La crise sanitaire sans précédent que nous connaissons depuis presque deux ans a considérablement impacté les habitudes de travail. Alors que les recommandations tendaient vers des confinements nationaux, l’un des enjeux essentiels était d’aménager un espace de travail chez soi pour maintenir un lien avec son activité professionnelle.

Le confinement est passé de deux semaines à quasiment deux mois et les nouvelles habitudes ont pris la place des anciennes. Cependant, l’isolement physique et la connexion constante aux outils numériques de travail ont très largement contribué à l’augmentation du niveau de stress ainsi que l’accroissement de pathologies liées au manque d’activité physique.

D’après une enquête menée par Axa, 64 % des Européens actifs déclarent avoir connu une augmentation de leur niveau de stress à cause du travail. Tout ceci peut être amélioré par une reprise progressive de l’activité physique tout en adaptant les environnements de travail à la maison pour prévenir tout risque psycho-sociaux. 

Identifier les risques liés au télétravail

Une récente enquête de l’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (l’Anact) révèle que pour prêt de 63 % des répondants, le télétravail se traduit par des charges de travail insurmontables et un allongement des horaires de travail pour de nombreux employés français. De nombreux employés signalent une dégradation de leurs conditions de travail. Deux sur trois (64 %) déclarent avoir l’impression d’être sur connectés et devoir se rendre disponibles plus souvent et la moitié se sentent plus fatigués en télétravail que lorsqu’ils travaillent au bureau.

Les employés ont également indiqué être de plus en plus conscients que leur santé mentale s’était détériorée, en raison de niveaux d’anxiété accrus, de périodes de sommeil perturbées et des difficultés à travailler de façon isolée dans un contexte personnel. Beaucoup ont trouvé difficile de créer un degré de séparation entre le temps de travail et le temps personnel, déclarant ressentir une impossibilité de se déconnecter ou de faire des pauses.
Enfin, 37 % des employés ont déclaré que leurs relations sociales se sont grandement dégradées depuis l’obligation du télétravail et 40 % se sentent isolés par rapport au reste de leur équipe. 

Préserver le corps et l’esprit des symptômes du stress

Tout le monde connaît le stress : il fait partie de la condition humaine. Les réactions au stress, comme la lutte ou la fuite, sont conçues pour nous protéger contre des menaces ou des prédateurs potentiels. Une fois le danger passé, le corps revient rapidement à la normale. Avec un stress chronique de faible intensité, toutefois, c’est une tout autre histoire.
Lorsque les gens se sentent anxieux en permanence, les niveaux des hormones de stress s’élèvent. Cela peut se traduire par de l’irritabilité, de la tristesse, de l’anxiété, de la dépression, des problèmes digestifs, des maux de tête et de l’insomnie. Cela peut également exacerber des problèmes de santé sous-jacents tels que l’hypertension et le diabète, ou entraîner des comportements malsains tels que la suralimentation ou la sous-alimentation, la consommation excessive d’alcool ou la toxicomanie.

Parmi les signes d’alerte qui peuvent indiquer que des hormones de stress comme l’adrénaline et le cortisol bombardent votre corps, citons un rythme cardiaque rapide, des paumes de mains moites, la chair de poule…
Plus alarmant encore, le stress chronique modifie également le fonctionnement de notre cerveau. En perturbant l’activité du cortex préfrontal, où a lieu la réflexion logique de haut niveau, l’exposition au stress à long terme peut compliquer la réflexion claire ou la prise de décisions rationnelles. 

Être en mouvement, un atout pour le bien-être physique et mental

Outre les symptômes de stress chronique, les télétravailleurs d’aujourd’hui sont également exposés à un autre problème de santé bien documenté : le manque d’activité.
Ces dernières années, des études ont montré qu’un mode de vie sédentaire augmente le risque de maladies cardiovasculaires, d’obésité et de dépression. Selon le Dr Michael Mosely, nous avons tous besoin de bouger davantage. Même s’il ne s’agit que de prendre le temps de se lever pendant 30 minutes par jour.

