Publicité
Publicité

Recherche d’emploi : comment vous distinguer positivement

*** 3 mn à lire *** Si vous êtes à la recherche d'un emploi, il y a certaines choses que vous devez respecter pour augmenter vos chances d’en décrocher un rapidement. Difficile de vous mettre à la place du recruteur, pourtant il existe des constantes qui les caractérisent tous. Si vous regardez les habitudes de ceux qui interviewent régulièrement des candidats, ou faites un flashback sur les entretiens que vous avez eus dans le passé, vous constaterez qu’ils sont en général d’accord, sans s’être concertés, sur les repères à identifier chez un candidat. A vous de démontrer que vous possédez ces 4 atouts. Recherche d’emploi : comment vous distinguer positivement.

La créativité

Que ce soit dans la vente ou le marketing, la programmation, la gestion ou la recherche, avoir une vision est essentiel pour mettre en œuvre votre activité professionnelle dans de bonnes conditions. Un patron aime recruter un cadre dont le travail reflète les passions et les centres d’intérêt. Si vous êtes créatif, vous saurez rebondir sur les petits comme sur grands défis de la vie professionnelle, vous colorerez vos actions de votre patte personnelle, et transformerez un dossier rébarbatif en projet exaltant. Vous avez  plus ou moins un gisement de créativité en vous, c’est un état d’esprit, une attitude intérieure qui requiert non pas de l’intelligence, mais curiosité, empathie, estime de soi, adaptabilité, ouverture aux émotions… Cela induit chez votre interlocuteur que vous faites preuve de non-conformisme, d’esprit critique et de capacité à faire des propositions fructueuses.
Lecture recommandée Et si vous étiez un créatif qui s’ignore ?

PUBLICITE

La capacité à vous remettre en question

Si vous vous remettez en question, vous apparaissez aux yeux d’un patron comme un puissant contributeur à la réussite de son entreprise.  Cela signifie pour lui que vous admettez votre erreur, acceptez de revenir en arrière, de revoir votre point de vue, remettez en question votre décision pour en prendre une autre. Vous savez recevoir les critiques constructives, et faire un bilan sur vous ou sur une décision en prenant du recul. Cette qualité est rare, il est en effet difficile de reconnaitre ses torts et mettre de côté son orgueil, il faut du courage pour surmonter la peur du changement, et ainsi recadrer vos choix, vos décisions pour vous réorienter vers la bonne voie. Mettre des exemples dans votre CV sur des projets innovants que vous avez pilotés vous aidera.
Lecture connexe Changer d’approche quand cela ne marche pas
habitude-de-dirigeants-qui-reussissentCDM

L’humilité

Celui qui se vante donne l’impression qu’il n’a pas de raison de s’améliorer. Montrer une soif d’apprendre est plus précieux que prétendre avoir tout fait. Dans une économie mondialisée, vous n’avez pas toutes les réponses. C’est pourquoi l’humilité intéresse un employeur, car le cadre humble laisse de l’espace aux autres et cherche à régler un problème collectivement. Sans humilité intellectuelle, impossible d’apprendre et de partager les enseignements de ses erreurs. Si vous pratiquez l’humilité, vous êtes à l’écoute des différents points de vue. Dans un marché où l’incertitude est la règle, celui qui admet humblement ne pas détenir toutes les réponses laisse les autres proposer des solutions, ce qui donne un sentiment d’interdépendance, et d’esprit d’équipe. Vous êtes un leader en puissance.
Lecture recommandée L’humilité ou l’art du leadership vainqueur

PUBLICITE

Le sens des responsabilités

L’entreprise aujourd’hui n’a plus une organisation pyramidale dans laquelle le bon cadre se distingue par son aptitude à appliquer la directive reçue de sa hiérarchie. Vous serez recherché par les recruteurs si vous avez une haute conscience professionnelle, agissez « comme pour vous » pour développer l’entreprise. Etre responsable veut dire répondre de, être garant de, à partir d’un engagement pris. Vous êtes un cadre qui a « le sens de la responsabilité » si vous avez une aptitude particulière à vous impliquer dans la réalisation d’un projet, avec le sens du devoir et du désintéressement. Dans un contexte de guerre économique les entreprises cherchent des cadres qui portent une mission, et en assument les conséquences. Tout cadre ne peut pas être responsable de tout, et toujours, mais on vous considèrera comme responsable si vous démontrez en entretien que vous vous êtes déjà mouillé, exposé, engagé. Dans les organisations décentralisées d’aujourd’hui, c’est un critère de plus en plus requis pour être recruté et évoluer rapidement.
lecture recommandée Comment gagner le respect des autres

Gratuit : recevez les Newsletters

Reid Nalliat, Paris

Reid Nalliat, Paris

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
0
0

Abonnez-vous GRATUITEMENT aux digests du magazine.
[Modifiez à tout moment la fréquence de réception ou annulation ]

x