Internationalisation

Les produits, les services, l’industrie sont en constante évolution. C’est aussi vrai pour l’éducation et pour les programmes EMBA, dont le marché devient plus mature et plus global. Par ailleurs, il y a un accroissement du nombre de programmes à travers le monde. Les premiers EMBA sont apparus aux États-Unis. Désormais plus de 30% des programmes EMBA sont développés dans le reste du monde. Les programmes EMBA en Asie ont  progressé de 5% en 2008 à 7,6% en 2014, et de 13,8% en 2008 à 16% en 2014 pour l’Europe. La dernière décennie a vu l’arrivée de services d’orientation professionnelle, des programmes se concentrant sur l’industrie et l’émergence de programmes EMBA à caractère international. Toutes ces évolutions montrent comment le programme EMBA a su se montrer flexible en s’adaptant aux nouveaux besoins du monde du travail et en suivant son développement.

Digitalisation

Les programmes EMBA utilisent davantage les NTIC ; non pas de manière à supplanter le caractère direct et personnalisé des programmes (invariablement cité comme irremplaçable par les étudiants actuels et les Alumni) mais, dans le but de repousser les limites de la salle de classe. La formation à distance permet ainsi un apprentissage plus consistant, à la fois pendant et en-dehors des cours. Pour rendre l’expérience EMBA encore plus valorisante, je pense qu’on peut s’attendre à ce que la technologie prenne une place encore plus importante dans le processus pédagogique. Je ne suis pas en train de dire que l’émergence d’un EMBA entièrement en ligne est le “next big thing”. Mais, j’ai la conviction que les prochaines innovations technologiques nous permettront de combiner le meilleur des deux mondes. L’hybridation est la voie à suivre pour les programmes EMBA.

Former les leaders de demain

Les programmes EMBA ont démarré au sein d’une relation business-to-business, entre les écoles et les entreprises. Au fur et à mesure que le financement des programmes EMBA a évolué, avec 40% des étudiants finançant pleinement leur scolarité, la relation s’est en partie transformée en business-to-consumer, comme dans le cadre d’un enseignement classique. Les écoles aspirent clairement à former à la fois des personnes venant du milieu scolaire et du milieu professionnel. Cela implique de mettre l’accent sur le marketing digital et les réseaux sociaux pour atteindre les étudiants potentiels, sans négliger l’importance de la formation en stratégie d’entreprise et en stratégie commerciale. Bâtir des liens toujours plus solides avec le monde du travail devrait permettre, certes, d’attirer de nouveaux étudiants, mais surtout d’avoir une connaissance plus approfondie des changements à intégrer aux programmes. Cadré par la rigueur des programmes masters, l’EMBA est une expérience transformatrice qui n’attend que d’être soutenue par les leaders. Nous plaçons bien notre argent dans des actions et obligations pour le faire fructifier. Nous investissons dans l’immobilier pour enrichir notre patrimoine. Alors pourquoi n’investirions-nous pas dans la chose sur laquelle nous avons le plus d’emprise : notre valeur personnelle et professionnelle ; pourquoi ne ferions-nous pas tout ce qui est en notre pouvoir pour faire augmenter cette valeur-là ?

A propos de l’ Executive MBA Council 
L’Executive MBA Council (EMBAC) est une association à but non lucratif réunissant les universités et les écoles qui proposent de suivre un EMBA. L’EMBAC se définit comme la voix mondiale de l’Executive MBA. L’association soutient ses membres en stimulant l’ excellence et l’innovation du programme EMBA dans le monde entier. L’EMBAC met à leur disposition des moyens éducatifs exceptionnels et favorise la mise en réseau des écoles et des universités. La mission d’EMBAC consiste à promouvoir et à faire avancer le programme EMBA en agissant comme un facilitateur en faveur du partage des bonnes pratiques et de la diffusion des connaissances, afin de stimuler une communauté capable d’offrir des programmes de haute qualité.
Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site Web : www.emba.org.




Article précédentSerrure numérique : la solution efficace contre l’espionnage industriel
Article suivantÊtes-vous workaholic?
diplômé en électrotechnique du Pratt Institute de Brooklyn à New York, un EMBA à l’école supérieure W. P. Carey de l’Université de l’Arizona, Directeur exécutif de l’association Executive MBA Council depuis juillet 2007, il a été précédemment directeur des partenariats stratégiques avec les entreprises pour l’école supérieure W. P. Carey de l’Université de l’Etat d’Arizona. Avant l’enseignement, il a exercé pendant 18 ans dans l'ingénierie, la gestion exécutive... au sein d’entreprises de l’industrie. Il a fondé une société de conseil en affaires commerciales, Enigma Professional Services.