Parfois sous-estimée, la face cachée de toute plateforme web qu’est l’hébergement se révèle indispensable, aussi bien pour la performance de votre site que pour sa sécurité et sa protection. Sa qualité ainsi que sa fiabilité ont aussi un impact considérable sur votre image, sans compter l’expérience utilisateur et la visibilité du site. Plus précisément, l’hébergement web a pour objectif premier de rendre votre site internet disponible et accessible à tous. En d’autres mots, il offre une “résidence” au contenu du site en stockant l’ensemble des données et fichiers relatifs à celui-ci dans un espace de stockage appelé “serveur”. Dès qu’un internaute saisit l’adresse du site hébergé (ou son nom de domaine), l’hébergeur établit les connexions entre cette adresse et les paramètres de l’espace de stockage. L’objectif est que le démarrage du site s’opère instantanément. En bref, l’hébergement web est ce qui permet à votre site internet d’exister. Il figure ainsi parmi les premières décisions stratégiques à prendre quand vous décidez de vous lancer dans un projet web. Cependant, son choix n’est pas toujours évident, compte tenu de la multitude des offres présentes sur le marché. J’ai alors décidé de créer cet article dans le but de vous aider à trouver l’hébergement web adapté.

Rappel sur le principe de l’hébergement web

De manière succincte, je dirais que l’hébergement web consiste à mettre un site web, de quelque nature qu’il soit, ou un Web App, sur un serveur pour que les internautes puissent y accéder en permanence. Il fait référence à la mise à disposition d’un espace de stockage sur un serveur connecté continuellement à internet, dans lequel on laisse toutes les données s’articulant autour de son site internet.

En ce sens, les sites web s’apparentent à des documents texte qui, une fois enregistrés dans le disque de son ordinateur, peuvent être consultés à tout moment. De la même manière, afin que l’on puisse accéder à tout moment au contenu d’un site internet, où que l’on soit dans le monde et quel que soit le terminal utilisé, ce contenu doit bien entendu être stocké, non pas sur un support de stockage classique, mais sur un serveur connecté 7j/7 et 24h/24. En bref, sans hébergement web, il ne peut y avoir de sites internet.

Alors, si vous vous apprêtez à créer un site internet, qu’il s’agisse d’un site vitrine, d’un site e-commerce ou d’un blog, votre projet doit nécessairement vous mener à réfléchir à la manière dont vous devez l’héberger. Pour que ce projet puisse porter ses fruits et que vous puissiez atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés, l’hébergement de votre site web doit être adapté, c’est-à-dire répondre aux mieux à vos exigences et au type de site web que vous souhaitez créer.

serveur hébergement web

Les critères à retenir au moment de choisir un hébergement web

L’hébergement web est certes une étape incontournable, mais cela ne signifie pas pourtant que vous êtes obligé de prendre la première solution qui s’offre à vous. Le choix d’une solution d’hébergement web ne doit en aucun cas se faire au hasard. C’est une décision qui doit émaner d’une réflexion stratégique. Notez qu’un mauvais choix en matière d’hébergement peut effectivement générer de nombreux problèmes. Si les ressources sont partagées indéfiniment ou si elles font l’objet d’une mauvaise gestion, les autres sites risquent de ralentir considérablement le vôtre, et ce, sans que votre webmaster ne puisse y remédier.

Dans l’éventualité d’un piratage ou d’un crash, l’intégralité des sites internet hébergés sur le même serveur se trouvera certainement compromise. Par ailleurs, si l’espace mis à votre disposition est limité, la performance de votre site le sera également. Voici donc les critères sur lesquels votre attention doit absolument se porter au moment de choisir votre hébergement web.

Le type d’hébergement web

Il existe aujourd’hui différents types d’hébergement web, chacun répond à des besoins bien particuliers qu’ont les sites web.

Serveur nuagique ou Cloud

Le Cloud est la forme d’hébergement la plus récente, mais qui, aussitôt déployée, connait un gain de popularité considérable. Dans cette forme d’hébergement, vos contenus web ne sont pas hébergés sur un seul serveur, mais sur une série de serveurs virtuels et physiques interconnectés, aussi appelés serveurs “en grappe”. Une telle infrastructure permet une meilleure répartition de la charge, ainsi qu’une compensation des failles de performance de la solution mutualisée, jusqu’à un certain point. Ainsi, les autres sites clients de l’hébergeur ne risqueront pas d’entraver la performance de votre site.

