Publicité
Publicité

Fidji Simo, la frenchie qui monte chez Facebook

crédit /medium.com

Fille et petite-fille d’une famille de pêcheurs espagnols, Fidji Simo naît et grandit à Sète. Elle suit le parcours des élèves brillants : un Bac avec mention, deux ans de prépa et une intégration HEC qui lui ouvrent toutes les portes. Elle tombe amoureuse des États-Unis lors d’un voyage universitaire en Californie et envoie une candidature spontanée à Facebook. 6 ans plus tard, âgée de seulement 29 ans, la voilà directrice du pôle vidéo de la plateforme, double ses recettes depuis sa présence. Portrait de Fidji Simo, la frenchie qui monte chez Facebook.

Recevez les titres du mag
Gratuitement
dans votre boite mail.


« Bosser dur et se battre
pour avoir des opportunités »

« Un esprit entrepreneurial, l’idée de bosser très dur et de se battre pour avoir des opportunités », explique Fidji Simo lorsqu’elle évoque les bagages que lui ont transmis ses parents. Son père d’origine espagnole exerce le métier de pêcheur, sa mère d’origine italienne tient une boutique de prêt-à-porter dans le centre-ville de Sète. La jeune fille, très bonne élève, après le Bac, suit une classe préparatoire de deux années et intègre la grande école HEC. Lors d’un voyage universitaire en Californie, elle tombe amoureuse des États-Unis. « J’ai été fascinée par la diversité de culture et d’opinions, mais aussi par l’ambition sans complexe des Américains… » affirme-t-elle lors d’une interview.

PUBLICITE

Une candidature spontanée
chez Facebook

Pour son stage de fin d’études, elle postule avec succès chez eBay et démarre à Paris avant d’être recrutée dans les bureaux de San José, en Californie, pour travailler sur la stratégie e-commerce de la plateforme. 3 ans plus tard, nous sommes en 2011, Fidji qui n’a que 25 ans postule chez Facebook (son rêve américain) en candidature spontanée. « J’ai simplement envoyé une candidature sur le site Web du groupe », mentionne-t-elle. Elle est immédiatement contactée pour un poste en marketing, mais elle évolue rapidement vers le service de conception de produits.

PUBLICITE

Fidji Simo fait grimper
la publicité mobile
de 11 à 50 % de Facebook

Vous ne connaissez peut-être pas Fidji Simo, mais vous connaissez forcément ses créations. C’est elle qui créé « Facebook Live », la possibilité de filmer directement vos événements via la plateforme, elle initie également « l’autoplay », le déclenchement automatique des vidéos sur le fil d’actualités Facebook. Fidji en profite également pour booster la publicité vidéo, et doit à son arrivée chez Facebook affronter le scepticisme des annonceurs, qui croient peu en ce type de format sur Smartphone. L’avenir a montré qu’ils se trompaient et que Fidji avait raison de croire en sa stratégie. La jeune femme fait grimper la publicité mobile de l’entreprise de 11 à 50 % des revenus publicitaires en seulement 12 mois.

Fidji Simo manage une équipe
de 350 personnes chez Facebook

Aujourd’hui, Fidji est âgée de 31 ans. Elle est chargée de booster l’offre vidéo grâce à de nombreux partenaires médias et une refonte des présentations des contenus sur la plateforme. Elle songe aussi à intégrer une stratégie de création de films originaux sous formats courts. Très proche de Sheryl Sandberg, numéro deux chez Facebook, elle gère une équipe de 350 personnes.

Gratuit : recevez les Newsletters

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
0
0

Abonnez-vous GRATUITEMENT aux digests du magazine.
[Modifiez à tout moment la fréquence de réception ou annulation ]

x