Chemise et veste qui ne font pas envie

On ne porte jamais une chemise à manche courte sous une veste ! La raison principale ? Avec une veste, le poignet de la chemise doit dépasser légèrement de la manche de la veste, d’un à trois centimètres. L’autre raison, la chemise à manche courte est réservée au style casual, ni veste, ni cravate. Elle se porte l’été avec un pantalon en coton dit « chino ».  Avec une cravate, choisissez le col classique, dit français pour un nœud simple ou un col italien (plus large) pour un nœud Windsor ou double Windsor. On ne déboutonne jamais le dernier bouton de la chemise (celui du haut) ou alors on enlève carrément la cravate. C’est très moche une cravate portée sur un col déboutonné. Le col anglais plus rare, à patte boutonnée, est tout indiqué pour le port de la cravate.  Une chemise au col américain, avec des petits boutons sur le col, peut se porter ouverte, éviter de la porter avec une cravate.  Bonus : osez l’épingle de cravate qui fait son grand retour. Et pourquoi pas le nœud papillon, ça a du charme !
Pour approfondir le sujet  Avez-vous le look de l’emploi ?

Saumon, parme, jaune… qui tuent

De grâce, boycottez les couleurs saumon, parme, jaune et autres douceurs pastel. Idem pour les imprimés, carreaux sans parler des fleurs. Le seul motif autorisé est régulier, sur fond blanc ou bleu, type rayures fines.  Deux couleurs s’imposent,  le blanc et le bleu pâle. J’ai un faible pour les poignets mousquetaires qui apportent une touche de raffinement et offrent la fantaisie des boutons de manchettes, seuls bijoux acceptables pour un homme.  Débarrassez-vous de vos chemises à col haut si vous en avez. Vous n’êtes pas Karl Lagerfeld. N’est pas dandy qui veut. Quant au tricot de peau, oubliez-le purement et simplement. Les bureaux sont chauffés et votre manteau vous protège pendant le trajet.

Costume orgueilleux et chaussettes paresseuses

Le costume qui brille, par bonheur, est démodé ! C’était terriblement « show off », mais cela faisait Playmobil tout raide. Si vous avez succombé à la mode, débarrassez-vous-en sans  regret et retrouvez l’élégance d’un super 100 mat et souple. Tire-bouchonnée, affaissée, délavée, multicolore, rase-motte, « logotée », la chaussette n’en finit pas de faire souffrir notre regard. Voici les règles : la chaussette monte haut, sous le genou, elle est tendue, unie, d’une couleur assortie au pantalon ou vive pour une touche personnalisée, et toujours en bon état. Pour leur achat, prenez le même soin que pour un costume. Allez dans un grand magasin et laissez-vous guider. Il existe de grands noms de la chaussette, mais si ! Achile, Falke, Bleu Forêt, Labonal…
Pour approfondir le sujet  Coaching du look, utile ou futile ?

Pochette publicitaire de radin

Récupérée sur le stand du salon de l’Entreprise ou de la Banque ou de quelque autre salon professionnel, pratique pour porter les nombreux flyers que vous ramasserez ce jour-là. Jetez-la dès que vous l’avez vidée chez vous pour ne pas être tenté de la réutiliser. Tout d’abord, elles sont de mauvaise qualité et ça se voit. Ensuite, il convient d’être payé pour faire de la publicité, or je n’ai jamais entendu parler de rémunération pour trimbaler une de ces tristes sacoches. Offrez-vous le contenant adéquat. Voici quelques marques qui vont à la ville comme en voyage : Mandarina Duck, MUJI, Longchamp…

Parka ou duffle-coat en luxure sur costume

Ne pas confondre luxe et luxure. Le seul pardessus qui convient au costume, c’est le manteau classique au style toujours renouvelé. Point trop n’en faut. Choisissez-le marine, gris ou noir, de la bonne longueur. Pour les plus grands, il peut être sous le genou, ajusté ou ample, pour les moins grands, au-dessus du genou et plutôt ajusté. Préférez le boutonnage droit qui permet de le garder ouvert en évitant l’aspect négligé du double boutonnage non fermé. Le trench-coat peut convenir, en apportant une note plus décontractée.

