Des attitudes positives quand cela ne va pas bien

Une chose simple, le cadre sympathique a des attitudes positives. Vous aussi, vous en avez pendant les périodes fastes car c’est plus facile,  mais le meilleur moyen de vous différencier est d’adopter cette même attitude quand les choses ne vont pas bien.  Vous attirerez ainsi la sympathie, et si besoin, souvenez-vous d’une réussite déjà obtenue récemment dans une situation similaire. Devenir positif est un processus qui change la vie, certes  ce n’est pas aussi simple, mais si vous vous fixez comme objectif d’être positif pendant 30 jours, vous mesurerez la puissance de ce petit changement.
Vous aimerez aussi Comment faire bonne impression en 30 secondes

Vivre un engagement ou une passion

Chaque force poussée à l’excès devient une faiblesse, d’où la sagesse populaire vous invitant à la modération, mais rien ne vaut dans le travail une passion ou un engagement. On vous remarque tout de suite si vous parlez de votre travail avec des étoiles dans les yeux, plus vous êtes passionné, mieux vous faîtes bonne impression. Chaque travail peut inspirer une passion, chaque job susciter une fierté. Si vous aimez ce que vous faites, vous êtes blindé contre les idées négatives ou les critiques sur votre travail. Si vous voulez être proche des autres dans votre entreprise, parlez-leur avec passion et faites en sorte de les mettre en face d’un job qui les enthousiasme. La passion se donne et ne se prend pas, et on revient toujours vers un passionné.
Vous aimerez aussi  Devenir exceptionnellement sympathique dans votre job

Exploiter le pouvoir du sourire

Vous pouvez perdre l’habitude de sourire et rire, pourtant la nature vous enjoint spontanément de retenir dans votre équipe celui qui vous fait rire ou sourire. Exploitez le pouvoir du sourire même en traitant un sujet sérieux, et bannissez tout environnement de travail grave où on ne se salue pas dans les couloirs. Vous augmentez vos chances en étant agréable, en montrant votre joie. Vous savez être de bonne humeur avec vos amis et votre famille, utilisez cette capacité dans votre vie professionnelle, racontez une anecdote, riez de vous-même. Le monde est suffisamment grave pour ne pas en rajouter, vous dégagerez des ondes positives car n général on celui qui est de bonne humeur.
lecture recommandée Le sourire, meilleur coach de votre carrière

Tout le monde aime les compliments

Attention de ne pas en faire trop, cela peut être dangereux. Si vous complimentez les autres sincèrement, vous leur serez de plus en plus sympathique. Même le compliment un peu forcé fait avec doigté a un impact positif. car trop nombreux sont les collaborateurs affamés de compliments qui passent leur vie entière sans feedback positif. Pourtant rien n’est plus facile que de complimenter un collègue, un client ou un collaborateur, avec précaution et justesse. Et les occasions de votre reconnaissance sont multiples : des paroles prononcées, un projet terminé récemment, un succès commercial remporté, l’esprit d’équipe, sa contribution à un projet… Cela montre que vous l’appréciez.
Vous aimerez aussi Motiver vos collaborateurs avec 3 cadeaux

logo iciformation

Réalisez votre bilan de compétences
chez vous

Vous souhaitez consolider vos compétences, évoluer dans votre carrière ou avez envie de vous reconvertir ?

Le bilan de compétences vous permet de faire un point sur votre projet.

Contactez votre organisme à distance et financez votre projet grâce à vos droits CPF !



Contrôler doutes et questionnements

Faire part aux autres de vos doutes, craintes et incertitudes est tentant mais pas toujours payant. Tout le monde sait, vous n’êtes pas un robot, mais trop de flottement peut nuire à votre popularité. Certes vous pensez montrer ainsi un peu d’humilité, mais cela renforce votre propre inconfort. Votre communication sur ce sujet peut les dissuader de vous écouter ou vous suivre. Pour vous rendre plus sympathique, veillez à communiquer juste. Même s’ils comprennent votre morosité et peuvent vous aider à la chasser, d’autres peuvent s’en servir à votre détriment. Dans votre intérêt comme dans la nécessité de motiver les autres, optez délibérément pour des aveux rares sur votre inconfort psychologique ou tout questionnement.

Ecouter est une arme suprême

Depuis toujours, on vous recommande de mieux écouter. Mais cela ne suffit pas. Les compétences d’écoute sont importantes dans toutes les relations, vous devez aller plus loin que la simple écoute. Vous devez aussi reconnaître ce qui est dit, faire écho aux propos de l’autre pour qu’il comprenne mieux que que vous êtes en train de l’écouter et de penser à ce qu’il dit. Souvent vous êtes plus préoccupé par ce que vous allez répondre que de l’écouter réellement, c’est ce qui vous empêche de vraiment écouter et d’être ressenti comme tel.  Celui qui fait semblant d’écouter le fait le plus souvent mal, cela se voit et s’entend. Pour devenir beaucoup plus sympathique faites une remarque pertinente sur ces propos. Entraînez-vous à l’écoute active,  et vous serez un auditeur apprécié et intelligent.
lecture recommandée Vous allez devenir très intéressant et productif en améliorant votre puissance d’écoute

L’ouverture d’esprit est toujours sympathique

Montrez que vous êtes prêt à faire de nouvelles expériences, à examiner le point de vue des autres, à acquérir une nouvelle compétence, et votre capital sympathie sera boosté. Celui qui rechigne à changer ses habitudes de réunion, ses pratiques de management, ou un nouveau cheminent de pensée apparaît en général comme un rabat-joie dont on ne recherche pas la compagnie. Si on vous invite à tester un changement, votre esprit d’ouverture et votre caractère facile à vivre inspireront la sympathie.

Bonnes manières et humilité sont attachantes

Les bonnes manières sont chargées de sympathie. Se comporter de façon polie envoie aux autres un signe de considération qu’ils apprécient, que ce soit une politesse, un remerciement, une façon de se tenir, une marque de respect, votre expression orale et écrite, évitez le langage toxique qui cancane, jure, geint, et critique qui éloignent. C’est le premier pas vers l’humilité, la vraie, pas celle qui est feinte, qui appelle désespérément plus de compliments et transmet une sorte de malaise et un aveu implicite d’un manque de confiance. Vous pouvez vous rendre plus modeste en arrêtant de vous comparer aux autres, au lieu de vous soucier de ce qu’ils font, focalisez vous sur votre propre trajectoire. Reconnaissez vos défauts et surtout vos erreurs, et vous attirerez la bienveillance des autres qui vous gratifieront d’une grande clairvoyance, et d’une grande équité.
Vous aimerez aussi A quoi sert la gentillesse dans l’entreprise ?