Publicité
Publicité

Emploi des cadres : un scénario optimiste pour 3 ans

Selon l’enquête annuelle de l’Apec, « Perspectives de l’emploi cadre », 208 000 à 225 000 cadres seront recrutés en 2017*, ce qui correspond à une progression de plus de 10 % par rapport l’exercice antérieur. La bonne nouvelle, c’est que cette croissance va profiter à tous les secteurs, toutes les fonctions et toutes les régions. Analyse et explication.

Recevez les titres du mag
Gratuitement
dans votre boite mail.


Comme toujours ces estimations peuvent être contrecarrées par des événements imprévus tels qu’une échéance politique, un changement d’affectations  budgétaires ou les conséquences d’une décision comme celle du Brexit. Néanmoins cette étude des projets des entreprises démontre qu’il existe une vraie dynamique des embauches de cadres grâce aux évolutions des marchés, des organisations et des politiques en particulier avec les grandes transformations numériques et énergétiques, qui exigent des nouvelles compétences et des talents nouveaux.

PUBLICITE

Les services et l’industrie
les plus demandeurs

Quels que soient le secteur, la fonction ou la région, la hausse des recrutements est là avec des différences d’intensité. Les plus dynamiques, les services et l’industrie, trustent à eux deux 80 % des recrutements sur les 6 premiers mois de cet exercice. Derrière la dénomination services, on peut identifier les activités en pleine croissance très consommatrices de compétences cadres telles que l’informatique et les télécommunications, l’ingénierie, la recherche et le développement, mais aussi le juridique, la comptabilité, le conseil et la gestion des entreprises. Dans le secteur industriel la croissance des embauches s’explique essentiellement par les exigences de la transformation digitale, par la nécessité de rénover ou renouveler l’outil de production, et aussi par la volonté de renforcer l’encadrement. Même la construction connaît la croissance avec les chantiers du Grand Paris et la recrudescence des demandes de logements neufs.
Lecture associée  Peut-on encore trouver un emploi sur LinkedIn

Fonctions et profils les plus recrutés

En tête de ces recrutements, ce sont les informaticiens (pour 1 sur 2) au sens large du terme, ce qui représente 51 000 embauches, les commerciaux et les marketers pour 42 700 et  les ingénieurs des services Études-R & D pour  37 300 recrutements.  Toutes les régions en profitent évidement selon leur potentiel avec en tête l’Île-de-France et la région Auvergne-Rhône-Alpes, suivies par les Hauts-de-France, Provence-Alpes-Côte d’Azur et l’Occitanie. Les entreprises ont recruté en priorité des cadres qui possèdent une expérience d’au moins un à dix ans d’expérience dans 60 % des cas. En revanche les employeurs dans cette même période ont moins recherché des cadres chevronnés, possédant plus de vingt ans d’expérience,  puisque ces derniers représentent seulement 5 %. L’étude émet l’analyse selon laquelle la pénurie de candidats de un à dix ans d’expérience, pourrait à terme convaincre les recruteurs, que ce soient les cabinets de recrutement ou les entreprises en direct, de revoir leurs critères de sélection et recourir aux populations plus nombreuses des jeunes diplômés ou des seniors.
Lecture associée  Les qualités qui séduisent les recruteurs en 2017

PUBLICITE

Un scénario optimiste pour 3 ans

Cette tendance dynamique du marché de l’emploi des cadres devrait a priori se poursuivre jusqu’en 2019 grâce à la croissance, à l’augmentation des investissements et à une conjoncture démographique favorable. Un cycle vertueux qui bénéficie aux cadres qui devraient profiter dans les trois années à venir du scénario  d’une « croissance pérenne » pour le recrutement. La perspective de 222 000 recrutements en 2018 et 233 000 en 2019 devient ainsi tout à fait plausible et ferait oublier à tous les années de crise comme celle de 2009 au cours de laquelle moins de 145 000 cadres avaient trouvé un emploi.

Christophe Barbier, Marie-Françoise Leflon, Jean-Marie Marx et Emmanuelle Wargon crédit APEC

L’Apec ou Association pour l’emploi des cadres, financée par les cotisations des cadres et des entreprises, a pour vocation de conseiller les entreprises et les cadres en matière d’emploi. Son jobboard www.apec.fr est l’un des  plus consultés. Son conseil  d’administration présidé alternativement, tous les deux ans, par un membre du collège patronal et par un membre du collège syndical se compose de représentants du Medef, de la CPME et de l’U2P et des 5 centrales syndicales, CFE-CGC, CFDT Cadres, FO-Cadres, UGICA-CFTC et UGICT-CGT. Les administrateurs actuels sont  pour le MEDEF Sandra Aguettaz, Max Balensi et Patrick Caré, pour la CGPME Christian Clémencelle, pour la CFDT-Cadres  Jean-Paul Bouchet, pour l’UGICT-CGT Marc Cohen-Solal,  pour le CFE-CGC Marie-Françoise Leflon, qui est présidente actuelle,  FO Cadres Eric Pérez, et pour la CFTC Cadres Isabelle Sancerni.  Jean-Marie Marx assure la direction générale de l’Apec depuis juillet 2012.

Gratuit : recevez les Newsletters

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
0
0

Abonnez-vous GRATUITEMENT aux digests du magazine.
[Modifiez à tout moment la fréquence de réception ou annulation ]

x