« A vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes. »
« Le vrai politique, c’est celui qui sait garder son idéal tout en perdant ses illusions.
« Si la société libre ne parvient pas à améliorer le sort de la majorité des pauvres, elle ne pourra pas sauver la minorité des riches. »
«  Ne demandez  pas ce que votre pays peut faire pour vous, demandez ce que vous pouvez faire pour votre pays. »
« Quand il est dur d’avancer, ce sont les durs qui avancent. »
« Le meilleur temps pour réparer sa toiture, c’est lorsque le soleil brille. »
« La victoire a cent pères, mais la défaite est orpheline. »
« On connait une nation aux hommes qu’elle produit, mais aussi à ceux dont elle se souvient et qu’elle honore. »
« N’oublions jamais que l’art n’est pas une forme de propagande ; c’est une forme de vérité. »
« Nous devons penser l’éducation comme un moyen de développer nos plus grandes capacités. »
« Si les découvertes scientifiques ont à la fois donné à l’humanité le pouvoir de créer et le pouvoir de détruire, alors elles sont en même temps un énorme défi et une grande épreuve. »
« Trop souvent nous nous contentons du confort de l’opinion sans faire l’effort de penser. »
« L’art est le fruit de la créativité des gens libres. »
« Il n’y a que lorsque nous possédons, avec certitude, des armes en quantité suffisante que nous aurons la certitude de ne pas nous en servir. »
« Ne nous reposons pas sur nos acquis, mais efforçons-nous de construire la paix, de vouloir que la paix soit dans le coeur et dans l’esprit de chacun. »
« Diriger et apprendre ne sont pas dissociables. »
« Nous avons besoin d’hommes qui sachent rêver à des choses inédites. »
« Quand le pouvoir pousse l’homme à l’arrogance, la poésie lui rappelle la richesse de l’existence. Quand le pouvoir corrompt, la poésie purifie. »


« Ne négocions jamais avec nos peurs. Mais n’ayons jamais peur de négocier. »
« Ne sacrifiez jamais vos convictions politiques pour être dans l’air du temps. »
« Nous devons utiliser le temps comme outil et non comme repose-pied. »
« Nous avons besoin d’hommes qui sachent rêver à des choses inédites. »
« Pour trouver plus facilement le progrès, il faut suivre la route de la liberté. »
« Il est du devoir de notre génération, de notre époque, de confier à ceux qui nous succéderont les richesses et les beautés naturelles qui sont nôtres, comme nous les ont confiées ceux qui nous ont précédés. »
« Le courage et les efforts ne servent à rien quand on n’a ni but ni motivation. »
« Le changement est la loi de la vie. Et ceux dont le regard est tourné vers le passé ou le présent sont certains de rater l’avenir. »
« Une erreur ne devient une faute que si l’on refuse de la corriger. »
« Certaines personnes voient les choses comme elles sont et se demandent : pourquoi ? Moi, je vois les choses comme elles pourraient être et je me dis : pourquoi pas ? »
LECTURE ASSOCIEE  Assassinat de Kennedy, 50 ans après

Lecture conseillée : Management et communication : 100 exercices: Pour gérer l'incertitude et la complexité de Denis Cristol