Le CV ne trompe personne

Tout le monde sait qu’il n’est pas fiable à 100%. Difficile d’écrire une auto-évaluation complètement sincère et honnête de votre valeur ajoutée professionnelle. Comment être perspicace en affirmant votre propre capacité personnelle. Vous pouvez vous sentir “compétent” dans un domaine, mais il n’y a aucun moyen de savoir à quel niveau de compétence vous vous trouvez aux yeux d’un futur employeur. Sur un CV le niveau de compétence  dissimule les faiblesses pour le rendre plus attractif. Tout le monde joue le jeu et sait très bien que « très motivé dans un environnement en évolution rapide », en tous cas sur le papier, ne veut pas dire que vous le serez dans un autre environnement. La solution : des exemples de travaux, présenter des projets, des résultats chiffrés sont les meilleures mesures de votre capacité.
Pour approfondir le sujet  CV mon ennemi

Sa lecture est involontairement biaisée

Des études le montrent,  votre nom dès le départ affecte la lecture de l’employeur. Même si la loi l’interdit, il projette ses préjugés sur votre adresse, le prestige d’une école, votre race, des facteurs de votre vie personnelle, d’un ancien statut, d’un passage long dans une entreprise, ou de multiples postes occupés en peu de temps… Une femme d’origine maghrébine sans diplôme a plus de mal à trouver du travail qu’un homme blanc sorti de HEC, même si leurs parcours professionnels sont identiques. Un raccourci mental biaise les informations, interprète et absorbe en fonction de croyances établies. La solution : avoir le premier contact en dehors du CV. Renoncer à la lettre de motivation et au curriculum vitae réduit les informations qui provoquent autant de phénomènes de mentalité d’exclusion ou de non choix. Cette solution exige inventivité, débrouillardise, intrépidité et patience. Rencontrer le futur employeur, encore une fois sans qu’il ait vu votre CV, favorise  un échange au cours duquel vous pouvez démontrer votre valeur professionnelle, sans qu’il ait connaissance de quoi que ce soit sur vous.  Et s’il vous demande de lui en envoyer un, vous pourrez le personnaliser.
Pour approfondir le sujet  48 clés pour trouver un emploi

Votre meilleur CV : les réseaux sociaux

De nombreuses entreprises optent désormais pour une application en ligne basée sur une enquête, les compétences et les talents sont recherchés en fonction de mots-clés. Au lieu d’une lettre de motivation, ajouter  sur les réseaux sociaux ou votre blog un onglet “About Me” de 140 caractères, la longueur d’un tweet, et vous commencerez à évaluer votre capacité concision. Les cabinets de recrutement et chasseurs de têtes s’appuient sur les réseaux sociaux pour identifier et apprécier l’adéquation d’un cadre aux exigences d’un poste qu’ils ont à pourvoir pour une entreprise. Facebook, LinkedIn réseau exclusif des professionnels, Xing, Twitter ou encore Viadeo donnent de vous un aperçu certes numérique, mais plus vivant, plus complet, plus imagé et plus vérifiable par recoupement.
Pour approfondir le sujet Les cyber-recruteurs sont arrivés !

Quand le CV vous dessert encore plus

Liste non-exhaustive des erreurs à écarter dans un CV, si vous avez quand même besoin d’en faire un, et de qu’il vaut mieux faire à l’extérieur de celui-ci.

1 – Utiliser une adresse e-mail has been
2 – Ne pas vous trouver sur Google
3 – Votre dernier tweet remonte à 2012
4 – Vos photos vous montrent à la plage
5 – Votre photo LinkedIn est un selfie
6 – Votre compte LinkedIn est dépassé
7 – Le seul numéro sur votre CV : votre numéro de téléphone
8 – Le charabia non professionnel ou le jargon
9 – Vous n’avez rien écrit depuis le lycée
10 – Aucune trace de vous sur un réseau social
12 – Vous ciblez trop de postes à la fois
13 –  Vous oubliez d’utiliser Ctrl + F
14 – Vous faites des fautes d’orthographe
15 – Vous faites la même lettre à tout le monde
16 – Vous courrier ne s’adresse pas à une personne
17 – Un CV affirmatif et non démonstratif
18 – Le CV qui fait perdre du temps au recruteur

1 COMMENTAIRE

  1. Le bon vieux CV c’est sympa mais en effet ça ne fait pas tout … et en aucun cas ça ne peut représenter entièrement une personne. Et c’est justement dans la philosophie de Monkey tie de mettre l’humain au coeur du recrutement et de mettre en avant la personnalité du candidat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.