Publicité
Publicité

Comment présenter votre profil LinkedIn quand vous êtes au chômage

Vous vous demandez comment présenter votre profil sur LinkedIn ou Viadeo lorsque vous êtes sans emploi. Malgré votre situation, vous avez de nombreuses possibilités de réussir votre autopromotion, en affichant de manière efficace votre marque personnelle et vos compétences. Avant de vous lancer, identifiez bien tout ce que vous devez communiquer et comment vous devez le faire. Focus sur les points à mettre en avant.

Recevez les titres du mag
Gratuitement
dans votre boite mail.


Une accroche sur votre valeur
ajoutée professionnelle

Vous devez promouvoir bien évidemment la valeur ajoutée professionnelle que vous apportez à un employeur. Ce n’est pas le titre de votre ancien job qui va booster vos contacts,  même si celui-ci couvre exactement le métier que vous recherchez. Votre statut  ne valorise pas  votre marque professionnelle auprès des recruteurs. Vous devez afficher une promesse claire de la valeur que vous offrez à un nouveau patron, tout en faisant allusion – sans toutefois le préciser directement  – à votre recherche d’une nouvelle situation. Des exemples montrant comment rendre votre message clair sans la connotation négative du statut de «chômeurs»:
« Votre Directeur financier, rompu au BFR, consolidation et montage financier en milieu français et anglo-saxon.»
« Votre Directeur des achats, expert « hors production », un + en stratégie et méthodologie, avec résultats et références »
Un employeur est attiré par une promesse qui correspond à son projet, parlez-lui de l’avenir, de son avenir à lui, et comment vous pouvez l’améliorer.
Lecture connexe  Pour trouver et garder votre job, différenciez-vous par vos compétences transférables

PUBLICITE

Un curriculum vitae
truffé de mots clés
sur l’avenir

Tout comme le titre fait pour « accrocher » et lui donner envie de cliquer pour en savoir plus, votre CV peut être utilisé pour délivrer un message direct, complet, détaillé sur l’essentiel, en cohérence avec votre proposition de valeur annoncée. Commencez par un message-titre qui précise de manière plus concrète ce que vous offrez – gains de productivité, diminution des stocks, marge X par 2 … Utilisez les mots clés en accroche, ceux pratiqués d’une manière générale par les recruteurs lorsqu’ils font une requête pour trouver le même type d’expertise. Ne pas oublier que votre CV n’est finalement qu’un historique de votre vie professionnelle, ce qui fera mouche, ce sont les mots qui font comprendre à un employeur qu’il peut avec vous améliorer ses affaires et ses bénéfices.
Lecture connexe  Relooker votre CV pour le rendre viral et désirable.
recrutement-erreurs-a-eviter-pour-choisir-le-bon-candidatCDM

Une image active et dynamique
qui donne envie

Si vous êtes sans emploi depuis peu, plusieurs options s’offrent à vous. Mentionner votre dernière fonction sans préciser de manière explicite qu’elle a récemment pris fin, surtout si juridiquement vous faites toujours partie des effectifs de l’entreprise que vous avez quittée parce qu’elle vous a versé une indemnité de départ. A valider si besoin avec votre ancien employeur avant de partir. Vous pouvez aussi tout simplement préciser sur votre profil la date de fin, ce qui va baisser légèrement le nombre des consultations de votre profil. Ou opter pour la solution d’indiquer un emploi temporaire, une mission de transition  qui donne une idée aux recruteurs de ce qu’implicitement vous recherchez. C’est à vous de choisir l’option avec laquelle vous vous sentez à l’aise, celle que vous êtes capable d’assumer au cours d’un entretien. D’une manière générale vous avez intérêt à offrir une image positive, valorisante, attirante, sans tricher ni tromper vos lecteurs.
Lecture connexe  Marque personnelle : cultivez votre différence pour être remarqué

PUBLICITE

En quoi vos atouts apportent
un avantage à l’entreprise

Un constat doit vous aider : le statut de « demandeur d’emploi » n’a rien de sexy. Dans la mesure du possible, faites en sorte de ne pas prendre cet habit social, car un employeur ou un recruteur est a priori plus attiré par le profil d’un cadre qui se dit « actif », en mouvement, déjà « employé », c’est plus attirant et cela le rassure.  Si vous utilisez des mots clés et des messages appropriés sur votre marque personnelle, vous augmenterez de manière significative votre trafic, le nombre de clics et les possibilités de trouver un job. Présentez-vous toujours en indiquant non pas vos atouts, mais en quoi ceux-ci apportent  un avantage à l’entreprise.
Lecture connexe  Trouver un emploi : 9 clés pour être percutant en 2016

Gratuit : recevez le Digest Hebdo tous les Samedis

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
0
0

Abonnez-vous GRATUITEMENT aux digests du magazine.
[Modifiez à tout moment la fréquence de réception ou annulation ]

x