Pour chercher à connaitre un interlocuteur quelconque, de son entourage personnel, familial ou professionnel dans sa société googler est devenu un geste habituel qui répond à une nouvelle forme de curiosité motivée. A l’heure de développement des réseaux et des médias sociaux, la e-réputation est devenu un enjeu majeur pour toutes les personnes ayant une activité d’interaction en ligne. En dehors de cet enjeu, la réputation telle qu’elle se construit dans le net à travers vos activités devenue une nécessité impérieuse, avec différentes orientations.

Faire la différence entre Marketing de soi et Personal Branding,

Prendre le contrôle de votre e-réputation nécessite des prérequis personnalisés à maitriser et du temps à y consacrer. Une image négative de cette e-réputation en ligne est de nature à impacter les résultats qui apparaissent sur les moteurs de recherches.
Avant de vous lancer dans une stratégie de positionnement et de visibilité en ligne pour reprendre le contrôle de votre e-réputation, mieux vaut faire la différence entre le Marketing de soi et le Personal Branding, considérés comme étant deux notions fondamentales.

Le marketing de soi, c’est la promotion de votre visibilité tant en ligne que dans la vie réelle. Il est limité dans le temps. C’est une stratégie liée à l’avènement des réseaux et des médias sociaux. Désormais ne serait ce que la prise de contrôle de votre image pour atteindre un objectif bien défini. Dès que vous avez réussi votre visibilité, il est intéressant de chercher à accroitre votre notoriété, à moyen et à long terme, auprès d’une audience ciblée.

La deuxième notion, le Personal Branding (Marque personnelle), concept né dans les années 90, définit un processus regroupant 3 volets, en s’appuyant sur vos activités professionnelles et vos compétences personnelles, à savoir :
– la connaissance de soi
– la communication sur soi
– e rayonnement par soi
Avec le développement des réseaux et médias sociaux qui provoquent une certaine visibilité de votre image, il important de considérer le risque d’acquérir une image qui ne correspond pas à vos attentes.

Prendre le contrôle de votre image et la développer

Prendre le contrôle de votre image et la développer passe par la connaissance de bases fondamentales qui se regroupent en trois parties :

  • Bilan: commencez par analyser votre présence en ligne pour déterminer ce que vous allez rendre public et ce que vous voulez faire connaitre. N’hésitez pas à classer les objectifs à communiquer suivant un ordre de priorité, et notamment ceux sur lesquels vous ne voulez pas communiquer. Cela peut concerner votre situation familiale, vos croyances ou même vos engagements politiques, etc..
  • Communication: selon vos objectifs, choisissez les espaces qui correspondent le mieux pour votre communication dans lesquels vous êtes pleinement à l’aise. Si l’un de vos objectifs consiste à élargir votre réseau professionnel, il y a lieu de choisir le réseau le mieux adapté à votre audience avec laquelle vous voulez communiquer.
  • Publier: les algorithmes des moteurs de recherches et des réseaux sociaux cherchent à mettre en bonne place les résultats les mieux référencés selon vos interactions dans le cas où votre choix a été déterminé pour développer votre réputation en ligne.

La publication du contenu est une manière utile pour occuper l’espace, et si besoin un moyen efficace pour noyer certains contenus qui nuisent à votre image. Le contenu sur lequel vous voulez communiquer peut prendre plusieurs formes, soit vous proposez des articles dans lesquels vous faites référence à vos compétences ou dans lesquels vous interagissez avec votre audience qui correspond à vos objectifs. Lorsque vous animez une conférence ou participez à une réunion ou à un colloque, il convient de réfléchir à votre stratégie de communication.
Une seule règle à respecter surtout, restez cohérent dans vos communications. Adoptez une technique simple, en formulant vos ambitions sous forme de slogans à chaque fois vous voulez publier un contenu. Cela  peut servir de rappel à l’ordre.

Les réseaux et médias sociaux demeurent un moyen pour atteindre des opportunités d’affaires ou tisser des liens professionnels ou amicaux. Choisir un réseau social qui vous correspond est une affaire simple et efficace, développer ce réseau est une affaire complexe et pas évidente. Vos comptes doivent être vivants.

Les bonnes pratiques de base pour anticiper les risques

Le premier risque est de se mettre dans un cadre qui finira par vous emprisonner et de vous priver de vos valeurs et vos objectifs. Donner de l’espace à votre univers virtuel, pour ne pas risquer de vous placer vous-même sous influence.

Lorsque vous recevez une demande de relations, prenez le temps de la traiter avant de l’accepter. Respecter les règles de sécurité de base en renforçant la confidentialité de votre profil et surtout activer des dispositifs d’alerte en cas d’intrusion. Eviter le téléchargement des applications non fiables qui demandent des autorisations suspectes. Séparez vos contenus professionnels de ceux ayant un caractère personnel. Organisez votre veille en mettant en place des alertes sur votre nom afin de vous prévenir régulièrement de ce qui vous intéresse.

N’oubliez pas que la loi et la réglementation donnent des garanties aux usagers d’internet pour protéger leurs données personnelles, et protéger leur réputation en ligne. N’hésitez pas à faire appel à chaque fois que vous êtes victime d’une diffamation, d’un harcèlement ou bien d’une injure publique.  Enfin, lorsque votre visibilité et votre notoriété commencent à prendre de l’ampleur en ligne, choisissez les outils de pilotage de votre e-réputation, ou faites appel à un professionnel pour vous épauler dans vos actions.
C’est une décision louable de prendre le contrôle de votre identité numérique, n’hésitez pas à prendre le temps nécessaire et à demander conseil avant de s’inscrire dans cette logique d’interaction en ligne.

Ahmed Laftimi, Digital-BPM Architect – Personal Branding Strategist



Article précédentEntretien de recrutement : répondre avec pertinence aux questions futiles
Article suivantTechniques imparables pour répondre à celui qui vous agresse
A travers plusieurs années d’expériences dans l’environnement du digital et lors de ses déplacements à l’étranger, il cumule une profonde connaissance des enjeux et des contraintes pour aider les acteurs chargés des SI/Ntic à relever les défis et à mieux réussir la transformation digitale de leurs organismes. Aller au-delà du quotidien, une nouvelle passion, s’installe dans l’horizon de mes activités, pour accompagner les dirigeants et les managers à définir la communication digitale appropriée et reprendre le contrôle de leur identité numérique tant professionnelle que personnelle. Membres et Représentant du CMRPI en France ( Centre Marocain de Recherche Polytechnique et d'innovation) Ses domaines de compétences : Conseil en Stratégie Digitale et Organisation SI, Conception et Réingénierie des processus métier, Analyse et Évaluation des risques, Conseil et Conception des Plan de Continuité d’Activité, Accompagnement et conduite du changement