Publicité
Publicité

Trouver un job : quand la faute d’orthographe vous écarte

Selon une récente enquête menée par la plateforme TextMaster, 9 mails professionnels sur 10 contiendraient une faute d’orthographe. 17 % des Français soupçonnent avoir déjà été écartés lors d’un entretien d’embauche pour une question d’orthographe et de maniement de la langue. Comment éviter cette discrimination.

21 % des sondés
pensent avoir été freinés
dans leur carrière

Fautes d’orthographe, de syntaxe, de grammaire… L’écrit au travail en pâtit, avec le risque pour le rédacteur incriminé de voir son image ternie. Selon l’enquête de Textmaster, l’inefficacité est la principale pensée négative qui nous traverse l’esprit à propos d’une personne qui ne maîtrise pas bien la langue écrite. Si 17 % des Français pensent avoir été écartés d’un entretien d’embauche à cause de leurs lacunes,  21 % s’estimer freinés dans leur évolution professionnelle pour ce motif. Il existe même quelques cas de licenciements pour faute d’orthographe, considérés par l’employeur comme cause réelle et sérieuse de renvoi, voire comme faute grave !

PUBLICITE

Les licenciements
pour faute d’orthographe
cassés aux Prud’homme
s

Le cas d’école date de l’année 2000. Le magasin Intermarché d’Hazebrouck licencie un pâtissier en poste depuis 13 ans pour avoir commis une faute d’orthographe en écrivant « profession de foie » au lieu de « profession de foi » sur un gâteau de communion. « C’était un samedi matin, il y avait plein de commandes », expliquait le pâtissier, paniqué, dans une interview donnée à l’époque au Parisien. Ça peut arriver à tout le monde. Je n’ai pas voulu nuire au magasin. »  Selon les juristes, et notamment le témoignage de la spécialiste en droit du travail Nathalie Boisson Zyskind, l’orthographe défaillante comme motif de licenciement est difficilement recevable, sauf si la fiche de poste le nécessite et le stipule expressément dès le départ. Le pâtissier et les quelques autres cas de licenciement relevés pour faute (d’orthographe) ont tous vu la décision de l’employeur cassée aux Prud’hommes.  Il n’empêche que commettre une faute d’orthographe dans le cadre de son travail est mal vu et mal venu. Dans ce contexte, de nombreuses solutions en ligne vous proposent leur service de remise à niveau.
Lecture associée  L’orthographe m’a tuer

Les applis pour améliorer
le maniement de la langue
française

La plateforme « Projet Voltaire », leader dans la formation au français, propose des modules visant les scolaires et étudiants, les adultes salariés et les demandeurs d’emploi, avec un programme ciblé sur le monde du travail. Une certification Voltaire obtenue après examen prouve officiellement un certain niveau de français. Le bon plan pour la plateforme est aussi son forum d’échange accessible gratuitement sur la Toile, qui répond à toutes sortes de questions orthographiques ou grammaticales et de débat sur les règles du français.  Sur la chaîne YouTube baptisée « Aurore et Jean-Jacques », les règles sont décortiquées de manière ludique et humoristique via de petites vidéos (environ 1 minute 30). Vous apprenez le maniement de la langue et les subtilités orthographiques, et les méthodes pour écrire juste. D’autres chaînes plus institutionnelles ciblent la même thématique, notamment orthofacile.com ou Orthographe TV. Dans l’esprit ludique, le ministère de l’Éducation nationale propose son application sup.numerique.gouv.fr, qui vous permet d’accéder à des quiz et des exercices interactifs sur l’orthographe, la grammaire, la conjugaison… Vous pouvez aborder des thèmes très précis pour approfondir une seule problématique de la langue (les prépositions, les accords…).  L’application « Améliorez votre français » tirée du livre de Jacques Beauchemin « 209 leçons de base pour bien écrire » est une interface claire, ergonomique et un  accès à 4 types de tests, accessible sur ordinateur ou sur Smartphone (iOS ou Android). Enfin, l’application Conjuquizz, disponible sur Android, ciblant des exercices de conjugaison, vous séduira, car elle a été créée par un père de famille (Mathias Astier) dont le petit garçon de 10 ans éprouvait des difficultés d’apprentissage dans cette matière. Vous pouvez paramétrer l’application pour qu’elle se concentre sur un seul groupe de verbes ou sur certains modes ou temps.
Lecture associée

PUBLICITE

Une certification
en orthographe
sur votre CV

Tout comme la plateforme Projet Voltaire, le groupe Bescherelle (référent de la grammaire française) propose un examen, dont le résultat correspond à une certification officielle, preuve d’un certain niveau en orthographe. La certification Bescherelle, qui pourra être apposée sur le CV pour rassurer l’employeur,  s’apparente au TOEIC qui certifie un niveau minimum en anglais. Les dictionnaires Robert proposent aussi une certification officielle, appelée certification Robert, à travers un  examen de 350 questions de français en 1h45, débouchant sur un diplôme reconnu par l’État dont le budget peut être prise en charge dans le cadre de la formation continue. Vous pouvez commencer par vous tester rapidement et gratuitement via les outils proposés par la startup de formation Novascribe, partenaire de Bescherelle www.certification-bescherelle.fr.
Lecture associée Infographie : les femmes
plus fortes que les hommes en orthographe

Gratuit : recevez les Newsletters

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
0
0

Abonnez-vous GRATUITEMENT aux digests du magazine.
[Modifiez à tout moment la fréquence de réception ou annulation ]

x