Se chausser comme un pied

Avec un costume, indubitablement, Richelieu ou Derby, en cuir, noir ou marron. En hiver, une paire de boots élégants fait l’affaire. Evitez impérativement les mocassins de conduite dits « drivers », les mocassins à mors et bien sûr les « bateaux ». Ces chaussures doivent être réservées à un usage casual et sont portées le plus souvent pieds nus (entendez sans chaussettes)

Laisser-aller et à peu-près de mauvais poil

Vous portez la barbe, soit. Mais c’est un engagement permanent, coupe, contours, soins, soyez assidu ou renoncez ! Les cheveux courts, oui, mais coupe impeccable, dégradée sur les côtés, nuque travaillée, nette, pensez à raser les petits cheveux superflus entre deux coupes. Si vous avez un système pileux développé, domestiquez ! Le meilleur look vestimentaire est annihilé par des poils qui dépassent incongrument au-dessus du col de votre chemise. Les barbiers redeviennent à la mode (les mauvais garçons.fr dans le 11ème), il existe des instituts de soin spécialement masculins (Marc Delacre dans le 8ème). On prendra soin de vous et vous prendrez un réel plaisir à vous accorder une pause méritée de bien-être dans votre vie professionnelle trépidante.
A lire aussi Femme cadre : cachez ce sein que je ne saurais voir

13 Commentaires

  1. Suis-je le seul à trouver que cet article est profondément ringard et conservateur ? Un peu d’imagination et de fraîcheur, que diable. Ça existe aussi (et surtout !) dans l’industrie de l’habillement de luxe !

  2. L’association : « cravate solidaire » http://lacravatesolidaire.org est une association qui aide les chômeurs ou les personnes en difficulté financière à obtenir gratuitement un costard pour des entretiens d’embauches. Les initiatives dans ce domaine semblent se multiplier. Je profitais de cette discussion, (et étant moi-même bénévole dans une association caritative), pour faire connaître cette intelligente initiative qui contribue à sa manière à faire baisser modestement le chômage. Alors, avis aux amateurs qui veulent faire chez eux leur nettoyage de printemps et vider leurs armoires de costumes en trop… Tout en faisant une bonne action…

    • Vous avez tout à fait raison de signaler l’existence de cette association. Un grand Bravo à ceux qui ont initié cette aide et aux bénévoles qui permettent la réalisation de ce projet. Je garde précieusement les coordonnées, soit pour des donateurs de vêtements et accessoires, soit pour des bénéficiaires.

  3. Cela me semble un peu excessif quand même. On va à un entretien, pas à une présentation de mode. Si on suit tous ces conseils, non seulement il faut avoir un portefeuille confortable, mais on risque de ne pas être à l’aise du tout.
    Etre correct et sans faute de goût me semble évident, mais rester soi-même aussi.

    • Je suis d’accord avec vous, il faut rester soi-même. L’acteur revêt le costume de son rôle, joue son rôle, mais ne devient jamais celui qu’il interprète. Qu’en pensez-vous ? Quant au budget, une règle d’or : n’acheter qu’en période de soldes ! Quelques exemples de prix : chez Bexley, Derby et Richelieu tout cuir à 139 euros, la deuxième paire à 90 euros. André propose une paire à 79 euros. Quand on pense qu’une paire de Converse coûte au minimum 70 euros… Chez Armand Thierry, un costume coûte moins de 200 euros, non soldé ! Demandez à vote père ou grand-père de vous prêter ses boutons de manchettes, la touche vintage est très tendance. J’ai voulu être très précise et peut-être ai-je pêché par excès de zèle.

  4. Effectivement on parle là de cadre dirigeant, pas de middle management. La dégaine compte autant que l’apparat. Etre bien apprêté mais vouté, une main dans une fouille et l’autre fouille pleine de pièces, clefs ou autres breloques ne sied guère. Et, de grâce, soyez à l’aise. Les pingouins de mariage se voient à des lieux.

  5. Ou alors l’auteure a simplement voulu secouer un peu les cadres masculins persuadée qu’elle était que les femmes ne tombaient pas dans ces travers … sauf si elle leur réserve un article à venir ;-)

  6. Je n’ai pas de poils qui sortent de mon torse et je préfère les hauts talons aux Derby marrons. Hé oui, cela pourrait choquer mais …. je suis une femme ! Une éventualité que l’auteure de cet article a étrangement omise. Cliché, quand tu nous tiens…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.