Les SCPI ouvertes à la souscription sur le marché sont multiples. De ce fait, on ne peut pas les citer toutes. Afin d’assurer la bonne rentabilité d’un placement en pierre papier, il vaut mieux se tourner vers les meilleures SCPI. Bien entendu, elles sont facilement identifiables. Il suffit de consulter la fiche descriptive de chaque SCPI et de la comparer avec celle des autres SCPI disponibles sur le marché. Plus d’informations détaillées dans cette page.

Les meilleurs conseils pour bien choisir sa SCPI en 2020

Évaluer la taille de la SCPI

« La meilleure façon de trouver une SCPI adaptée à ses besoins consiste à mesurer sa 

Évaluer la taille de la SCPI

taille. Il s’agit bien entendu de sa capitalisation boursière de l’année précédente. Si elle dépasse les 100 millions d’euros, ce serait l’idéal. » Déclare Antoine Cesari du site spécialité Portail-SCPI.fr.

Lecture conseillée : Management et communication : 100 exercices: Pour gérer l'incertitude et la complexité de Denis Cristol

Les meilleures SCPI de rendement peuvent atteindre une capitalisation boursière supérieure à 1 milliard d’euros, et elles se classent toujours parmi les SCPI les plus souscrites par les épargnants. Il suffit de consulter la fiche descriptive de chaque SCPI pour connaitre sa capitalisation (sa taille). Pour cela, il faut aller sur le site web de sa société de gestion.

Comparer le TDVM d’une SCPI avec celui d’une autre

Le taux de distribution sur valeur de marché (TDVM) ou le taux de rendement d’une SCPI est un élément important à considérer dans cette sélection. Il permet de mesurer la performance globale de toute SCPI en une année. Il vaut mieux investir dans les meilleures SCPI de rendement pour tirer un maximum de profit de son placement immobilier. Elles affichent généralement un TDVM supérieur à 4 %, voire 5 %. Si ce n’est pas le cas, les revenus locatifs (dividendes) perçus par l’associé risqueront d’être maigres. Dans le pire des scénarios, son placement ne dégagera aucun bénéfice, raison pour laquelle il est préférable d’opter pour la SCPI immobilier la plus performante du marché.

Vérifier le TOF de chaque SCPI avant toute prise de décision

Le taux d’occupation financier (ou TOF) d’une SCPI permet aussi d’évaluer sa fiabilité. S’il est à 99 % ou à 100 %, c’est déjà un signe positif. La plupart des SCPI de rendement ouvertes et disponibles sur le marché affichent un TOF d’environ 95 %. En clair, investir dans des parts de l’une d’entre elles ne présente pas de risque majeur. Quoi qu’il en soit, il est imprudent d’acquérir des parts d’une SCPI ayant un TOF inférieur à 90 %. Si c’est le cas, le risque de perte en capital sera plus élevé. Plus d’informations sur www.portail-scpi.fr.

Compter le nombre d’immeubles détenus par la société de gestion

Comme on le sait déjà, c’est la société de gestion qui assure la gestion de l’ensemble des actifs immobiliers constituant le patrimoine d’une SCPI. S’ils sont bien répartis dans différentes zones stratégiques, ce serait parfait. De cette manière, les risques locatifs du placement seront mutualisés. Mais le point le plus important à considérer c’est le nombre d’immeubles détenus par le gestionnaire d’actifs immobiliers. S’il y en a plusieurs dizaines, l’épargnant pourra dormir sur ses deux oreilles.