Nous avons analysé dans le précédent article Pourquoi un bon collaborateur démissionne et comment y remédier  le coût exorbitant d’une démission et 4 raisons habituellement constatées qui l’amènent à démissionner :  l’impression d’avoir été trompé, se débarrasser d’un mauvais patron, une erreur de casting, une rémunération inférieure au marché.  Voici 4 autres raisons fréquentes de démission et la manière de les contrecarrer.

Le manque de reconnaissance du chef

Un collaborateur est un être humain qui ressent le besoin d’être reconnu, de savoir comment son travail est apprécié, comment il peut améliorer ses performances et quelles sont ses perspectives dans l’entreprise. Avec les nouvelles générations Y et Z, c’est encore plus vrai, une attention toute particulière doit être apportée à ses conditions de travail, aux outils mis à sa disposition, aux horaires de travail, voire au télétravail. On ne fidélise pas de la même manière un geek et un senior expérimenté. Plus que jamais un retour sur le vécu du travail dans les deux sens vous prémunira d’une démission sauvage.
pour approfondir le sujet  Taisez-vous, et managez par le silence !

Un management peu équitable

Le collaborateur qui ne se sent pas ou plus apprécié le vit très mal. Il a besoin de savoir qu’il existe aux yeux de son manager et de l’organisation. Si le système de rémunération, des récompenses et de  reconnaissance génèrent déceptions, frustrations et démotivation, vous risquez d’enregistrer des départs. Celui qui  estime ne pas être rémunéré selon ses mérites et ses performances, et surtout si d’autres moins performants sont gratifiés d’une récompense quasi semblable, ne reste pas. Vous devez vite revoir votre système et récompenser les meilleurs. Rien ne démotive tant que le sentiment d’injustice.
pour approfondir le sujet Comment exceller en management… et en beaucoup d’autres choses

Le manque d’évolution et de promotion

Le collaborateur de qualité est toujours à l’affût d’une évolution professionnelle et des possibilités d’avancement. Pouvoir développer ses compétences et ses responsabilité dans la même entreprise le mobilise complètement dans l’organisation et lui enlève toute envie de regarder ailleurs. Le manque de visibilité est souvent invoqué par les cadres à potentiel comme raisons qui justifient leur départ. Ce qui milite pour un plan d’action avec les équipes sur le développement des carrières, voire la GEPC, avec un parcours jalonné de formation, coaching, tutorat, mentoring pour l’accompagner dans ses progrès en phase avec la stratégie de l’entreprise.
pour approfondir le sujet  Comment rendre heureux vos salariés et les fidéliser

logo iciformation

Réalisez votre bilan de compétences
chez vous

Vous souhaitez consolider vos compétences, évoluer dans votre carrière ou avez envie de vous reconvertir ?

Le bilan de compétences vous permet de faire un point sur votre projet.

Contactez votre organisme à distance et financez votre projet grâce à vos droits CPF !



Le manque de sens et de cap

Un collaborateur a besoin de sentir la confiance des dirigeants dans l’organisation, le management et la stratégie qu’ils mènent. En tant de dirigeant vous avez à donner du sens à son travail, à lui transmettre votre foi en l’entreprise et en son avenir. Il aime faire partie d’un ensemble plus grand que lui, dans lequel il se sent bien, peut jouer un rôle efficace, et assumer pleinement son engagement dans un bateau qui avance. S’il soupçonne l’entreprise à la dérive, il vit mal l’insécurité et voudra aller se rassurer ailleurs.
pour approfondir le sujet Comment réussir votre leadership