Entourez-vous de proches

La première chose à faire quand vous avez un doute c’est de vous entourer de vos proches, famille et amis, et d’en discuter avec certains d’entre eux. Ils peuvent vous donner un regard extérieur, émettre des doutes ou vous rassurer, vous soutenir en cas de suspicion de manipulation ou encore vous apporter leur amour si vous êtes dans une période difficile (période privilégiée par les manipulateurs).

Partez systématiquement
du principe que vous risquez
d’être manipulé(e)

Attention, méfiez-vous des conclusions hâtives. Pour vous protéger contre les manipulateurs il ne faut pas être naïf ni devenir paranoïaque, il faut simplement rester méfiant avec deux personnes : l’autre personne et vous-mêmes ! Se méfier de la personne en face de vous, et  de votre tendance à faire peut-être trop facilement confiance.

Prenez vos distances 

Une bonne manière de vous protéger est de rompre le contact physique. Eloignez-vous purement et simplement. Si le contact se fait par téléphone, raccrochez poliment et si la personne insiste, raccrochez tout simplement. La politesse veut que l’on reste courtois mais quand l’interlocuteur veut vous manipuler et qu’il est insistant, il n’est plus nécessaire de rester polis. Et si vous correspondez par internet, rien de plus simple, ignorez ses messages et orientez-le vers votre courrier indésirable.

logo iciformation

Réalisez votre bilan de compétences
chez vous

Vous souhaitez consolider vos compétences, évoluer dans votre carrière ou avez envie de vous reconvertir ?

Le bilan de compétences vous permet de faire un point sur votre projet.

Contactez votre organisme à distance et financez votre projet grâce à vos droits CPF !



Faites-vous accompagner
par un professionnel

Parfois la famille et les amis ne suffisent pas ou plus parce que le manipulateur ou la manipulatrice a pris une place trop importante dans votre vie, et a fait trop de dégâts. Mieux vaut vous faire aider pour vous en éloigner, soigner vos blessures et vous reconstruire, et  fort de cette expérience, ne plus prêter le flanc à ces individus à l’avenir. Les forces de l’ordre sont un bon rempart entre vous et la personne malveillante. Le « psy » devient indispensable dans certaines situations, et lui faire appel est un signe de force, de lucidité et de courage. Gardez enfin à l’esprit que ne rien tenter contre le manipulateur  revient à le protéger alors qu’il s’en prend à vous.

Changez de comportement

Le manipulateur ne vous choisit par hasard. Il vous a sélectionné parmi de nombreuses personnes parce que vous êtes, désolé de vous le dire, plus facile à manipuler que les autres. Pour que la manipulation cesse il faut que l’un de vous deux change. Mauvaise nouvelle : il ne changera pas. Donc c’est à vous de changer. Mais changer quoi ? Il y a plusieurs options : améliorer l’estime que vous avez de vous-même,  apprendre à vous méfier de votre biais de confirmation, être vigilant si vous traversez une période difficile, plus méfiant(e) s’il est question d’argent ou si vous avez une boule au ventre quand vous voyez cette personne, lire des livres sur le sujet pour acquérir des réflexes, développer votre scepticisme…  etc. (ces thèmes sont abordé dans un autre article).
Emmanuel Piquemal, expert en développement personnel, auteur de 4 livres : Booster sa vie, chez Albin Michel,  Comment gérer facilement vos contrariétés (Editions Dangles), Le développement personnel pour les enfants (Editions Dangles), Devenez chanceux ! (chez tdo-editions), et co-traducteur de L’âme de l’ostéopathie. Suivre Emmanuel Piquemal sur sa chaîne YouTube et sa page Facebook « Emmanuel Piquemal ».