Publicité
Soutenez le magazine :
Publicité version papier

Recrutement : erreurs à éviter pour réussir

Vous contenter d’un candidat moyen

Dans l’urgence, on se sent souvent contraint de recruter une personne qui ne possède pas complètement les compétences recherchées. Recruter un candidat moyen pour combler rapidement un besoin est une grave erreur. Le recrutement de nouveaux talents doit être programmé sur toute l’année et pas seulement en cas de nécessité.

PUBLICITE

Oublier le candidat coopté par les autres

Le candidat coopté doit être traité de manière spéciale. Vous démontrez ainsi votre reconnaissance à celui qui vous l’a recommandé, même si finalement vous ne l’embauchez pas. Pour ce faire, il est important de mettre en place un programme de cooptation et accorder une attention toute particulière à vos recommandations. Il faut simplement savoir qu’un candidat qui a déjà travaillé avec un collaborateur et qui est recommandé par ce dernier est une véritable aubaine à saisir.

Omettre la culture de l’entreprise

Le fait d’apprécier particulièrement un candidat conduit le plus souvent à ignorer sa compatibilité avec la culture de votre entreprise. Il convient de se poser les bonnes questions et ne pas perdre de vue que c’est votre société qui recrute. Vous pouvez perdre gros si sa personnalité est en parfait désaccord avec les valeurs véhiculées par votre marque. C’est pour cette raison qu’il est important de se demander si le candidat à recruter les épouse vraiment.

PUBLICITE

Miser sur l’expérience
plutôt que l’intelligence

Pour déterminer la capacité d’un candidat à faire le job, il faut se focaliser plus sur son intelligence que sur son expérience. Ne visez pas le court terme, mais procédez à une évaluation de son devenir. En mettant en avant son potentiel intellectuel, vous augmentez vos chances de recruter un cadre fidélisé parc qu’il partage une vision de votre entreprise à long terme.

Tomber sous le charme
du beau parleur

Ne commettez jamais l’erreur de vous laisser séduire par les propos ou le charisme d’un candidat. Ce que vous devez rechercher avant tout, c’est sa capacité à occuper effectivement le poste. Cela passe par une analyse sérieuse de ses expériences, poste par poste et la recherche des preuves de son professionnalisme en adéquation avec ce que vous recherchez.

Faire confiance à un mercenaire

Lorsque vous tombez sur un candidat qui change régulièrement de poste, prenez le temps qu’il faudra pour étudier dans les moindres détails son CV, et en cas de doutes sur sa fiabilité dans la durée, ne recrutez pas.

Ignorer les références

Certains recruteurs pratiquent la prise de références comme une simple formalité, ils appellent le DRH de l’ancien employeur et valident des aspects contractuels et des dates. Mieux vaut appeler le supérieur hiérarchique du candidat, ce lui a travaillé directement avec lui et est à-même de porter une appréciation sur son travail et son comportement. En plus des toutes les questions relatives à ses résultats, demandez-lui s’il serait disposer à le recruter à nouveau.

comlogo

Gratuit : recevez le Digest Hebdo tous les Samedis

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
0
0

Abonnez-vous GRATUITEMENT aux digests du magazine.
[Modifiez à tout moment la fréquence de réception ou annulation ]

x