Publicité
Publicité

Ce que regarde un recruteur dans votre candidature

*** 3 mn à lire *** Rechercher un emploi après 10 années ou plus d’activité ou tout simplement le faire pour la première fois vous confronte à de nouveaux défis, à commencer par la manière de vous y prendre qui a terriblement changé. Certes les entreprises recherchent toujours des talents et des compétences, mais leur choix se fait différemment, ce qui donne une cible délicate à atteindre dans la mesure où elle varie souvent. Pour vous aider à booster votre recherche, voici des tendances remarquées chez les recruteurs dont vous pouvez vous inspirer, et notamment les points qu’ils ne regardent plus autant, et ceux qu’ils surveillent toujours.

Derrière cet article, il y a le travail d’une équipe, un article similaire s’achète entre 3 et 10 euros,  mais vous pouvez payer ce que vous voulez, et dans tous les cas poursuivre votre lecture autant que vous le souhaitez.

Votre lettre de motivation

Ces dernières années, notamment avec les mises en contact faites par les réseaux sociaux, la lettre d’accompagnement ou de motivation est devenue pour certains obsolète. La quantité de candidatures à étudier  fait aller les recruteurs directement au CV, qui souvent a été présélectionné par un puissant logiciel donnant plus d’importance au curriculum vitae. En évitant de tomber dans le piège du CV bourré de mots-clés pour séduire le système ATS pour Applicant Tracking System, qui gère à partir d’expressions-clés le processus de sélection de candidats en rapprochant les candidatures pertinentes du poste à pourvoir, mieux vaut y mettre les mots et acronymes essentiels au métier et au secteur d’activité concernés.
Lecture recommandée Secrets de la lettre de motivation qui débouche sur un rendez-vous

Votre formation

Nous sommes dans une culture de la « diplomite » aiguë, et le jour n’est pas arrivé encore où le diplôme sera pris comme critère secondaire. Néanmoins il ne suffit pas, car les recruteurs se concentrent beaucoup plus sur les compétences acquises et transférables, vos expériences et votre projet professionnel, vos qualités humaines et comportementales pour occuper le poste et évoluer, votre positionnement salarial et surtout votre capacité à vous adapter aux projets de l’entreprise d’aujourd’hui et de demain.
Lecture recommandée  Entretien de recrutement : 5 clés pour renforcer votre confiance

Vos antécédents professionnels

Pour un cadre expérimenté, le recruteur est avant tout attentif à la dernière expérience. Vous avez donc intérêt à la décrire de manière factuelle, avec des chiffres et des résultats. Et vous contenter de citer de manière chronologique vos expériences antérieures. Aujourd’hui ce qui compte, et qui va être particulièrement jaugé, c’est votre capacité à décliner votre acquis dans la fonction que vous convoitez, et votre capacité à convaincre le recruteur de la transférabilité de votre expérience.
Lecture recommandée   Entretien de recrutement : ce que cachent les questions que l’on vous pose

Votre niveau de rémunération

Pendant de nombreuses années le salaire était basé sur le montant de celui que vous aviez dans votre précédent poste, en le confrontant à la politique de rémunération de l’entreprise qui recrutait. Il est évident que choisir un emploi uniquement en vous basant sur la rémunération qu’il procure peut vous amener à commettre des erreurs. Le recruteur se base sur d’autres critères que votre antériorité financière. La progression linéaire d’une rémunération est dépassée sur un marché de l’emploi tendu et chaotique, dans la mesure où elle se réfère à votre passé, alors que le recruteur analyse votre capacité à exercer un métier dans l’avenir. Il vous reste à le persuader que l’entreprise qui recrute sera gagnante en vous recrutant à une rémunération au moins égale à celle de votre précédent poste.
Lecture recommandée Pourquoi vous ne devriez jamais travailler juste pour l’argent

Vos changements fréquents de poste

Les changements fréquents de poste ont longtemps été interprétés par les recruteurs comme des signes d’incompétence, d’instabilité ou d’incapacité à intégrer une organisation et une culture. Ils analysent toujours les raisons de ces sauts de puce, mais les interprètent différemment  car à l’ère d’internet – un an est devenu souvent un mois – le fait de rester longtemps dans un poste, loin d’être une preuve de fidélité peut vous desservir dans la mesure où le recruteur peut y voir un signe de sclérose professionnelle. Le changement fréquent d’emploi, loin d’être un drapeau rouge automatique comme il y a dix ans, devient la signature d’un cadre qui a su s’adapter dans un marché turbulent, à plus forte raison si ces différents postes ont été occupés sous des statuts différents ( salarié, auto-entrepreneur ou prestataire…).
Lecture recommandée Questions cruciales à vous poser avant de changer de job

Vos échecs et votre résilience 

Preuve est faite que vos nombreuses références ne garantissent pas le succès de votre intégration ni votre réussite durable dans l’entreprise. Certains recruteurs attachent particulièrement d’importance à vos échecs, partant du principe que si vous êtes habitué au succès en général en restant dans votre zone de confort professionnel, vous êtes moins préparé aux défis du monde du travail. Eviter au cours d’un entretien d’en parler, présenter votre parcours comme un long fleuve tranquille d’expériences, peut être contre-productif. Il devient important de parler de vos non-réussites, et bien évidement d’exposer comment vous les avez vécues, analysées, et surmontées. Votre résilience devient un atout dans le monde du travail d’aujourd’hui qui exige une puissance de rebond, une capacité à imaginer des solutions dans des fonctions qui se renouvellent sans cesse.
Derrière cet article, il y a le travail d’une équipe, un article similaire s’achète entre 3 et 10 euros,  mais vous pouvez payer ce que vous voulez, et dans tous les cas poursuivre votre lecture autant que vous le souhaitez.

Gratuit : recevez les Newsletters

Reid Nalliat, Paris

Reid Nalliat, Paris

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
0
0

Abonnez-vous GRATUITEMENT aux digests du magazine.
[Modifiez à tout moment la fréquence de réception ou annulation ]

x