Publicité
Soutenez le magazine :
Publicité version papier

Directeur R&D, pilote de l’innovation et de la rentabilité à l’international

Rattaché au Directeur général, le Directeur Recherche et Développement a pour mission de démarquer son entreprise en concrétisant les idées de la Direction générale, tout en maîtrisant risques techniques et financiers, contraintes de fabrication et exigences de commercialisation sur un marché mondial. Une femme ou un homme au rôle stratégique dans une profession en pleine mutation du fait de l'internationalisation de l'innovation. Focus sur le Directeur R&D, pilote de l’innovation et de la rentabilité à l’international.

Recevez les titres du mag
Gratuitement
dans votre boite mail.


L’animateur
de la stratégie d’innovation

Proche collaborateur de la direction générale il la conseille en matière de  développement  et de choix des grands axes d’innovation. Il met en place une vraie une veille permanente des évolutions technologiques et des lancements de nouveaux produits ou services, tout en assurant un positionnement technique pertinent de l’entreprise qui lui garantit une position de leadership. C’est un homme ou une femme de concertation en particulier avec la direction commerciale et le marketing pour comprendre et anticiper les tendances du marché. Animateur des ressources relatives à l’innovation, il entretient des relations de partenariat avec les laboratoires publics et privés, et pilote des comités de réflexion pour générer des idées nouvelles.

PUBLICITE

Le pilote
des projets d’innovation

Moteur des équipes de projets il prépare les budgets, les plans et  les objectifs, contrôle l’avancement des projets, en tient informée la direction générale, et veille en permanence  à la disponibilité des moyens nécessaires en hommes, outils et budget, et à l’information des équipes sur les attentes des consommateurs et du service marketing.

Le manager des équipes R&D

Après avoir choisi une organisation et des méthodologies de recherche, il veille au respect des règles d’éthique en cohérence avec la culture et les valeurs. Comme tout manager, il recrute, suit les performances et favorise l’amélioration des compétences et les promotions.

PUBLICITE

Le gestionnaire
des brevets et innovations

En permanence il coordonne le travail de ses équipes avec celles de la direction commerciale et du marketing, participe à la pré-industrialisation avec les services marketing et la production, mais aussi avec la Direction juridique pour protéger les innovations et garantir le dépôt de brevets.

Un communiquant
en interne et à l’externe

Il représente l’entreprise dans des manifestations telles que congrès, colloques et salons, et assure la médiatisation de son action au cours d’événements techniques, en cohérence avec la communication de l’entreprise. Dans certaines circonstances, le Directeur R&D se mobilise aux côtés de la Direction Commerciale en support dans la phase avant-vente.

Des responsabilités à géométrie variable

Selon la taille de l’entreprise, ses responsabilités et son positionnement dans l’organigramme changent. Dans un grand groupe, il anime une fonction transverse en interne et de représentation à l’extérieur (salons, colloques, médias…).  Dans une entreprise moyenne,  son rôle toujours en lien avec la Direction générale est plus celui d’un Directeur de projets capable d’amener ses équipes à la performance. Dans une start up, c’est souvent le fondateur, en tous cas le premier chercheur d’une équipe réduite. Il doit assumer dans certains cas les crises sanitaires et les enjeux liés à l’environnement et à la responsabilité sociétale.

Le profil technique du Directeur R&D

Il possède obligatoirement des compétences techniques relatives à l’activité, aux marchés ou aux technologies du secteur de l’entreprise. Il maîtrise la conduite de projet et  tous les processus d’innovation et d’accompagnement du changement. En plus de cette expertise technique, il jouit de compétences en matière de gestion – investissement, budget, contrôle de gestion…-  et une sensibilité forte au marketing. Dans les grands groupes, l’anglais technique est la langue de travail au quotidien.

La dimension comportementale requise

Curieux, ouvert, capable d’anticipation, visionnaire, il doit sentir les évolutions du marché et les besoins de la clientèle.  Excellent communicant et fédérateur d’équipes souvent multiculturelles, il sait convaincre en interne et en externe, et se montrer diplomate pour motiver ses troupes. A côté de sa capacité à imaginer et innover, il doit faire preuve de rigueur dans l’organisation et la planification des projets.  L’ampleur de ses responsabilités exige une implication importante, une grande disponibilité, le courage de prendre rapidement des décisions, tout en gérant le stress inhérent à cette activité.

La formation et le parcours
du Directeur R&D

Ingénieur généraliste ou spécialisé, avec Master dans le domaine d’activité de l’entreprise, titulaire d’un Doctorat et post-doc, ou encore un bac+4/5 technique avec master marketing/commercial. Ce niveau de responsabilité requiert une solide expérience professionnelle en R&D dans un rôle de manager, d’une durée de 10 ans à 15 ans selon la taille de l’entreprise.

La R&D, moteur de la croissance
et du développement par l’innovation

La R&D est un des moteurs de la compétitivité. L’investissement R&D vise à faire émerger de nouveaux produits et à améliorer les gains de l’entreprise, en améliorant  sa capacité de production et son innovation, pour maintenir sa croissance et sa compétitivité sur un marché mondial.
La R&D désigne l’ensemble des activités d’une entreprise pour accroître ses connaissances et ses compétences afin de les utiliser pour de nouvelles applications.
La Recherche fondamentale recouvre des travaux expérimentaux ou théoriques pour acquérir « de nouvelles connaissances sur les fondements des phénomènes et des faits observables, sans envisager une application ou une utilisation particulière ». Elle est assumée par l’enseignement supérieur et la Recherche publique.
La Recherche appliquée est surtout dirigée vers un but ou un objectif pratique déterminé.
La R&D est un des moteurs de la compétitivité. L’investissement R&D vise à faire émerger de nouveaux produits et à améliorer les gains de l’entreprise, en améliorant  sa capacité de production et son innovation, pour maintenir sa croissance et sa compétitivité sur un marché mondial.

Gratuit : recevez le Digest Hebdo tous les Samedis

Reid Nalliat, Paris

Reid Nalliat, Paris

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
0
0

Abonnez-vous GRATUITEMENT aux digests du magazine.
[Modifiez à tout moment la fréquence de réception ou annulation ]

x