Abordez un manager/Profitez de votre avantage pour négocier

Passez absolument par votre n+1/Justifiez votre demande par rapport à l’entreprise

Chiffrez vos prétentions/Sachez de quoi vous parlez

Mettez en avant vos réalisations/Préparez votre contre-argumentaire

Ne tombez sous pas dans le chantage ou la menace

N’acceptez pas le “non” comme réponse définitive

L’art de la négociation obéit à quelques règles bien précises. En temps de crise, la rémunération reste l’un des leviers de motivation les plus importants. Il n’est dès lors guère étonnant que les salariés fassent des pieds et des mains pour obtenir une augmentation supérieure à la seule inflation. Une démarche qui est d’autant plus légitime lorsqu’ils ont dû endosser davantage de responsabilités ou changer de poste et qu’ils estiment que leur salaire n’est plus adapté à leur fonction.Aussi légitime soit-elle, la demande peut pourtant parfois être rejetée par la hiérarchie. La faute à des restrictions budgétaires ou à un problème de timing. Réussir à décrocher cette fameuse augmentation est, à ce titre, un exercice qui requiert beaucoup de patience, de tact et de préparation. Nos conseils pour aboutir à une négociation gagnante.

L’issue de toute négociation est souvent dictée par le rapport de force qui régit la relation entre les deux parties. Celui qui a le plus de marge de manœuvre prend le plus souvent l’ascendant. Dans le cadre d’une discussion pour augmenter son salaire, dans le cadre de la relation entre un collaborateur et son n+1, il est indispensable pour le premier d’entamer les négociations alors qu’il a le plus de pouvoir. “Achever une mission avec brio ou vous apprêter à lancer un projet important pour l’entreprise vous octroie forcément une fenêtre de négociation, analyse Thierry Krief de NegoandCo. De manière générale, toute réalisation personnelle conséquente qui va au-delà de la tâche assignée au collaborateur peut constituer une occasion favorable.”

A l’inverse, évitez d’aborder le sujet lors les entretiens annuels durant lesquels tout le monde espère la même chose, obligeant votre n+1 à trancher entre tous, faute d’un budget extensible à l’infini.