Un auteur engagé et entreprenant

Philippe Ledent est dirigeant et administrateur d’entreprises en Belgique et au Luxembourg. Passionné par l’innovation et le numérique, il conseille également les entreprises qui veulent (re)penser leur modèle économique. Il préside le conseil d’administration de FIVE Insurance Company, une start-up créée en 2015 et est le premier courtier grossiste belge. Il tire son expérience internationale notamment en sa qualité de Président du Comité Economique et Social de la Grande Région, un espace transfrontalier de 11 millions d’habitants. A ce titre, il est engagé au quotidien à côté de celles et ceux qui entreprennent, en Belgique et en Europe. Philippe LEDENT intervient régulièrement dans des Ecoles Supérieures et Universités afin de sensibiliser les enseignants au monde actuel et à ses mutations. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont le dernier : « L’Entrepreneur idéal. Eloge de la permaculture d’entreprise » (Edipro, 2019).
Observateur attentif de l’entreprise, entrepreneur et paysan proche de sa terre en Belgique, Philippe LEDENT aborde dans son dernier livre cinq grandes mutations qui transforment le monde, qu’il définit comme V.U.C.A.  Il met au cœur de cette transformation le dirigeant. C’est lui qui, avec ses collaborateurs, détient une partie des clés pour dessiner les contours d’un nouveau monde, plus collaboratif,  plus transparent et plus respectueux de l’humain et de la planète.

S’inspirer de la permaculture

Proche du maraîchage, cette technique de culture prône une éthique de vie basée sur 3 piliers : le bien-être de l’Homme, la préservation de la nature et le partage équitable dans la société. En permaculture, la frugalité n’est pas le contraire d’abondance : les sols et les cultures sont riches et fertiles au sein d’un écosystème respectueux de toutes formes de vie. La preuve que l’efficacité économique découle de l’efficacité écologique. Et ça, c’est un vrai changement de paradigme. L’auteur décline les principes de la permaculture à la réalité de l’entreprise. Pour lui, le sens et les valeurs constituent le compost des organisations modernes. Et les nouvelles technologies, l’engrais vert.
[asa]2874963283[/asa]

Trois questions à Philippe Ledent

CDM : Ce livre s’inspire de la permaculture. Pourquoi? Comment ce projet a-t-il vu le jour?
Je côtoie tous les jours des dirigeants qui se posent des questions sur l’évolution du monde, la rapidité des changements ainsi que la manière d’évoluer et de faire évoluer leur entreprise. Je suis un homme de la terre et proche de mes racines paysannes. Et il se fait que je m’intéresse à la permaculture qui permet de cultiver de manière écologique, sur peu d’espace, sans pesticides, des fruits et des légumes. Et d’obtenir des rendements importants de manière naturelle. Et c’est là que je veux montrer que l’évolution de l’entreprise passera par la mise en œuvre des principes de la permaculture, principes plein de bon sens. Prendre soin de l’humain. Prendre soin de la terre. Partager équitablement. La permaculture propose une méthode en deux temps : observer et interagir avec son environnement. Utiliser le design pour préparer et organiser son travail. C’est cela que j’essaie de proposer au lecteur et à l’entrepreneur qui lira l’ouvrage.

« Quand une entreprise quant à elle reste immobile dans un environnement en mouvement, elle est déjà morte. » Selon vous, quelle serait la première étape pour qu’une société restée immobile jusqu’à présent puisse se relever? Pensez-vous que c’est possible ?
Il est important de comprendre le monde d’aujourd’hui et les évolutions en cours. Dans la première partie du livre, je donne avec des exemples concrets, cinq mutations qui bousculent nos certitudes d’aujourd’hui. Elles sont synonymes de menaces et parfois de dangers. Mais aussi un vivier d’opportunités pour celles et ceux qui en tireront profit. Je donne ensuite quelques outils simples pour analyser ses forces et ses faiblesses dans un environnement que je qualifie de VUCA, c’est-à-dire Volatile, Incertain, Complexe et Ambigu. Cet environnement devient la nouvelle norme. Bien connaître ses codes permet d’en tirer profit et de s’adapter, voire d’anticiper des évolutions en cours. Humblement, certaines d’entre elles restent silencieuses mais pénètrent tous les business. Je pense à la Blockchain par exemple…

Comment définiriez-vous une entreprise résiliente ? Quels sont ses avantages ?
La résilience c’est la capacité à surmonter les problèmes et les aléas de la vie, qu’elle soit personnelle ou professionnelle. C’est une posture qu’il faut cultiver. Je donne quelques clés, notamment pour aider chaque entrepreneur à travailler sa résilience.  La résilience émerge spontanément d’un système lorsqu’il est soutenable et suffisamment diversifié. Je suis convaincu que les dirigeants de demain, et leurs entreprises, devront intégrer les principes et l’éthique de la permaculture. L’entreprise de demain fonctionnera tel un écosystème à l’intérieur duquel les interactions humaines produiront du sens et de la coopération, voire de la coopétition (contraction de Coopération et Compétition)… Et où la technologie au sens large irriguera chaque composante de l’organisation et en constituera l’engrais vert.

Conclusion
Si personne ne peut prévoir le futur, celui des organisations se déclinera en plateformes au sein desquelles cohabiteront l’humain ET la technologie. Cela concerne aussi bien notre dentiste que des grandes entreprises. A ce titre, l’ouvrage est nourri d’exemples concrets pour inspirer chaque dirigeant dans sa quête de réinventer et de fertiliser son entreprise.  Les vrais stratèges du futur cultiveront l’agilité pour créer de la valeur, et pourquoi pas, du plaisir ! Quel challenge dès lors de réinventer l’entreprise !

[asa]2874963283[/asa]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.