Le manager de transition : un métier valorisé

On ne considère plus comme avant le fait de changer d’entreprise comme un signe d’instabilité, mais plus comme un signe d’adaptabilité, cet apport ponctuel de compétences  externes étant perçu comme une solution pertinente et rentable pour une entreprise. La pratique du métier de manager de transition en portage salarial est aujourd’hui facilitée par l’applications des dispositions d’une convention collective des entreprises de portage salarial, qui donne un cadre officiel au métier d’indépendant. La Fédération Nationale du Management de Transition représente aujourd’hui un chiffre d’affaire évalué à 300/350 millions d’euros en France, avec une croissance de 20 à 25% par an, plutôt  pour  des fonctions de dirigeants dans des entreprises  nationales dans l’industrie (6 sur 10), les services et la distribution (40%).

Les avantages du métier de manager de transition

Si vous voulez devenir manager de transition, vous pouvez le faire en intérim, CDD, en portage salarial ou en indépendant, la majorité des managers de transition indépendants interviennent en France en portage salarial, un statut de loin préféré aux autres statuts comme la société unipersonnelle, la SASU, l’EURL ou le CDD, ou celui de micro entrepreneur.
A l’origine le manager de transition intervenait dans une entreprise pour répondre à une crise, aujourd’hui les domaines d’intervention du manager de transition concernent des situations très variées liées en général aux changements que doit affronter une entreprise.
En tant que manager de transition vous apportez un regard extérieur que ne peut pas avoir le cadre salarié. Le statut du portage salarial fiabilise la relation contractuelle avec vos clients et vous apporte une forme de souplesse et de sécurité qui vous permettent d’attendre dans de bonnes conditions un éventuel contrat de travail. Si vous faites partie des cadres seniors, avec le portage salarial, vous mettez à profit votre réseau relationnel professionnel pour décrocher des missions tout en capitalisant vos droits en matière de chômage, retraite et sécurité sociale.

Les avantages du portage salarial pour le manager de transition

Selon l’enquête menée par l’Association des managers de transition (A2MT), la durée moyenne d’une mission est de 9 mois avec une durée moyenne d’intermission de 4 mois, et aussi des missions à géométrie variable par la durée, le contenu, les objectifs … autant d’éléments exigeant une souplesse que seul le portage salarial permet dans l’intérêt des deux parties. Le nature même du portage salarial répond parfaitement au fonctionnement en mode « projet » de plus en prisé par les entreprises. Avec le portage salarial vous répondez facilement aux exigences de votre métier, en concentrant 100% de votre temps à votre développement commercial et à la satisfaction de vos clients, étant libéré de toutes les obligations administratives néanmoins assurées selon les règles. Votre rémunération de manager de transition varie selon votre qualification et votre domaine, et avoisine un salaire brut annuel de 80 000 euros, pouvant pour certaines missions atteindre les 120/150 000 euros

Manager de transition : un métier valorisant

Vous vous enrichissez à chaque mission de nouvelles connaissances sur votre métier, et de nouvelles relations professionnelles. Vous jouissez d’une grande autonomie et vous réservez le privilège d’accepter une mission quand vous le pouvez et le souhaitez. Mais vous avez aussi à assumer en exclusivité le risque de l’échec d’une mission qui a des conséquence sur votre client et votre réputation. Vous courez aussi le risque de travailler avec un client qui fait de mauvaises affaires. Avec le portage salarial, vous bénéficiez d’une rémunération mensuelle sans attendre le règlement par vos clients, des avantages sociaux liés au statut du salariat et d’une gestion personnalisée de votre activité par un professionnel qui assure vos tâches administratives.

logo iciformation

Réalisez votre bilan de compétences
chez vous

Vous souhaitez consolider vos compétences, évoluer dans votre carrière ou avez envie de vous reconvertir ?

Le bilan de compétences vous permet de faire un point sur votre projet.

Contactez votre organisme à distance et financez votre projet grâce à vos droits CPF !



Les secteurs qui demandent des managers de transition

Les missions que vous menez évoluent en fonction des mutations des marchés et des entreprises, le plus souvent dans des fonctions achat, logistique et ingénierie, qui exigent de plus en plus de compétences expertes n’existant pas souvent en interne, en particulier à l’occasion de la transformation digitale que doivent conduite les dirigeants d’entreprise, avec des expertises en matière de Big Data, IT et Intelligence Artificielle. La comptabilité et les finances, après une période morose de 2008 à 2015, connaissent un certain rebond avec la mise en place des ERP, le contrôle de gestion, la gestion de projet et le Risk Management. Les ressources humaines aussi, qui avant sollicitaient le management de transition pour des projets délicats de réorganisation et de restructuration, font appel aux managers de transition pour des missions plus valorisantes comme la refonte des paies ou la fidélisation des compétences-clés. Achats logistique et ingénierie sont aussi demandeurs d’intervenants dans le but de créer de nouveaux revenus, faire des économies, optimiser la production en termes de coûts et de process.

Les exigences du métier de manager de transition

Sur le plan strictement professionnel, quel que soit votre domaine d’expertise, vous devez  conduire la transition en minimisant son impact financier sur l’entreprise, prioriser la compréhension des opérations par les acteurs de l’entreprise, comprendre son organisation, le management en vigueur, sa culture… effectuer toutes les investigations nécessaires pour déboucher sur des recommandations et des modus operandi pour les rendre effectives.
Vous avez à communiquer avec de nombreux acteurs de l’entreprises tels que la Direction générale, des opérationnels, les actionnaires, les clients, les différentes équipes, et devez vous concerter avec tous services,  finances, ressources humaines, marketing… les tenir informés de ce que vous détectez et des recommandations que vous préconisez. Vous sensibilisez et formez ceux qui sont impactés par les changements, et leur apportez des réponses appropriées. Votre intervention évoluant et touchant plusieurs départements, vous avez régulièrement à présenter l’avancement de votre mission sous la forme la plus adaptée aux publics concernés.