Publicité
Publicité

Les secteurs qui recrutent des cadres en 2013

Cet article a été lu par des milliers de cadres. 2013 n'est pas finie. Profitez en encore pour viser les postes des secteurs qui recrutent

Le Baro-éco de Viavoice pour HEC, Le Figaro et France Inter déjà à l’été 2012 montrait un marché du recrutement des cadres qui s’assombrissait. En 2013  les cadres connaîtront plus le chômage qu’en 2012, comme les autres catégories de salariés. Malgré cette conjoncture morose, nombreux sont ceux qui restent sereins sur leurs perspectives personnelles. Ils ont raison, le paradoxe de la situation veut que des entreprises licencient et en même temps recrutent. Comme chaque année, nous faisons la revue  des secteurs qui malgré le contexte morose continuent à remplacer les seniors qui partent à la retraite ou créent des emplois car ils se trouvent sur de nouveaux marchés.

PUBLICITE

Les secteurs de pointe de l’industrie recrutent

Tous les ans des ingénieurs et des techniciens sont recrutés dans l’aéronautique et le ferroviaire. En 2013, Airbus, Thalès, Safran, Dassault et leurs centaines de sous-traitants vont recruter comme en 2012 plus de 10 000 personnes dont la moitié de cadres et ingénieurs. Le ferroviaire aussi connait une  croissance due à la rénovation du réseau français  et à la vente de notre ingénierie à l’international. Ce secteur cherche des ingénieurs spécialistes des  technologies du rail. SNCF, Eurotunnel et leurs sous-traitants vont embaucher en 2013. Les métiers de l’énergie aussi ont le vent en poupe, avec le fossile, le nucléaire ou le renouvelable et l’éolien offshore. EDF est confronté à des milliers de départs à la retraite qui créent un appel d’air dans le recrutement de cadres et d’ingénieurs.

La ruée vers le web : des milliers de jobs

Le secteur le plus dynamique en recrutement touche les grands acteurs, les « pure players », les Yahoo!, Google, Amazon, eBay mais aussi les Pages Jaunes, La Redoute, les acteurs de la vente à distance, Priceminister… les agences médias, les agences de communication… Les entreprises recherchent des community managers, celui qui contribuent à la visibilité d’une marque ou d’un site internet sur la toile et dans les réseaux sociaux Facebook, Twitter… les faiseurs de  « buzz » ;  des architectes réseau,  ils conçoivent, planifient, organisent et supervisent la réalisation des systèmes informatiques ; des webmasters, ils créent des sites, des pages,  en font la maintenance  et les animent ; des trafic managers, ils organisent les campagnes des sites sur internet pour en augmenter la fréquentation ; mais aussi des  consultants e-business, des chef de produits web, des web designers…

PUBLICITE

Une stagnation des recrutements dans l’informatique en 2013

Ce secteur devrait connaitre encore des recrutements liés au « cloud-computing », qui permet de stocker des données sur des serveurs distants ou aux formules du Saas qui facilite l’abonnement à un logiciel au lieu de l’acheter. De 30.000 à 35.000 recrutements, soit de 5000 à 10.000 créations nettes, seront effectués par les acteurs des services informatiques et les logiciels dans l’Hexagone cette année. Pas de croissance en 2013 selon Syntec, le syndicat représentant les entreprises du secteur numérique. Le Conseil et les Services informatiques baisseraient de 0,9 % tandis que l’édition logicielle continuerait de progresser (+1,3 %), tirée notamment par le Saas. L’ouverture au numérique avec Google maintenant membre du Syntec se poursuivra cette année.

Des commerciaux, on en manque dans tous les secteurs

Les commerciaux ne connaissent pas la crise. Au contraire. Les entreprises doivent muscler leur force de ventes pour maintenir et augmenter leur chiffre d’affaires. La grande distribution fait  face à la montée des départs en retraite, à l’ouverture de nouveaux magasins et au développement des drives.  Les assurances recherchent des vendeurs, des commerciaux,  des marketers.  La banque de détail continue à recruter  des conseillers clientèle en agence et à distance pour la banque en ligne :  BNP Paribas, le Crédit Agricole, le Crédit du Nord , LCL… sont les grands recruteurs cette année.

