Publicité
Publicité

4 nouveaux challenges RH : et si on passait au e-coaching internalisé ?

Depuis quelques années, de nombreux bouleversements ont lieu au sein des organisations tous secteurs confondus : arrivée des technologies, instabilité voire volatilité et globalisation des marchés, prédominance de la génération Y comme force vive. Ce qui nous intéresse ici c’est l’impact sur les départements de ressources humaines, devenus les charpentiers, maîtres d’œuvre, et même les ouvriers des organisations agiles d’aujourd’hui.

Pendant longtemps, Les ressources humaines, cantonnées à la gestion de la partie « hard skills » soit la partie administrative et juridique de la fonction, étaient sous-représentées quantitativement et stratégiquement dans l’entreprise. Les temps ont bien changé, elles se taillent maintenant la part du lion. Non seulement aujourd’hui toute organisation a son responsable RH voire un département, mais en plus ses professionnels intègrent les Codir et les plus hautes sphères de la structure. Leurs défis sont donc légion et de taille, parmi lesquels se dégagent 4 grandes tendances indissociables sur lesquels ils sont attendus.

PUBLICITE

L’humanisation
des
Ressources Humaines

La Gestion des Ressources Humaines a investi le camp de l’humain et des « soft skills ». Cette tendance criante depuis presque deux décennies elle prend deux formes aujourd’hui : la prévention de la souffrance au travail par le biais de la gestion du bien-être des salariés. Cela passe par la création de postes de responsables de prévention des risques psycho-sociaux. A la fois médiateurs, coachs, formateurs, facilitateurs, ils animent et aident le management dans la prévention des problèmes touchant l’humain. Encore souvent externalisé, la multiplication des formations dans ce secteur jette les bases d’un métier de plus en plus central dans l’organisation. L’autre aspect de cette humanisation est la généralisation des Comités Hygiène Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT) garants du bien-être de tous.

h3>L’optimisation
des Ressources Humaines

PUBLICITE

Elle permet d’agencer le plus intelligemment possible les composantes RH pour en tirer la meilleure efficience, sous plusieurs visages, comme la mise en place de solutions d’accompagnement et la GEPC pour une gestion des talents et des compétences proactive et dynamique. De nombreuses méthodes coexistent aujourd’hui pour essayer de mettre la bonne personne à la bonne place et l’accompagner tout au long de sa carrière comme notamment le recours aux tests psychométriques, la mise en place de plateformes digitales de gestion des carrières et des compétences.  On vise à faire mieux avec moins, et les ressources humaines sont repensées, restructurées dans ce sens. L’organisation d’aujourd’hui capitalise et tente de garder sa force vive compétente sur du long terme.

La glocalisation
des Ressources Humaines

Elle s’y ajoute car l’organisation d’aujourd’hui n’est plus une, elle s’éparpille au niveau géographique et diversifie ses activités souvent structurées par projet. Cela a un impact direct sur les RH. Les profils de plus en plus diversifiés ne se gèrent plus de la même façon, accordant de l’intérêt à la spécificité de chacun tout en gérant la quantité sur des zones larges. Le grand écart n’étant pas toujours facile à faire, la réponse se trouve dans  la digitalisation des RH.

La Digitalisation
des Ressources Humaines

C’est notre dernière tendance et certainement la plus marquée. Selon une étude récente de Deloitte, 70 % des entreprises ont planifié la digitalisation des RH. La création de nouvelles plateformes, grandes « manie-tout » de la gestion des salariés est devenue un objectif pour beaucoup, avec aussi l’avènement du e-learning. De nos jours, les employés et notamment les cadres sont en mesure de gérer leur parcours d’apprentissage in situ et en temps réel. Mais cela ne doit pas s’arrêter là ! Se profile une étape supplémentaire et incontournable dans les 5 ans qui viennent : la mise en place de ces mêmes plateformes digitales intégrant des parcours d’e-coaching. Des services intégrés et interactifs permettant aux personnes d’être accompagnées au fur et à mesure de leurs pratiques. Voilà l’avenir de la digitalisation des RH, certaines formules d’e-coaching externes existant déjà et rencontrant une demande croissante. En revanche, une internalisation de ces interfaces intégrés permettra de contourner les problèmes de sécurité et de confidentialité, de construire des parcours en complète adéquation avec les valeurs de l’entreprise et surtout de mobiliser des e-coachs labellisés, diversifiés et ayant une bonne connaissance de la culture organisationnelle.
La voie ouverte est pleine de promesses, avec encore un pas à franchir pour simplifier tout en optimisant cette gestion des ressources humaines et aider le cadre d’aujourd’hui à être polyvalent, agile, performant et bien à sa place dans l’exercice de ses fonctions.

Gratuit : recevez les Newsletters

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
0
0

Abonnez-vous GRATUITEMENT aux digests du magazine.
[Modifiez à tout moment la fréquence de réception ou annulation ]

x