Publicité
Publicité

Entretien avec un recruteur : ce que vous devez faire pour le rater  

Il existe de nombreuses façons de saboter votre entretien de recrutement, vous les connaissez déjà, on vous les a racontées ou vous pouvez facilement les imaginer, la plus classique revient à mentir sur votre cursus, ou la plus impardonnable à ne pas vous préparer. Focus sur ce que vous devez faire pour échouer en entretien de recrutement.

L’approche plus efficace
pour vous planter et décevoir
votre interlocuteur

Il existe une approche très efficace pour vous planter et décevoir votre interlocuteur, la pire et la meilleure de toutes car le plus souvent vous n’en êtes pas conscient : l’incohérence de votre présentation.  Le moyen le plus sûr de ne pas être retenu revient dans ce cas à vous montrer incohérent de bout en bout. Dérouler de manière décousue une histoire professionnelle truffée de confusions voire de contradictions, ou faire une présentation désagrégée de vos précédentes responsabilités, ou encore donner une raison illogique à votre intérêt pour l’entreprise en question ou pour le poste à occuper. Le comble par exemple, c’est d’avouer à un recruteur que vous voulez quitter votre emploi actuel parce que vous souhaitez bénéficier d’horaires de travail plus flexibles, et dans la rencontre suivante reconnaître que vous recherchez  plus de responsabilité. Soit vous n’êtes pas cru, soit le télescopage de ces assertions instillent la confusion dans l’esprit de vos interlocuteurs et remettent en question votre honnêteté.

PUBLICITE

L’incohérence se niche
dans les recoins de votre CV

Si vous  avez  indiqué que vous occupiez des fonctions de directeur international, vous décevrez le recruteur s’il aborde cette étape de votre cursus en vous posant des questions en anglais, et que vous ânonnez piteusement quelques mots de la langue Shakespeare en guise de réponse. De la même manière le moyen le plus sûr de décevoir réside dans le titre d’une fonction que vous avez occupée, si  le contenu du poste n’a rien à voir avec ce qui est habituellement convenu sous ce vocable,  vous avez ainsi trouvé un moyen très efficace de décevoir à terme le recruteur et de foirer complètement votre recrutement.
Lecture associée  La méthode du social selling pour faire mouche en entretien de recrutement

La meilleure solution
pour décevoir le recruteur

Toutes ces incohérences sont autant d’alertes pour un employeur potentiel. Plus vous vous montrez inconsistant, absurde et chaotique dans vos explications, plus vous vous approchez de l’objectif. En effet les désordres de votre discours ou l’hétérogénéité de votre présentation  montrent votre manque de préparation, d’intérêt ou d’engagement dans l’action. Omettre un détail peut induire chez le recruteur l’idée que vous manquez d’intégrité. Tout comme l’incohérence de votre présentation à deux interlocuteurs, par exemple vous dites au recruteur ce qu’a priori vous subodorez qu’il a envie d’entendre pour vous sélectionner, et ensuite vous traitez le sujet de manière différente mais plus sincère avec l’entreprise, s’ils se concertent – ce qui est le plus souvent le cas – ils vont en conclure que votre vérité est vraisemblablement entre les deux, dans un espace indéfini et improbable ce qui se traduit par de l’incertitude au moment de prendre une décision.
Lecture associée Entretien avec un recruteur : pourquoi il ne vous rappelle pas

PUBLICITE

L’incohérence érode
la confiance
de vos interlocuteurs 

Pour être sûr de ne pas être retenu par un recruteur, montrez-lui que votre CV et vos propos ne correspondent pas bien voire sur certains aspects  s’opposent.  Au minimum il se méfiera de vos compétences en matière communication, et plus encore se posera des questions sur votre équilibre intellectuel et psychologique,  voire sur votre éthique professionnelle. L’incohérence érode la confiance, le recruteur qui par conscience professionnelle mène plusieurs entretiens avec vous, confronté à des propos divergents, ne sait plus quelle réponse est la bonne, et sombre dans le plus grand désarroi.
lecture associée  Comment créer un pitch qui frappe l’esprit et touche le cœur

Se montrer incohérent
jusqu’au bout

Attention,  vous pouvez paraître cohérent tout en ayant un cursus atypique ou une évolution anormale ou peu fréquente. Pour donner une image d’incohérence, vous avez intérêt à faire des réponses qui s’avèrent pas ou peu explicables et le plus souvent en contradiction.  Pour être sûr de rater votre entretien, faites en sorte que ce que vous dîtes et répétez en entretien ne colle pas avec ce qui est marqué dans votre CV, ou s’avère irrationnel voire en opposition avec toute votre histoire professionnelle. L’incohérence fait douter le recruteur de votre capacité  à prendre une décision, et à assumer votre responsabilité, facteur déterminant apprécié par les employeurs.

Gratuit : recevez les Newsletters

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
0
0

Abonnez-vous GRATUITEMENT aux digests du magazine.
[Modifiez à tout moment la fréquence de réception ou annulation ]

x