Xavier Brunschvicg, Fondateur de Clashman Corp. : communication corporate et stratégies d'opinion

Xavier Brunschvicg, 42 ans, Sciences Po Paris et un DESS Etudes et stratégie Marketing, entrepreneur dans l’âme, professionnel de la communication polyvalent il a un parcours en agence (TBWA, Harrison & Wolf) et chez l’annonceur dans des environnements très variés : Directeur de la communication de Sciences Po auprès de Richard Descoings, chez Lyonnaise des Eaux (SUEZ Environnement), et récemment Directeur de la communication de la Fondation ARC. Investi dans la vie publique et associative, élu local à Saint-Cloud, c’est un sportif assidu qui pratique notamment le triathlon longue distance format Ironman.

Principe de transparence : entre posture et dictature

Pour les communicants dont je fais partie, la transparence est une vaste tarte à la crème, une sorte de gloubi boulga dont nous nous empiffrons sans limites. Mais attention à ne pas dévoyer la communication au nom de la transparence. Communiquer, ce n’est pas uniquement exposer. C’est aussi faire des choix, éditorialiser, filtrer, orienter, donner du sens et raconter une histoire. Ouf, on est sauvés… Explications.

Principe de transparence : exigence morale ou régression démocratique ?

Si le concept de transparence n’est pas récent, il a acquis ces dernières années une force inégalée et une dimension qui couvre les champs politiques ET économiques, voire intimes… Erigé en vertu, il s’est imposé en principe d’action. Par « temps calme » ou en situation de crise, il constitue un nouvel horizon à la fois contraignant et indépassable. Il est pourtant relatif… Alors qu’est-ce que la transparence ? D’où vient ce concept et comment a-t-il évolué au cours du temps ? L’injonction de transparence constitue-t-elle un nouvel impératif catégorique ? Assiste-t-on à une forme de dictature de la transparence ? La transparence participe-t-elle à la délégitimation des acteurs et au désenchantement démocratique ? Principe de transparence : exigence morale ou régression démocratique ? Décryptage par un expert.