Publicité
Publicité

Entretien de recrutement : ce que cachent les questions que l’on vous pose

Les questions posées en entretien de recrutement sont souvent prises pour des pièges. Le recruteur veut découvrir votre comportement professionnel et mesurer votre capacité à vous projeter dans l'entreprise. Avant de répondre, réfléchissez bien, vos réponses vont décider de la suite. Pour vous aider, voici ce que cachent les questions que l’on vous pose.

Parlez-moi
de votre plus grande réussite

Le recruteur veut savoir quelles sont vos valeurs personnelles, ce que vous considérez comme important et mettez sous le mot réussite. Elle peut être personnelle dans votre travail, collective, matérielle ou comportementale, financière ou propre à des valeurs morales. Votre réponse indique ce que vous appelez une réussite, un exploit, un succès.

PUBLICITE

Décrivez l’environnement de travail
le plus efficace pour vous

Il cherche à savoir si l’environnement de travail de l’entreprise correspond à vos besoins personnels. Il mesure votre capacité d’abstraction, c’est différent de décrire la configuration de votre bureau et d’expliquer quel type d’ambiance de travail, de management vous plaît le plus. Il veut mesurer ainsi votre adéquation culturelle au poste.
Pour approfondir le sujet  6 idées reçues sur l’entretien de recrutement

Qu’attendez-vous
de votre futur hiérarchique ?

Il cherche à savoir comment vous travaillez dans une organisation, votre degré d’autonomie et votre capacité d’initiative, qui sont très importants pour une entreprise qui privilégie l’autonomisation. Si vous avez besoin de directives continuelles, vous ne conviendrez pas. Si votre futur hiérarchique est un manager autocrate, et que vous ayez besoin d’autonomie, il n’y aura pas compatibilité managériale.
Pour approfondir le sujet Manager, ça veut dire quoi exactement ?

PUBLICITE

Quel obstacle majeur
avez-vous surmonté et comment ?

Il veut découvrir de façon concrète votre performance, comment vous vous y prenez pour résoudre un problème, et ce que vous entendez par obstacle. C’est l’occasion d’identifier votre esprit d’équipe, si vous avez résolu le problème en concertation avec les autres, en relation avec la hiérarchie et avec éventuellement ses recommandations. Votre réponse est très édifiante sur votre façon de jouer perso ou de travailler en équipe, et de votre appartenance à un groupe.

Quelle est votre plus grande
fierté professionnelle ?

Un peu le même genre de question que « Parlez-moi de votre plus grande réussite ». La réponse peut montrer encore plus votre esprit individualiste ou votre sens de l’équipe et de vos réalisations. C’est différent de répondre « Le jour où le Président m’a félicité en réunion plénière »(trés perso)  et « Le jour où nous avons réussi à nous implanter en Chine »(collectif) .
Pour approfondir le sujet  8 formes d’entretien de recrutement

Pour quelles raisons
refuseriez de venir chez nous ?

Le recruteur veut connaître vos critères de choix d’un poste et d’une entreprise. C’est riche d’enseignement pour lui pour à partir de votre réponse orienter sa proposition dans un sens ou un autre selon sa décision de vous recruter ou non. La qualité de vos critères est aussi très édifiante pour lui : rémunération, niveau de responsabilité, type de management, perspectives d’évolution ou… temps de trajet pour venir au bureau.
Pour approfondir le sujet 6 formes d’entretien de recrutement (suite)

En quoi vos compétences
correspondent aux exigences du poste ?

Il veut jauger votre capacité d’analyse comparative entre ce que vous estimez être vos compétences et celles qu’il recherche. Il apprend beaucoup sur votre maturité à apprécier votre propre professionnalisme sans excès ni dans un sens dans l’autre, et surtout cerne si dans votre analyse vous vous placez du point de vue de l’entreprise ou de votre seul intérêt personnel.

Quelles sont les premières choses
que vous feriez en arrivant ?

Votre réponse lui montre si vous avez bien compris le poste et ses enjeux, si vous ferez preuve de prudence – établir d’abord un état de lieux – ou si vous arriverez en terrain conquis et changerez ce qui existe pour agir comme vous l’avez déjà fait ailleurs. Un indicateur de votre recul, de votre sens de l’intérêt de l’entreprise et de votre approche méthodique, plus que personnelle.
Pour approfondir le sujet Questions farfelues pour entretiens de recrutement

Comment vos collègues
vous décrivent-ils dans votre travail

Il  veut savoir si vous avez conscience de ce que vos collègues perçoivent de vous, comment vous êtes apprécié, mais si vous acceptez leur appréciation, partagez leur analyse et en  tenez compte dans vos relations avec eux. Encore une fois il jauge votre capacité de recul par rapport à vous et aux autres, et votre esprit d’équipe et de partage.

Comment vous évalue
votre patron actuel ?

La réponse traduit votre hauteur de vue, et votre intelligence de la situation, pour être crédible vous devez exposer les atouts que votre patron vous reconnaît et aussi ceux sur lesquels il attend de vous une amélioration, cela lui indique si le soutien de votre employeur actuel existe et si vous  tenez compte de ses critiques et ses commentaires.
Pour approfondir le sujet Entretien de recrutement : 7 raisons d’échec

Comment développez-vous
compétences professionnelles ?

Il veut savoir si vous possédez suffisamment d’humilité et de clairvoyance pour admettre que vous ne savez pas tout et avez toujours à apprendre. Il mesure la manière dont vous vous projetez dans l’avenir et détecte vos aspirations et sa possibilité d’accéder à vos ambitions. Tout simplement comment vous vous voyez aujourd’hui et vous projetez dans l’avenir.

Gratuit : recevez les Newsletters

Reid Nalliat, Paris

Reid Nalliat, Paris

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
0
0

Abonnez-vous GRATUITEMENT aux digests du magazine.
[Modifiez à tout moment la fréquence de réception ou annulation ]

x