Le serveur nuagique est surtout plébiscité pour sa performance, sa fiabilité, sa polyvalence, son évolutivité et sa flexibilité. Le Cloud peut en effet s’adapter aux demandes saisonnières ou aux pics de trafic et répondre à des besoins conséquents de ressources. Il n’est donc pas surprenant qu’il soit la solution la plus chère du marché. Mais cela en vaut la peine, au vu des valeurs ajoutées qu’il apportera à votre site internet. Ainsi, le Cloud s’adresse tout particulièrement aux grands comptes qui sont quotidiennement confrontés à un trafic considérable.

site web

Serveur mutualisé ou partagé

C’est de loin l’option la moins coûteuse, puisqu’elle consiste à permettre à de nombreux sites internet (souvent plusieurs milliers) de se partager les ressources d’un seul et même serveur. Le serveur mutualisé est le moyen le plus rentable d’héberger un site web qui ne génère qu’une quantité limitée de trafic ou qui n’a pas de gros besoins de stockage, comme c’est le cas de certains sites vitrine ou de blogs.

Cette solution vous convient également si le temps de chargement n’est pas pour vous un facteur particulièrement essentiel. La raison est que dans l’éventualité où certains sites hébergés seraient achalandés, ceux-ci risqueraient de monopoliser une importante partie des ressources et de réduire la vitesse de chargement des autres sites, dont le vôtre bien entendu.

Serveur dédié ou Dedicated Server

En l’occurrence, vous disposez d’un serveur pour vous tout seul et bénéficiez par conséquent d’un maximum de ressources et d’un niveau de sécurité accru. De plus, vous bénéficiez de droits d’administrateur complets vous offrant la possibilité de configurer votre “dedicated server” à votre guise.

L’atout majeur de cette solution tient alors au niveau de sa capacité à s’accommoder à vos besoins de configuration. Elle vous permet d’affecter toute la bande passante du serveur à votre site internet (nul autre site tiers n’impactera votre site) et vous offre le contrôle total sur l’architecture, notamment sur les systèmes de sécurité et les systèmes d’exploitation. Compte tenu de ses avantages, un serveur dédié est relativement onéreux et n’est à privilégier que si vous êtes propriétaire un site évolutif à fort trafic qui nécessite d’importantes ressources.

Serveur privé virtuel ou Virtual Private Server (VPS)

Il s’agit également d’un serveur privé, au même titre que le dedicated server. Sa particularité réside dans le fait qu’il utilise les ressources d’un serveur physique dans le but de vous permettre d’accéder aux mêmes fonctionnalités qu’un serveur dédié classique. Le VPS représente un excellent compromis entre l’hébergement mutualisé et la solution dédiée en associant les avantages des deux. Il convient parfaitement aux sites web disposant d’une audience moyenne ou forte et qui souhaitent avoir leur propre système d’exploitation.

Serveur gratuit

Ce type d’hébergement est gratuit certes, mais en optant pour cette solution, vous serez face à de grosses restrictions, tant en matière de performance que de configuration. De plus, vous serez contraint d’afficher des publicités d’entreprises tierces sur votre site internet. Force est donc d’admettre que d’un point de vue professionnel, cette option est tout sauf pertinente.

création hébergement site web

La sécurité et le protocole cryptographique TLS

Il est de notoriété publique que les données associées à un site se révèlent extrêmement précieuses. Voilà pourquoi il est dans votre intérêt d’attacher un soin particulier à leur sécurité. Cloud, serveur dédié, serveur mutualisé, VPS… Peu importe votre choix, vous ne devez privilégier que la solution offrant une réelle garantie de sécurité pour les sites hébergés, c’est-à-dire une solution qui propose des offres avec un certificat TLS (Transport Layer Security ou, en français, sécurité de la couche de transport).

TLS est un protocole cryptographique qui est venu remplacer le protocole SSL (Secure Sockets Layer), après que ses versions SSL 2.0 et SSL 3.0 ont été désapprouvées puis désactivées par l’IETF (Internet Engineering Task Force). Plus précisément, ce protocole de cryptage de données est en deux couches et reprend les caractéristiques principales de son prédécesseur, tout en corrigeant et en améliorant les manquements de ce dernier.

Tout comme le SSL, le TLC permet l’activation du protocole HTTPS, offrant un niveau de sécurité accru, aussi bien aux données de votre site qu’à celles de vos visiteurs. Il permet ainsi un gain de crédibilité à l’égard des clients et des prospects. Outre la sécurité, notez qu’une navigation sécurisée figure aussi parmi les critères indispensables du SEO.

La capacité de stockage

Lors du choix d’un hébergement web, vous devez porter une attention particulière à la capacité de stockage. Assurez-vous qu’elle soit suffisamment ample pour que vous puissiez stocker sans encombre les données de votre site internet et pour qu’elle puisse permettre à ce dernier d’évoluer dans les meilleures conditions. Bien sûr, il n’y a rien de plus pénible que d’être restreint dans l’élaboration de son contenu, tout simplement parce que vous avez choisi une formule avec un stockage limité.