La crise sanitaire mondiale portée par la pandémie du COVID-19 a forcé le gouvernement français a fermé hôtels et restaurants pour une durée indéterminée. Cette situation qui peut paraitre dramatique pour le secteur est d’autant plus compliquée à l’approche des vacances de Pâques annulées. Beaucoup de restaurateurs et hôteliers, se retrouvent alors dans une situation précaire pour plusieurs semaines. Mais certains ont décidé de voir le bon côté des choses de ces tristes évènements. Découvrez les aspects positifs du secteur en cette période :

1 – Venir en aide à ceux qui en ont le plus besoin

Beaucoup d’hôtels sont réquisitionnés durant la crise du Coronavirus ou ouvrent leur porte de leur plein gré. C’est l’occasion d’aider les plus démunis ou les personnes en souffrance. Que ce soit pour accueillir les personnes sans domicile fixe ou les personnes atteintes du Coronavirus, savoir que nous aidons les personnes qui en ont besoin fait toujours du bien. Participer à l’effort collectif pour lutter contre la propagation du virus est alors un réconfort.

2 – Simplifier la vie des soignants

Alors qu’ils se battent quotidiennement pour sauver des vies, nombre de soignants ne peuvent rentrer chez eux par peur de contaminer leur entourage ou parce que  leur domicile est trop loin du lieu qui a besoin de leur aide. Leur proposer un hébergement est alors une nécessité pour leur moral déjà mis à rude épreuve. Les services sont aussi débordés et n’ont plus le temps, depuis déjà des semaines entières, de manger des repas dignes de ce nom pour gagner la force de se battre contre la maladie. Des restaurateurs prennent alors l’initiative d’apporter des repas réconfortants aux soignants.

3 – Apporter du réconfort autour de soi

Toujours dans l’optique de faire le bien autour de soi, nombre de restaurateurs ont décidé de maintenir la livraison de plats à domicile sur les plateformes dédiées. En plus d’offrir un minimum de revenus aux gérants d’établissements, cette solution apporte surtout réconfort aux familles recevant lesdits plats, ce qui est évidemment bienvenu dans les foyers en confinement.

4 – Divertir sa communauté

Hôtels et restaurants enrichissant leur offre digitale se multiplient également pour apporter bien-être, bonne humeur et divertissements aux populations confinées partout dans le monde. Les sites internet et réseaux sociaux de certains établissements offrent cours de sport, séances de méditation, expositions en ligne ou visites virtuelles pour aérer les esprits et retrouver un peu d’insouciance durant la crise.
Faire le bien autour de soi est la meilleure thérapie qui soit. Puisque offrir est d’autant plus réjouissant que recevoir, savoir qu’on apporte joie et réconfort a toujours été le meilleur remède aux baisses de moral. Alors faites du bien aux autres pour vous faire du bien à vous-même.

logo iciformation

Réalisez votre bilan de compétences
chez vous

Vous souhaitez consolider vos compétences, évoluer dans votre carrière ou avez envie de vous reconvertir ?

Le bilan de compétences vous permet de faire un point sur votre projet.

Contactez votre organisme à distance et financez votre projet grâce à vos droits CPF !