Publicité
Publicité

Entretien : 6 questions piège et comment y répondre

Que vous soyez candidat à un poste dans une start up ou dans un grand groupe, certaines questions reviennent régulièrement. Pour bien répondre, il vous suffit de vous mettre à la place du recruteur et de comprendre ce qu’il cherche à savoir. La nature des questions vous permet aussi de choisir l’entreprise qui correspond à vos aspirations et à vos valeurs.

Recevez les titres du mag
Gratuitement
dans votre boite mail.


Qu’est-ce qui ne vous plait pas
dans notre entreprise ?
Que changeriez-vous ?

Le recruteur veut  savoir comment vous verbalisez un sujet que vous n’aimez pas, si vous parlez du problème et suggérez immédiatement une solution, mieux vaut ne pas répondre pas que vous trouvez l’entreprise parfaite, on ne vous croirait pas et ce sera la preuve de votre manque de réflexion. La meilleure réponse consiste à  passer 5% du temps à faire analyse de l’entreprise et 95% à suggérer une amélioration. Le recruteur veut découvrir si vous connaissez bien l’entreprise, votre capacité à résoudre un problème, non dans le fond dans le processus que vous utilisez pour trouver une solution. Cette question intéresse énormément les recruteurs car le meilleur cadre est celui qui sait résoudre par lui-même et rapidement un problème.
Lecture associée  Entretien de recrutement : les 46 erreurs les plus courantes à éviter

PUBLICITE

Que lisez-vous actuellement ?

Vous avez intérêt à répondre que vous lisez un ouvrage qui traite de sujets propres à votre métier, votre secteur d’activité, en tous cas destiné à améliorer vos compétences, ou axé sur le développement personnel, vous faites ainsi passer le message que vous avez conscience que rien n’est acquis et devez en permanence faire des progrès. Pour le recruteur, un signe que vous vous êtes un cadre à fort potentiel car vous cherchez à vous perfectionner. Si  le cœur vous en dit, après cela, vous pouvez indiquer que vous intéressez aussi des livres de fiction.
Pour recevoir chez vous le numéro spécial sur papier « Emploi des cadres » cliquez ici

Décrivez un problème que vous avez
résolu dans un précédent poste ?
Et comment vous vous y êtes pris ?

Encore une fois, le recruteur veut découvrir votre capacité à résoudre un problème et à  faire preuve de créativité pour le résoudre, savoir si vous adoptez une approche réfléchie, rationnelle, méthodique  pour le solutionner, si vous vous fiez à votre intuition, à votre créativité, à votre intelligence des situations, si vous suscitez la collaboration d’autres personnes de l’entreprise, et surtout il veut se rendre compte si vous assumez votre responsabilité et ne tentez pas de vous en débarrasser en le refilant le problème à un autre.

PUBLICITE

De quelle réalisation
êtes-vous le plus fier ?

Avec la réponse que vous allez faire, il va savoir comment vous décrivez le succès et comment vous le situez dans vos valeurs, si vous le vivez comme une aventure individuelle ou si vous l’associez à un travail d’équipe ou aux résultats de l’entreprise. C’est très différent de répondre : « J’ai réussi à devenir Directeur commercial en 5 ans », qui est une réponse individuelle et égocentrique, et « Avec mon équipe nous avons booster le chiffre d’affaires de l’entreprise de 20 % en 5 ans » qui prend en compte votre sens de l’équipe, votre appartenance à une entreprise, votre sens de l’intérêt de l’employeur, ce pour quoi a priori vous êtes recruté.

Que faites-vous pendant vos loisirs ?

L’équilibre est une partie importante du succès. Le recruteur part du principe qu’un cadre équilibré et à forte valeur ajoutée s’efforce de réussir dans la plupart des domaines de sa vie, donc il fait tout pour entretenir sa condition physique, ses relations et ses aspirations culturelles. Mieux vaut répondre que vous pratiquez trois fois par semaine tel ou tel sport, (a minima de la marche), que vous êtes actif au sein du conseil syndical de votre immeuble et que vous suivez des cours de yoga ou saxophone. Il ne s’agit pas de mentir, mais d’indiquer les activités de votre sphère personnelle qui lui démontrent que vous êtes animé par le goût de l’action, la poursuite d’un objectif et la quête continuelle de vous améliorer. Cela le rassurera car il fait le pari que cela se retrouvera dans votre travail.
Lecture associée  Ces loisirs qui améliorent votre rendement au travail

En quoi estimez-vous
ne pas correspondre au profil
que nous voulons recruter ?

Votre réponse est riche d’enseignements pour lui à la fois dans le fond et dans la forme, car elle implique votre connaissance de vous-même, la compréhension du poste et de l’entreprise, et votre capacité  à faire la synthèse tout en restant factuel. Cela démontre votre capacité de recul, votre ampleur de vue et votre talent à vous focaliser sur l’essentiel. Pour réussir votre coup, vous aurez souvent intérêt à poser des questions supplémentaires, en n’oubliant jamais que vous serez très souvent plus apprécié par la pertinence de vos questions que par celle de vos réponses.
Pendant que vous répondez aux questions qui vous sont posées, vous ne devez surtout pas écarter ce que vous dit votre intuition, si vous ne sentez pas bien un sujet ou un interlocuteur, une façon de faire,  une valeur mise en avant ou au contraire occultée…, ne vous précipitez pas, déclinez la proposition et prenez plus de temps pour trouver la bonne opportunité professionnelle.

Gratuit : recevez le Digest Hebdo tous les Samedis

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
0
0

Abonnez-vous GRATUITEMENT aux digests du magazine.
[Modifiez à tout moment la fréquence de réception ou annulation ]

x