Publicité
Publicité

Recherche d’emploi : 5 mauvaises habitudes à corriger d’urgence

*** 3mn à lire *** Vous pouvez mener des actions contre-productives en croyant bien faire. En matière de recherche d’emploi, cela arrive très souvent dans la mesure où vous traversez une période de déstabilisation. La première chose à faire est de mener correctement les actions les plus basiques telles que contacter le bon interlocuteur, préparer un entretien de recrutement, vouloir être le candidat idoine, ou diffuser votre CV. En croyant bien faire, souvent vous vous égarez dans des comportements à proscrire. Votre défi est de savoir ce qui est sain pour votre recherche d’emploi. Focus sur de mauvaises habitudes de recherche d'emploi à éviter.

Cibler les ressources humaines

Vous aurez probablement à rencontrer les responsables de Ressources humaines mais en fin de processus de recrutement. La plupart des candidats pensent qu’ils prennent les décisions de recrutement, alors qu’en fait c’est le patron du service concerné, celui qui a un intérêt particulier à pourvoir le poste, qui en fin de compte prend la décision déterminante. C’est lui qui perdra le sommeil si le poste n’est pas occupé. Changez votre habitude, au lieu de contacter les RH, allez directement à la source et posez votre candidature auprès de celui qui en a besoin.
Lecture recommandée  A qui adresser sa candidature ?

PUBLICITE

Préparer l’entretien autour de vous

En réalité, votre objectif est le même que celui d’un vendeur dans une négociation. Votre objectif est de faire passer en premier l’entreprise que vous rencontrez et non votre candidature. En fait l’entretien a peu à voir avec vous, mais tout avec les projets ou les problèmes de l’entreprise, et de votre capacité à faire passer le message que vous pouvez être une solution à son projet ou son problème. Votre entretien doit se focaliser sur son besoin et sur la manière dont vous pouvez satisfaire ce besoin.
Article connexe Entretien de recrutement : comment faire bonne impression pour être choisi

Vouloir être le candidat le plus qualifié

Honnêtement, la personne la plus qualifiée a rarement le job. D’abord, il est fort probable qu’elle n’ait pas posé sa candidature. Ensuite, à supposer que vous soyez ce candidat, avec les meilleures qualifications techniques et les années d’expérience requises, vous pouvez être en décalage avec la culture, le management, les valeurs ou les objectifs de l’entreprise. Vous êtes le meilleur candidat si vous êtes aux yeux de l’entreprise qui recrute la meilleure solution pour lui permettre d’atteindre ses objectifs.
Lecture recommandée Entretien de recrutement : 5 secrets du candidat que l’on n’oublie pas

PUBLICITE

Noyer le marché de candidatures spontanées

La candidature spontanée est aussi un bon moyen de se donner bonne conscience et d’attendre un hypothétique appel téléphonique. Rien de plus facile aujourd’hui que d’obtenir la liste de décisionnaires des entreprises et de leur envoyez un email avec votre demande. Le problème vient que ceux auxquels vous vous adressez se moquent complètement de votre recherche d’emploi. En revanche, ils sont préoccupés par leur business et le périmètre de leurs responsabilités, donc si votre candidature spontanée leur apporte une solution à leur projet du moment, vous avez des chances d’être contacté. Sinon envoyer une spontanée correspond à jeter une bouteille à l’eau avec les mêmes probabilités d’être lue.
A lire aussi 6 idées reçues sur la recherche d’emploi

Afficher votre CV sur les principaux Job Boards

Cela peut être la solution la plus mauvaise de toutes. Elle sert votre besoin de gratification immédiate sans pratiquement de bénéfice. Vous avez bonne conscience d’avoir fait quelque chose, en réalité, vous avez surtout communiqué sur le fait que vous cherchiez un poste. Afficher votre CV en ligne est risqué et rarement suivi de succès. C’est la solution facile suivie par la majorité des cadres qui cherchent un job. Pour obtenir un résultat, vous avez à faire exactement le contraire, au lieu d’attendre désespérément que votre téléphone sonne, vous devez agir, et surtout ne pas vous contenter de solutions passives qui vous donnent à tort bonne conscience.
Lecture recommandée Votre recherche d’emploi est un marathon, pas un sprint

Gratuit : recevez les Newsletters

Reid Nalliat, Paris

Reid Nalliat, Paris

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
0
0

Abonnez-vous GRATUITEMENT aux digests du magazine.
[Modifiez à tout moment la fréquence de réception ou annulation ]

x