Publicité
Publicité

Salaire : comment savoir ce que gagnent vos collègues

Quand et comment parler d’argent avec un collègue ? Vous avez envie de lui poser la question : " Combien gagnes-tu ?", et si vous osez le faire, vous obtenez souvent une réponse floue, car le sujet est tabou en France. Nous le savons depuis Freud, parler d’argent c’est parler de ce que vous avez et n’avez pas, de vos manques et frustrations, de vos rêves et impuissances. Pourtant aborder le sujet des "sous" avec vos pairs permet de jauger votre valeur sur le marché du travail, de vérifier si vous êtes sur le même pied d’égalité et de vous positionner par rapport au reste de l’équipe. Astuces pour délier les langues.

Mener votre propre
enquête au préalable

Avant de vous engager sur un terrain glissant en sollicitant un collègue sur sa rémunération, faites-vous une première idée des paies des uns et des autres, en jetant un œil sur les grilles de salaires appliquées dans votre entreprise, sur ce que préconisent la convention collective de votre secteur. Épluchez également les offres d’emploi pour déterminer la fourchette de salaire accordées à tel ou tel poste, et compulsez les enquêtes annuelles de rémunérations, qui donnent des chiffres nationaux et indiquent les principales rétributions par secteur, d’autres plus précises sont spécifiques à certaines professions.
Lecture connexe  Salaire : votre profil correspond-il aux critères d’augmentation en 2015

PUBLICITE

Profiter de certaines occasions
pour parler plus facilement

L’approche des entretiens annuels d’évaluation, les mois où sont distribuées les primes,  sont autant d’occasions à saisir pour aborder le sujet plus sereinement. A ce moment-là chacun se prépare à discuter voire à négocier avec le DRH ou son hiérarchique direct, et cherche à connaître la rémunération de son alter ego. Votre demande paraîtra donc moins incongrue, elle fera peut-être boule de neige,  et les autres accepteront de mettre le sujet sur la table. Autre occasion en or : le départ à la retraite ou la démission d’un collaborateur, quittant l’entreprise, il est le plus souvent enclin à divulguer ce genre d’infos.
lecture connexe   Salaires : et si on se disait tout ?

Susciter confidence et sincérité 

Dans tous les cas, évitez d’aborder le sujet trop rapidement et frontalement. Privilégiez la rencontre informelle : une pause déjeuner ou café, un séminaire, une formation, un tournoi sportif…  sont propices aux rapprochements. Discutez-en toujours en privé, cela limite la gêne de votre interlocuteur et facilite les révélations. Si votre collègue divulgue par la suite votre salaire aux autres, vous saurez d’où vient la fuite ! Si un interlocuteur vous semble réticent, inutile d’insister, vous n’obtiendriez qu’un mensonge ou une réponde évasive.
Lecture connexe  Pourquoi vous ne devriez jamais travailler juste pour l’argent

PUBLICITE

Etre franc et direct
dans certains cas

Enfin, même si elles sont rares, certaines personnes sont si à l’aise avec le sujet qu’il vaut mieux jouer la carte de la franchise et aborder le sujet sans détour. Sinon votre gêne ou vos silences peuvent être mal interprétés et éveiller les soupçons. Avec un commercial, par exemple, inutile de tourner autour du pot, il connait le montant du salaire fixe de base et les modes de calcul de la part variable. Avec ces profils de métier, parler salaire est même un outil de stimulation. Le jeune diplômé est également très disert sur son salaire, dans les grandes entreprises, les grilles de salaires en fonction du diplôme et de l’école sont connues de tous, et comme il y a peu d’écart entre ces nouveaux recrutés, faute d’expérience significative ou d’expertise particulière, il y a peu de risque de conflit. Enfin, il existe des entreprises  plus en plus nombreuses dans lesquelles les règles de calcul sont affichées et transparentes. Le tabou du salaire n’a pas lieu d’être !
Lecture connexe   Gagner plus d’argent : 36 erreurs à éliminer d’urgence

Gratuit : recevez les Newsletters

Céline Deval, Paris

Céline Deval, Paris

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
0
0

Abonnez-vous GRATUITEMENT aux digests du magazine.
[Modifiez à tout moment la fréquence de réception ou annulation ]

x