Publicité
Publicité

Ce qui explique que vous n’avez pas convaincu le recruteur

Cela arrive à des cadres très bien, n’en faites pas une affaire, vous pouvez perdre la bataille d’un entretien mais gagner la conquête de votre emploi. Vous vous demandez bien sûr pourquoi vous n’êtes pas sollicité pour un deuxième entretien alors que vous estimiez avoir toutes vos chances. Si vous n’obtenez pas cette explication du recruteur, nous vous proposons de découvrir les possibles raisons qui justifient cette situation.

Vous n’avez pas autant
assuré que vous le pensez

Quelle que soit l’étape du processus de recherche où vous vous trouvez, vous devez continuer à suivre le consultant, le chasseur ou le recruteur. Dès votre lettre ou mail de motivation vous devez manifester votre engagement, et prendre contact par téléphone quelques jours après votre entretien. Un suivi s’impose de manière régulière, par email, téléphone, voire sms. Un suivi régulier et poli – éviter le harcèlement – fait souvent la différence et démontre votre ténacité, peut-être n’est-il pas encore trop tard. Et si vous n’obtenez pas un retour, au bout de quelques semaines, laissez tomber, vous avez eu affaire à un mauvais professionnel du recrutement ou un employeur. Vous l’avez finalement échappé belle.
Lecture associée  Entretien avec un recruteur : pourquoi il ne vous rappelle pas

PUBLICITE

Vous avez mal argumenté
votre candidature

Dès les premières minutes, vous avez trop montré votre hâte à quitter l’entreprise dans laquelle vous vous trouvez, au lieu de mettre en avant les atouts de celle qui recrute ou du poste proposé.  Ou bien vous vous êtes présenté  désespérément en quête d’un poste, ce qui ne convainc jamais les recruteurs qui cherchent un cadre compétent et motivé, et pas un demandeur d’emploi. Votre comportement a probablement suscité des questions de votre interlocuteur. Vous devez vous préparer à lui apporter des réponses, la bonne réponse étant celle qui décrit la pertinence  de votre éventuelle contribution à cette entreprise, et en quoi votre expérience fait de vous le candidat recherché. Cela implique qu’en amont de cet échange, vous ayez bien identifié vos atouts et vos déficits de compétence et expérience, pour pouvoir en parler en toute sincérité, ce qui montre au recruteur votre maturité, votre recul par rapport à vous même et votre sens des responsabilités, qui doivent le rassurer.
La version « papier » du Magazine offerte aux 150 premiers inscrits !

Le poste vous est passé
sous le nez à cause
d’une candidature interne

Cela arrive à des cadres très bien et très professionnels. Vous n’y pouvez rien, c’est la faute à pas de chance, vous devez aussi comprendre que le fait de recruter un cadre est un acte stressant pour le recruteur, il cherche donc à se rassurer et trouve une solution idéale par une cooptation interne. Passez vite à une autre opportunité, vos compétences et votre présentation sont hors de cause, et continuez vos actions.

PUBLICITE

Vous n’avez pas su
transmettre  votre enthousiasme
et votre intérêt

Juste après votre sortie, vous vous êtes immédiatement dit et reproché que vous n’aviez pas posé assez de questions sur l’entreprise, ou bien qu’elles n’étaient pertinentes. Mais l’aviez-vous bien préparé ? Aviez-vous mené des recherches adaptées, assez réfléchi à la valeur ajoutée que vous pouvez apporter. Peut-être vous sentez-vous trop habité par votre situation de « sans emploi » au point d’en être toujours tourné vers le passé au point de ne pas être encore disponible ou ressenti comme tel par le recruteur, pour envisager un nouveau projet professionnel. La recherche d’emploi est toujours plus ou moins longue et frustrante, et malgré tout vous devez faire preuve d’intérêt, d’énergie et de confiance pour vous positionner en candidat idéal.
Lecture associée  Entretien de recrutement : comment faire bonne impression pour être choisi

Vous avez manqué d’écoute

Cela arrive souvent, parce que vous êtes trop occupé par  votre cas, trop obsédé par votre recherche, vous vous écoutez tellement que vous n’entendez plus les autres.  Vous avez à certains moments mal répondu à vos interlocuteurs ou répondu à côté de la plaque, ce qui a indiqué au recruteur soit que vous manquiez de concentration  à cause d’une émotivité excessive (due à cet entretien au cours duquel vous devez vous vendre, mais n’est-ce le métier de base de tout cadre quel que soit  sa discipline), soit par manque de discernement ou encore d’intérêt, dans tous les cas vous avez mal écouté, et par conséquent ma répondu.  Une bonne préparation de l’entretien notamment en vous renseignant et en anticipant les questions, peut vous permettre de bien vous concentrer pour réussir l’entretien.
Lecture associée  Entretien : comment répondre aux questions pièges du recruteur

Vous n’avez pas raconté
votre histoire professionnelle

Tout le monde aime écouter une histoire, même un recruteur. C’est vrai que le débit chronologique de votre CV est des plus ennuyeux, alors que la narration de situations rencontrées, d’obstacles surmontés, de défis relevés… suscite l’écoute du recruteur. Le candidat conteur saisit son interlocuteur car il s’exprime de façon naturelle, tout ce qu’il dit semble si simple et si fluide. Là aussi efforcez-vous de préparer votre histoire, cherchez dans votre parcours les événements forts, intenses voire dramatiques, et mettez-vous en scène. Il ne s’agit pas d’inventer des aventures mais  de vous raconter pour capter l’attention et l’intérêt. Si vous pratiquez avec loyauté – par rapport à la réalité des faits – le storytelling, vous toucherez le recruteur qui se rappellera de vous. Truffez votre discours de petits détails qui aident à entrer dans l’histoire, et vous ferez la différence avec les autres candidats qui ont débité leur parcours standardisé, à condition de posséder les pré-requis techniques et professionnel du poste bien sûr.
La version « papier » du Magazine offerte aux 150 premiers inscrits !

Gratuit : recevez les Newsletters

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
0
0

Abonnez-vous GRATUITEMENT aux digests du magazine.
[Modifiez à tout moment la fréquence de réception ou annulation ]

x