Élaboration de la stratégie informatique

Reportant au PDG, au DG ou au Secrétaire général selon les cas, il définit avec la direction générale et les membres du comité de direction les orientations stratégiques en matière informatique. Il recueille et étudie les besoins exprimés par les directions métier, évalue et préconise les investissements. Il assure une veille technologique sur les évolutions du secteur de l’entreprise en matière de SI, et oriente les choix de la DG sur les technologies de l’information (schéma directeur informatique), il conçoit une organisation optimale des flux d’information qui assure l’adéquation entre les besoins des clients de l’entreprise, la stratégie de la société et les outils informatiques. Il valide l’efficacité et la maîtrise des risques liés aux SI.

Mise en œuvre de la politique informatique

Il conduit le plan d’évolution des SI dans le cadre des budgets et conformément aux changements technologiques décidés par la DG. Il supervise la conception et la mise en œuvre des SI et les maintient en conditions opérationnelles,  la rédaction des cahiers des charges, anime les projets par des réunions de pilotage et de validation, en lien avec les chefs de projet et les directions métier de l’entreprise.

Organisation et management du DSI

Il supervise et coordonne le travail des départements informatiques et anime les équipes internes et externes, organise la direction informatique de façon optimale : création de différents niveaux de management, coordination des fonctions études et support/exploitation, et assure le dimensionnement des équipes en menant les opérations de recrutement adaptées (salariés et prestataires). Il évalue les performances individuelles et collectives des équipes, et veille à la maîtrise des budgets relatifs aux modifications des SI.
Lecture associée  Consultant en informatique décisionnelle/Big data, un métier d’avenir

Politique sécurité

Il identifie avec les dirigeants les informations sensibles et les risques, définit la politique en matière de sécurité informatique et propose les mesures à prendre. Il détermine les tâches à externaliser et suit les relations avec les prestataires dont il analyse les offres : prestations, budget, moyens humains, clauses particulières… et apporte les modifications nécessaires à la signature d’un contrat équilibré. Il contrôle l’efficacité des réalisations et des prestations des sous-traitants tout au long de la relation contractuelle.
Les responsabilités du DSI varient selon l’organisation des SI : dans les grands groupes, il occupe de plus en plus un rôle de DOSI (Directeur de l’organisation et des systèmes d’information). Son rôle est souvent plus fonctionnel que technique et il participe activement à la définition de la stratégie de l’entreprise.
Selon la taille de l’entreprise et la dimension des enjeux, le DSI occupe une responsabilité d’encadrement portant sur des effectifs très importants, tout comme il peut jouer un rôle « d’officier sans troupes « selon l’importance des tâches confiées à des prestataires qu’il sélectionne, occupant alors un rôle plus stratégique et moins opérationnel.

12 autres définitions de fonction

Pour mieux rédiger vos définitions de fonction Règles d’or de la Définition de fonction  

L’achat, une fonction stratégique de l’entreprise

Directeur R&D, pilote de l’innovation et de la rentabilité à l’international 

Le DRH, architecte social et business partner

Le Directeur industriel, homme-orchestre orienté client et productivité au cœur des relations sociales

Directeur général, un métier décrié, envié et risqué

Secrétaire Général, cette femme ou cet homme de l’ombre…

DRH : définition de fonction

Directeur des Systèmes d’Informations

Directeur de l’intelligence économique

Directeur marketing : définition de fonction

Directeur logistique 

Directeur commercial

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.