Deux anciens élèves de l’Ecole de guerre économique (EGE) ont animé pour les élèves de cette école spécialisée en intelligence économique (IE) une formation sur le thème “Les techniques d’IE appliquées à la recherche d’emplois”.  César Volaire, du cabinet de recrutement César Volaire & Partners et Philippe Dion, consultant en ressources humaines, ont rappelé lors de cette formation quelques règles simples à appliquer pour la recherche d’emploi. En voici les grandes lignes :

1ère règle : bien cibler votre recherche

Il s’agit en l’occurrence de choisir un domaine correspondant à ses aspirations et compétences personnelles qui soit en adéquation avec les besoins existants sur le marché du travail. L’IE doit servir à cibler les secteurs d’activités porteurs et les sociétés ou organisations qui cherchent à recruter.

Différents moyens peuvent être utilisés : consulter les annonces (web et presse) et les bases de données (jobboards), faire une veille sur le secteur d’activité et les sociétés qui vous intéressent, aller à des conférences,  utiliser votre réseau personnel et professionnel ainsi que les réseaux sociaux (LinkedIn, Viadeo), contacter des acteurs du recrutement…
Lecture associée Peut-on encore trouver un emploi sur LinkedIn

2ème règle : faire un CV sur-mesure

Le CV est un outil tourné vers l’avenir plutôt qu’un recensement de ce que vous avez fait. Il a pour objectif d’attirer celui qui veut vous recruter sur vos capacités à correspondre au poste recherché. Les recruteurs passent en moyenne 6 secondes pour lire un CV. Ils regardent en premier : votre nom, votre poste et votre entreprise actuelle avec les dates jusqu’au deuxième poste, puis la formation. Votre objectif est de rendre visible très rapidement ce que le recruteur veut  voir : l’expérience et les compétences.

logo iciformation

Réalisez votre bilan de compétences
chez vous

Vous souhaitez consolider vos compétences, évoluer dans votre carrière ou avez envie de vous reconvertir ?

Le bilan de compétences vous permet de faire un point sur votre projet.

Contactez votre organisme à distance et financez votre projet grâce à vos droits CPF !



Il faut donc faire l’analyse de votre capital d’expérience pour en tirer les points qui intéressent celui qui veut vous recruter, et identifier vos principales compétences (cinq à six au maximum), que vous pouvez classer par catégorie : décider, gérer, diriger, administrer, produire, organiser, communiquer, développer, chercher, former, contrôler, créer, négocier, conseiller. Et relier vos compétences dominantes aux postes tenus et les mettre en avant par rapport à l’emploi que vous  briguez.
Lecture associée  Bien choisir les mots-clés qui boostent votre CV

3ème règle : préparer vos entretiens

Il est important de préparer vos entretiens en vous intéressant à la structure qui veut vous embaucher. Tapez le nom du recruteur entre guillemets sur Google, et réfléchissez aux enjeux du poste et de l’entreprise dans son ensemble. Préparez des questions pertinentes (analyse personnelle, prospective sur le secteur, question ouverte…)

Préparez-vous également à répondre aux questions qui vont vous être posées. César Volaire et Philippe Dion listent une série de questions qui concernent l’expérience professionnelle et les compétences, les motifs de votre candidature, votre projet professionnel, votre personnalité, votre formation, vos contraintes. Enfin, quelques comportements de base sont à respecter lors de l’entretien : être ponctuel, avoir des questions à poser, être poli,  honnête, tourner votre vocabulaire de façon positive, prendre des notes. Il faut éviter de parler de salaires et d’avantages, de mentir et de chercher à transformer la question des faiblesses en positif.