Service du personnel ou Ressources Humaines

Le DRH voit son rôle dans l’entreprise souvent varier. Fonction support, les RH s’inscrivent dans l’organigramme en tant que département quand l’entreprise dépasse un certain effectif.  Dans l’industrie, le «service du personnel» – on ne parle pas toujours de «direction des ressources humaines» – est rarement présent pour moins de 100 personnes. Dans le service, le seuil se situe plus bas, autour de 50 ou 60 personnes. En règle générale, plus la taille de l’entreprise croît, plus la fonction intègre au-delà de la gestion du personnel des missions relatives au développement des RH telles que la gestion des carrières, la formation, les études RH… et bien sûr le développement de l’entreprise qui influence ces missions.

Ressources Humaines et TPE/PME

Dans les TPE et PME (- de 80 salariés), il existe rarement de cadre spécialiste des Ressources Humaines, cette fonction étant occupée soit par le dirigeant, soit par son adjoint(e) qui peut être une assistante polyvalente, soit encore par un secrétaire général ou le DAF. Dans les PME de bonne taille (de 80 à 200 salariés), la fonction RH fait son apparition en tant que telle dans l’organigramme. Il peut s’agir d’un service du personnel  (aspects administratifs) ou d’une DRH à part entière, pesant  sur les choix de l’entreprise en matière de développement du « capital » humain.

Ressources Humaines et grandes entreprises

Dans les grandes entreprises (de 200 à 2000 salariés), il existe toujours une DRH avec des services chargés de l’administration du personnel et les équipes dédiées au développement des RH. La DRH reste une fonction essentiellement « centrale », avec certains collaborateurs qui peuvent s’occuper au niveau des établissements de la gestion du personnel. Dans les groupes (plus de 2000 salariés), la fonction Ressources Humaines est très souvent organisée de façon matricielle : les services centraux sont structurés par grand domaine d’expertise – rémunération, formation, recrutement, gestion des carrières, services juridiques… – étant renforcés par des équipes décentralisées en sites de production, établissements ou populations. Les filiales peuvent disposer d’autonomie en matière de GRH : dans les organisations très décentralisées, les équipes RH des filiales sont chargées de missions opérationnelles mais aussi stratégiques entre les pays, et comptent à leur tête un « DRH pays » ou un « DRH filiale », lui-même rattaché au DRH groupe, qui assure l’impulsion stratégique et l’harmonisation des pratiques.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.