Publicité
Publicité

5 raisons de ne pas acheter fans, followers, et autres likes

On vous a peut être conseillé d’acheter des fans pour développer votre communauté. Outre l’argent que vous dépensez, vous prenez des risques graves qu’il vaut mieux éviter à l’heure du marketing viral.

Le marché noir du Web et ses tentations

Les réseaux sociaux révolutionnent la communication et surtout le commerce. Prodigieux moyen peu coûteux et rapidement opérationnel pour toucher une clientèle, un segment de marché ou une communauté d’intérêt. En tant qu’entreprise, vous devez en profiter et avoir une page sur tous les réseaux sociaux pour promouvoir votre entreprise, vos produits et vos services, et en même temps développer votre e-réputation. Facebook, LinkedIn, Twitter, autant d’occasion de toucher des milliers voire des millions de consommateurs en France et dans le mode. Gagner des « followers », des fans ou des « like » prend du temps. Et le temps c’est de l’argent, cela a donné naissance à un marché noir du Web qui vous propose d’acheter des fans Facebook, à vos risques et périls.

PUBLICITE

Vous vous privez d’un outil marketing

En tant qu’entreprise vous ne voulez pas simplement diffuser des infos mais en recevoir aussi pour créer un interaction avec votre communauté. Facebook peut vous indiquer le nombre de personnes qui aiment votre marque, et toutes les informations sur votre communauté, vous permettant d’affiner votre stratégie marketing. En ayant recours à des fans achetés, vous n’aurez jamais d’infos réelles, exactes, fiables qui vous permettent d’optimiser votre stratégie.

Vous pénalisez votre image d’entreprise

Pour un fan plus ou moins initié aux réseaux sociaux il est facile d’obtenir des infos sur votre communauté et de deviner que vous avez acheté des fans. Votre image en prendra un coup, un vrai fan sera déçu, il va le communiquer à d’autres internautes, qui vont à leur tour le répandre,  et la viralité du marketing en ligne que vous vouliez exploiter pour votre entreprise  risque de se retourner contre vous par une sorte de « bad buzz » que vous aurez du mal à contenir.

PUBLICITE

Vous jetez l’argent par les fenêtres

Les experts vous le diront, acheter un fan est un investissement perdu d’avance. Que ce qui compte, ce n’est pas le nombre de fans que vous avez mais surtout leur engagement dans votre communauté et pour votre marque. Quel intérêt pensez-vous retirer de milliers de fans qui ne lisent jamais vos messages ou publications. Votre intérêt c’est d’obtenir des fans vraiment intéressés par votre marque ou votre entreprise, qui vous apportent leur soutien mais aussi et surtout des informations pour les fidéliser par des adaptations de vos produits et vos services.

Vous risquez d’être puni

Pour éviter tous les pratiques douteuses qui permettent de booster votre présence sociale, Facebook a mis en place des règles à respecter. Le texte de Facebook est clair : «Vous ne devez pas inciter les gens à  »liker » votre Page. Cela inclut offrir des récompenses. Pour assurer un lien de qualité entre le public et une Page, il faut s’assurer que les personnes aient envie d’être connectées à un business sans encouragement artificiel » Si une personne aime votre page, vous avez le droit d’envoyer des rappels ou des offres spéciales. Mais attention, une application ou un jeu qui comportent des transactions obligatoires si petites soient elles ne peuvent pas prétendre être gratuits. Facebook exige des administrateurs le respect de ces règles, au risque de punir sévèrement les tricheurs.

Vous vous leurrez vous même

Le marché noir du Web se porte bien ; la vente de followers, les abonnés de Twitter est un business qui marche bien. Gage de popularité, le nombre de vos abonnés comptent beaucoup sur l’impact de vos twits. Chacun y va de sa proposition. Un marché actif, volatil et dangereux comme le site acheter-des-fans.com. Vous trouvez des vendeurs même sur Ebay. Pour une poignée d’euros vous pouvez acheter des followers par milliers. Pourtant cet achat est prohibé déjà par les règles de Twitter, qui a pourtant du mal à repérer followers achetés. Plus grave que cela, vous vous leurrez vous-même en vous donnant l’illusion d’être suivi par des milliers de personnes qui ne sont en fait que des internautes inactifs, passifs, sans intérêt.
Perte d’informations stratégiques, mauvaise image de marque, perte d’argent, risque de sanctions…cela fait beaucoup, vous n’avez pas payé pour cela ! Mieux vaut investir dans une prestation de community management qui va véritablement « élever » votre communauté en l’animant.

1 réaction

  1. Weab

    22 octobre 2014 à 21 h 03 min

    Tout dépend ou vous achetez vos fans. La plupart des sites vendent des bots, mais pas tous.

Réagissez à cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0
0
0

Abonnez-vous GRATUITEMENT aux digests du magazine.
[Modifiez à tout moment la fréquence de réception ou annulation ]

x