60 000  enseignants recrutés en 2013-2017

L’enseignement recommence à recruter en 2013. Français Hollande l’a promis et tient promesse. 60 000 postes sur le quinquennat. Situation paradoxale, les candidats manqueraient, un concours exceptionnel est ouvert aux étudiants de master 1 en juin 2013 à ceux inscrits en master 2, et aux titulaires d’un diplôme de master ou d’un grade équivalent. Les disciplines centrales, français, maths ou anglais, sont à prendre.

La santé, le BTP, les services recrutent bon an mal an

Comme chaque année  des cadres seront recrutés dans les secteurs de la santé, les  médecins manquent, le BTP et tous les métiers de services du tourisme, à la personne. il existe des postes à pourvoir dans tous les secteurs tertiaires surtout dans des PME  en général peu attractives par leur métier, leur localisation ou leur niveau de rémunération.  Ces PME sont pourtant des tremplins efficaces et formateurs  pour se lancer dans la vie active ou rebondir après un plan social d’une grande entreprise.

Gratuit : recevez les Newsletters

Reid Nalliat, Paris

Reid Nalliat, Paris

5 réactions

  1. Mouhsin Benjelloun

    26 octobre 2013 à 23 h 01 min

    Effectivement , la profession de commercial ou conseiller commercial est bien recherchée ,par bon nombre d’entreprises tout secteur confondu . Un Patron serait prêt à sacrifier un DRH ou DAF …, et surtout qu’on ne touche pas à sa force de ventes . les entreprises doivent savoir préserver cette denrée rare et l’enrichir par des formations continues , leur adapter une formule de rémunération attractive , de manière à ne pas laisser leur forces de ventes se faire appâter par la concurrence . Un vécu souvent constaté , aussi bien dans les petites – moyennes , que les grandes structures . Alors il faut bien veiller sur votre première et durable richesse qui est : le Capital Humain .

  2. polo75

    3 septembre 2013 à 7 h 44 min

    « De 30 000 à 35 000 recrutements, soit de 5000 à 10 000 créations nettes, seront effectués par les acteurs des services informatiques et les logiciels dans l’Hexagone cette année. Pas de croissance en 2013 selon Syntec, le syndicat représentant les entreprises du secteur numérique. »
    Deux corrections :
    1. Les créations nettes d’emplois dans l’informatique ne devraient pas dépasser les 5000 nouveaux postes en 2013 à l’instar de 2012 (cf. Apec)
    2. Contrairement à ce que laisse entendre leur communication régulièrement « tapageuse », Syntec n’est absolument pas LE syndicat représentant les entreprises du secteur numérique (il y en a d’autres, tels que CINOV-IT pour les TPE/PME de la Branche…) mais le PRINCIPAL syndicat du secteur des services informatiques.

  3. jacques de nadaillac de rouge

    12 janvier 2013 à 10 h 32 min

    LES COMMERCIAUX NE CONNAISSENT PAS LA CRISE. En effet, nous recherchons les meilleurs. C’est une denrée rare et ils seront toujours très bien payés.C’est eux qui font leurs salaires et c’est sans limite Avis aux amateurs

    • Glossologeek

      13 janvier 2013 à 16 h 10 min

      Encore un marronnier sur les secteurs qui embauchent… Quant au commentaire… Il n’est qu’à voir la médiocrité de nombreux commerciaux et le faible esprit client en France pour se poser des questions …

      • Reid Nalliat, Paris

        Reid Nalliat

        15 janvier 2013 à 19 h 04 min

        Marronnier ou pas, il s’agit d’une constante du marché de l’emploi français…Avez-vous des réponses aux questions que vous vous posez ? Toute généralisation est injuste, y compris celle que je viens d’énoncer!

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
0
0

Abonnez-vous GRATUITEMENT aux digests du magazine.
[Modifiez à tout moment la fréquence de réception ou annulation ]

x