Vous possédez une compétence, un talent, un savoir-faire que vous utilisez, souvent sans en être vraiment conscient, dans un hobby ou un passe-temps, et vous estimez peut-être que cette qualité, et le plaisir que vous en retirez, n’ont rien à voir avec la notion d’argent ou de rentabilité. Voici des repères et des conseils pour savoir si vous pouvez monétiser une activité de loisir, et transformer votre talent en business.

Poursuivre votre rêve et affronter les critiques

A priori tous les loisirs sont « monétisables » et peuvent devenir à part entière une activité professionnelle : le jardinage, le bricolage, la formation, la gestion… Vous pouvez monétiser en fait tout ce qui fournit de la valeur aux autres. Certes, même si vous êtes convaincu de posséder ces atouts, vous devez surmonter la peur d’entreprendre, de vous lancer et de prendre des risques.
En cas d’échec, vous devez affronter le regard des autres et leur appréciation ou critique. D’autres n’hésitent pas, car réaliser cette opération revient souvent à poursuivre son rêve, et comme pour toute entreprise, vous devez bien y réfléchir avant de vous lancer.

Faire un plan d’action comme pour une affaire

Comme dans toute activité, vous devez concevoir un plan d’action que vous modifierez et adapterez au fur et à mesure de vos démarches : en fait, vous définissez votre stratégie et vous vous préparez à la faire évoluer.
Vous pouvez aussi commencer votre nouvelle activité à temps partiel, et en fonction des résultats passer progressivement à un temps plein. Ce démarrage en douceur vous permettra de tester votre marché, la pertinence de votre proposition en termes de qualité et de prix, et surtout de vous ménager un revenu que vous capitaliserez pour vous en servir quand vous ferez le grand saut.
Lecture associée  Ces loisirs qui améliorent votre rendement au travail

Réussir votre première vente

Votre objectif numéro un est maintenant de réussir votre première vente, et quel que soit son montant, c’est la plus difficile à réaliser et la plus déterminante pour la suite. Un acte fondateur de votre business et de votre confiance en vous. Plusieurs possibilités s’offrent, comme offrir un essai gratuit dans le but de générer du bouche à oreille qui reste la publicité la plus rentable.
Vous pouvez, si vous êtres habitué, recourir aux médias sociaux pour promouvoir votre nouvelle activité. C’est sûrement la phase la plus délicate, car devant l’inconnu ou un inconnu dans cette activité, la plupart des gens s’abstiennent et ne veulent pas essuyer les plâtres. Orientez vos démarches vers des personnes qui vous ont déjà fait confiance dans d’autres circonstances.

Optimiser la gestion de votre temps

Lancer l’activité de monétiser votre hobby tout en assurant vos obligations professionnelles habituelles et  les engagements de votre vie personnelle devient souvent un défi. Faire preuve d’imagination pour utiliser votre temps de la manière la plus astucieuse possible demande un effort supplémentaire, plus d’heures de travail, et le talent de jongler entre toutes vos activités.
Lecture associée  5 astuces pour gagner du temps et travailler plus intelligemment

Concrétiser votre présence en ligne

Vous avez bien sûr besoin d’être présent sur internet. Celui qui n’existe pas en ligne est comme un magasin sans vitrine. Vous devez créer et animer un site Web, élaborer votre profil sur les médias sociaux, et soigner votre référencement sur Google.
Pour vous positionner dès le départ comme un professionnel, regardez la façon de faire des  grands acteurs référents dans votre activité et inspirez-vous de leur approche.

Réveiller et développer votre réseau

Vous pouvez contacter des clients en ligne, mais aussi par le bouche à oreille, la recommandation, la prescription, tout ce qui peut être une forme de mise en relation et en réseau. C’est à vous d’animer votre autopromotion dans des clubs, des conférences et des manifestations de  professionnels de votre créneau. Vous apprendrez beaucoup de ces expériences, si vous initiez un dialogue pour échanger et vous faire connaître.
Préparez-vous à vous présenter et à susciter l’intérêt de vos interlocuteurs, faites des recherches sur leur activité et posez-leur des questions, en n’oubliant jamais le vieux principe, pour être intéressant, il faut être intéressé.
Lecture associée Réseautage : habitudes à prendre pour devenir un pro

Traiter votre hobby comme un job

Vous devez considérer votre loisir comme un travail. Pour en faire votre principale source de revenus ou du moins une ressource complémentaire, vous devez le considérer comme tel, renseignez-vous, lisez tout ce qui est produit par d’autres le concernant, analysez et comprenez vos concurrents.
Maintenant à vous de décider de faire le grand saut dans l’inconnu. C’est normal que vous hésitiez, mais si vous attendez trop, vous risquez de vous complaire dans l’exercice habituel de votre loisir.
Etudiez bien le contexte, pesez le pour et le contre, écoutez ceux qui ont réussi à transformer un passe-temps en un travail qui génère des revenus, réfléchissez bien au plaisir que vous prenez à exercer cette activité, ce qui est déjà une rémunération.
Lecture associée Les 10 commandements du week-end pour réussir la semaine suivante