Digitalisation, crise sanitaire, équipes à distance… Le monde du travail a subi ces derniers mois un bouleversement accéléré. Le rapport au travail évolue, incitant les uns et les autres à chercher bien souvent un meilleur équilibre de vie pro-perso. Pour les managers c’est l’occasion de s’adapter et réinventer les façons de collaborer. Mais comment s’y prendre ?

Conseil n°1 : En réunion, soignez votre intro 

En présence, les quelques minutes de conversation informelle avant le début d’une réunion ou lors d’une pause-café aident à créer du lien. Ne sous-estimez pas l’importance de ces moments, prenez le temps de les valoriser ; c’est l’occasion de mieux se connaître pour travailler ensemble par la suite.

En visioconférence, cela demande impérativement à l’animateur d’avoir prévu un créneau dédié à ce type d’échanges appelés brise-glaces, ice breakers en anglais, lors de la préparation de la réunion.

A titre d’exemple, vous pouvez changer du traditionnel tour de table type météo du jour pour partir sur un photolangage et demander aux participants de choisir une image parmi toutes les cartes présentes. Quelle image leur correspond le plus aujourd’hui ? Pourquoi ? Cela permet de solliciter la part intuitive de chacun, de sortir en douceur du cadre habituel qui sollicite souvent davantage la logique.

Conseil n°2 : Jouer sur la gamification, c’est du sérieux ! 

Et si vous décidiez de travailler autrement de temps en temps ? Le jeu favorise les situations win-win dans lesquelles chacun est gagnant. La gamification, le serious game n’ont évidemment pas comme seul objectif de vous amuser ; ils vous mettent en condition pour stimuler les échanges, la créativité, comme lorsque vous étiez plus jeune. Ils s’appliquent à des sujets aussi variés que le recrutement d’un salarié ou la prévention santé.

Ces approches jouent sur un puissant levier : la motivation intrinsèque (« je veux
le faire »). Et quand on sait qu’un employé engagé est 21 % plus productif et 86 % plus créatif, on comprend que ce soit un enjeu de taille pour les entreprises de susciter cette motivation et que la gamification connaisse un tel essor.

Conseil n°3 : A rajouter dans votre boîte à outil : le World Café

Le World Café permet de faciliter le dialogue constructif et le partage de connaissances et d’idées. Il mise sur l’intelligence collective pour faire émerger d’un groupe des propositions concrètes et partagées de tous sur une thématique donnée, le tout dans une ambiance conviviale « de café », d’où son nom. C’est une méthode phare de l’animation de réunion participative qui permet de faire interagir de grands groupes (à partir de 12 et jusqu’à 100 personnes).
Comment organiser un World Café ? Une fois le sujet à explorer défini, les participants sont répartis en groupes de quelques personnes réunies autour de tables. Chaque table tente de répondre à une question liée au sujet. À intervalles réguliers, environ toutes les 15 minutes, les participants changent de table. Un «hôte» est nommé pour chaque table et reste à sa place tout le long des différentes séances. Il est chargé de résumer les grandes lignes de la discussion précédente aux nouveaux invités. On assiste alors à une « pollinisation » des idées issues des conversations précédentes avec les autres participants. Au terme du processus, tous les participants se retrouvent pour résumer les principales idées retenues et formaliser un plan d’action.

A vous de jouer ! 

Nous ne choisissons pas tout ce qui nous arrive mais la façon d’appréhender les événements du quotidien nous appartient. À votre tour maintenant de mettre ces conseils en application pour retrouver votre âme d’enfant et imaginer comment favoriser la créativité et la cohésion au sein de votre entreprise.

Visuel de couverture (Vuibert, 2021)