Le travail à domicile, depuis 12 mois, a mis fin aux marches énergiques du matin jusqu’à la gare ou aux séances dans la salle de sport en fin de journée. De plus, nous ne pratiquons plus d’activité physique spontanée, comme marcher du bureau à la salle de conférence ou à la fontaine à eau plusieurs fois par jour. Pourtant, les recherches montrent que l’intégration de mouvements fréquents dans notre vie quotidienne peut avoir un puissant effet stimulant sur l’humeur et contribue largement à combattre les effets négatifs du stress chronique sur notre organisme.

Selon les scientifiques de l’université Johns Hopkins, en augmentant notre activité physique, nous pouvons réduire les sentiments d’anxiété, augmenter nos niveaux d’énergie et améliorer nos habitudes de sommeil. C’est également un excellent moyen de s’assurer que votre colonne vertébrale et vos autres articulations bénéficient d’une mobilité qui permet de préserver leur fonctionnement optimal. 

Saisir la moindre occasion pour bouger

Le mouvement étant la clé du bien-être mental et physique, prendre l’habitude de bouger consciemment toutes les heures vous apportera une multitude de bienfaits. Il vous suffit de vous lever régulièrement pour remplir votre verre d’eau, vous étirer ou marcher autour de votre domicile. Sinon, pourquoi ne pas rester debout pendant les réunions ou les conférences téléphoniques, en profitant de ce moment pour vous lever et bouger.
À l’heure du déjeuner, ou à la fin de la journée, profitez d’un cours de stretching en ligne et mettez ces conseils d’exercices à profit pour soulager vos tensions tout au long de la journée. Il existe de nombreux étirements que vous pouvez faire directement à votre bureau.

Prendre 30 minutes pour sortir dans le jardin ou faire le tour du quartier vous offrira une pause précieuse dans votre temps d’écran et vous permettra de renouer avec le monde qui se trouve au-delà des quatre murs de votre domicile. Vous pourriez peut-être profiter de ce moment pour appeler un ami à qui vous n’avez pas parlé récemment ou pour rattraper votre retard sur votre podcast préféré.

Enfin, si vous disposez d’un bureau debout réglable en hauteur, alterner entre la position assise et la position debout tout au long de la journée est un excellent moyen d’augmenter votre niveau d’activité et d’optimiser votre productivité et votre bien-être.

Investir dans un bon matériel de bureau

De nombreuses entreprises parlent déjà d’offrir à leurs employés la possibilité permanente de télétravailler ou de partager leur temps entre la maison et le bureau. Cela signifie que le travail à distance, sous une forme ou une autre, est appelé à devenir une réalité à long terme pour beaucoup d’entre nous.

Si le télétravail doit s’installer dans votre vie dans la durée, demandez à votre employeur de vous aider à créer un espace de travail à domicile confortable et ergonomique. Avec les bons sièges, bureaux et postes de travail, vous pourrez vous assurer que votre corps est soutenu correctement et que les écrans sont à la bonne hauteur, afin de ne pas vous blesser. 




Article précédent7 façons de dire « non » à votre patron et de conserver votre poste
Article suivantGrowthHacking : focus sur les tendances de l’été 2022
Responsable commercial d’Ergotron France depuis le 1er janvier 2018, avec une équipe à taille humaine, il organise l’activité et fait progresser le chiffre d’affaires sur les marchés stratégiques définis par Ergotron, Inc. multinationale spécialisée dans la conception et la production d’environnements de travail dynamiques pour permettre de s’épanouir en travaillant, en apprenant, en jouant ou en prenant soin des autres. Fortement impliqué, Vincent Creste développe une expertise marketing, commerciale et de « business development » dans les marchés Médical, Industriel, Education et Office (Aménagement de bureaux). Avant de rejoindre Ergotron, il a travaillé 10 ans pour une société canadienne, Matrox Graphics, où il a occupé différentes fonctions depuis la France et l’Angleterre. Responsable commercial d’Ergotron France depuis le 1er janvier 2018, avec une équipe à taille humaine, il organise l’activité et fait progresser le chiffre d’affaires sur les marchés stratégiques définis par Ergotron, Inc. multinationale spécialisée dans la conception et la production d’environnements de travail dynamiques pour permettre de s’épanouir en travaillant, en apprenant, en jouant ou en prenant soin des autres.