture, communication, médias, loisirs)
Anfa (services automobiles)
Constructys (BTP)
Fafiec (sociétés du numérique, de l’ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l’évènement)
Fafih (hôtellerie et restauration)
FAF.TT (travail temporaire)
Fafsea (entreprises agricoles)
Forco (commerce de détail et distribution)
Intergros (commerce de gros et du commerce international)
Opca 3+ (industries de l’ameublement, du bois, des matériaux pour la construction et l’industrie et de l’intersecteur des papiers cartons)
Opca Baia (banques, sociétés d’assurances, mutuelles d’assurances, agences générales d’assurances, sociétés d’assistance)
Opca CGM (industries graphiques)
Opca Defi (chimie, pétrole, pharmacie, parapharmacie/vétérinaire, plasturgie)
Opcalia (29 branches professionnelles)
Actalians (professions libérales, établissements de l’hospitalisation privée et de l’enseignement privé)
Opca Transports (transports)
Opcaim (industries de la métallurgie)
Opcalim (agro-alimentaire)
Unifaf (secteur sanitaire, social et médico-social)
Uniformation (économie sociale, habitat social et protection sociale)
+ 2 OPCA interprofessionnels, OPCALIA et Agefos PME

VAE ou bilan de compétences ? La VAE est une formalité pour valider une aptitude, une compétence, un titre. Elle est une reconnaissance officielle de vos atouts. Le bilan de compétences s’apparente plus à une introspection menant à une reconnaissance personnelle de ses points forts actuels et de ses aspirations. L’un comme l’autre mène incontestablement à une évolution positive de sa carrière.

Gratuit : recevez le Digest Hebdo tous les Samedis

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
0
0

Abonnez-vous GRATUITEMENT aux digests du magazine.
[Modifiez à tout moment la fréquence de réception ou annulation ]

x