Publicité
Publicité

Les erreurs à ne jamais faire deux fois

*** 4 mn à lire *** Comme tout le monde vous faîtes des erreurs, c’est normal et humain, mais les répéter toujours et encore est grave, car c’est le meilleur moyen de ne jamais faire de réels progrès, sans comprendre pourquoi. Même si certaines sont tentantes à un moment ou un autre, vous devez apprendre à plus jamais les faire. Les erreurs à ne jamais faire deux fois.

Face à une erreur, vous pouvez être tenté de ne pas l’admettre, car cela remet en cause votre propre valeur, c’est vraiment dommage, car en étudiant  ce mauvais pas, vous investissez sur vous et allez en comprendre les raisons. Si vous l’ignorez ou la snobez, vous l’entretenez. Votre intelligence vous commande de scruter les racines de vos erreurs et d’analyser leur origine pour ne plus jamais les refaire.

PUBLICITE

Croire à ce qui est trop beau
pour être vrai

Vous rencontrez des personnes très charismatiques, confiantes, sûres d’elles et convaincantes dans leurs discours, elles parlent de leur réussite, des succès remportés, de leurs connaissances et des opportunités qu’elles peuvent vous offrir.  Cela peut être vrai qu’ils sont réussi mais moins sûr qu’ils veulent vraiment vous aider, c’est ce qui doit vous alerter et vous amener à réfléchir à deux fois à un accord qui semble trop beau pour être vrai. Des paroles ou une ambiance qui vous bercent doivent mettre la puce à l’oreille, car la naïveté et le manque de diligence peuvent être catastrophiques. Mieux vaut poser mille questions avant de vous lancer, et percer la réalité qui se cache derrière une apparence trop vendeuse.
Lecture associée   Comment repérer les manipulateurs

Faire la même chose
et espérer un résultat différent

On prête à Einstein l’aphorisme « La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent. »  Vous vous êtes peut-être installé dans la routine de votre job de manager ou de gestionnaire,  et malgré des résultats qui ne vous donnent pas satisfaction,  vous ne décidé pas de changer tant vous êtes conditionné par la sécurité.  L’intelligence de base veut que si vous gardez la même approche, vous obtiendrez les mêmes résultats, et si vous voulez obtenir un résultat différent,  vous avez intérêt à changer d’approche, de méthode, de solutions… même si cela est pénible et inconfortable à faire.
Lecture associée 7 décisions qui vont changer votre vie 

PUBLICITE

Espérer une récompense immédiate

A l’ère d’internet, vous vivez dans l’immédiateté et la recherche de la satisfaction instantanée au bout de votre smartphone ou de votre PC.  C’est une douce illusion, et  si vous transposez cette impression dans le travail et les affaires, vous allez au devant de grandes déceptions. Rien ne se fait sans le temps,  la satisfaction ne vient pas rapidement, les bénéfices ne tombent pas au premier exercice. Seul le travail acharné génère la récompense. Il faut une grande motivation à chaque étape de la conquête, et la réussite suit  le plus souvent un  processus ardu qui vous met à l’épreuve de douleurs, déceptions, déboires… qui contrecarrent vos efforts.

Dépenser sans compter

La liberté financière n’existe pas, mieux vaut coller votre action à un budget, personnellement et professionnellement.  L’intelligence commande un comportement méthodique pour identifier précisément  les charges  et les dépenses, et visualiser clairement où passe l’argent. Une fois faite cette prise de conscience, vous pouvez faire des choix et agir avec efficacité. Savoir ce que vous coûte telle action ou le recours à tel service est éclairant, et votre prévision de dépenses de l’année éclaire votre décision.  Faire et suivre un budget strict est la discipline de base d’un travail de qualité.

Perdre de vue l’objectif

Il est facile de se plonger dans le quotidien, de se donner à fond et de foncer tête baissée dans l’action, mais attention de ne pas perdre de vue votre objectif final.  Vous avez à jauger en permanence vos priorités quotidiennes à l’aune de votre grand objectif. Si vous ne vous souciez que de votre action à court terme, si vous gardez le nez collé sur le guidon, vous risquez d’oublier la perspective visée et  ne pas pouvoir ajuster votre orientation  au fur et à mesure.
Lecture associée  Comment le grand leader incite à se surpasser pour atteindre un grand objectif

Vous investir en dilettante

Lorsque les affaires marchent bien du premier premier, il est tentant de lever le pied et de croire avoir trouvé la martingale des affaires. Mais l’intelligence vous recommande de ne compter longtemps sur la chance. En fait pour une réussite durable et solide, il faut un travail dur et une mobilisation permanente. Si vous ne vous impliquez pas à fond, si vous ne continuez pas à le faire même quand les affaires vont bien, vous prenez le risque d’être confronté un jour à un arrêt brutal de votre activité.

Vouloir être celui que vous n’êtes pas

Vouloir plaire à un maximum de personnes peut vous amener à vous montrer tel que vous pensez que les autres vous voient. Mais personne n’aime le faux, et vouloir être celui  que vous n’êtes pas ne finit jamais bien. Qui plus est, vous risquez de ne tromper que vous-même tant les autres devinent facilement votre petit jeu. Même si dans le monde des affaires il faut jouer un rôle, contentez-vous de jouer le vôtre, ne sur-jouez pas. A
Oublier vos marques et revêtir un habit trop grand ou trop beau sonnent faux et vous fait passer à côté de relations, d’emplois et d’opportunités intéressants. La réussite et le bonheur fuient la tricherie et exigent la plus grande authenticité.
Lecture associée Comment avoir une super confiance en soi

Vouloir satisfaire tout le monde

On fait tous cette erreur à un moment donné, c’est humain et démagogique pour recueillir l’approbation, être plébiscité et applaudi, on veut faire plaisir à tout le monde, c’est pourtant le meilleur moyen de mécontenter une majorité d’interlocuteurs car il est tout simplement impossible de plaire à tout le monde. Pour être efficace, mieux vaut affronter avec courage la désapprobation et faire les choix que vous ressentez pertinents par rapport à vos objectifs.

Jouer à la victime

Vous avez déjà rencontré un collègue ou une relation qui se présente comme une pauvre victime.  Le stratagème peut marcher un temps, mais jouer la victime est un leurre qui ne dure pas, une manipulation qui souvent se retourne contre son artisan. Vous victimiser vous rabaisse, c’est faire pitié plus qu’envie,  et surtout renoncer à votre sens des responsabilités, à votre libre-arbitre, en un mot à votre pouvoir.

Tenter de changer quelqu’un

La seule façon de changer est de le vouloir et de vous en  donner les moyens.  Pourtant, vous avez déjà été tenté de vouloir changer un collaborateur qui au fond de lui ne le veut pas. Vous ne ferez pas boire âne qui n’a pas soif.  Eviter de choisir des personnes qui ne veulent pas se remettre en question. Vous pouvez faire cette erreur une fois, et vous rendrez vite compte pour toujours que vous ne pouvez pas faire le bonheur professionnel de quelqu’un malgré lui.
Lecture associée  Management : 5 grandes erreurs à éviter

Gratuit : recevez les Newsletters

Florian de Peyrebrune, Paris

Florian de Peyrebrune, Paris

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
0
0

Abonnez-vous GRATUITEMENT aux digests du magazine.
[Modifiez à tout moment la fréquence de réception ou annulation ]

x