La concurrence entre les recruteurs s’exacerbe

Malgré la crise des «gilets jaunes» ou le prélèvement à la source, autant d’événements que les professionnels redoutaient comme autant de causes de perturber les habitudes fiscales, le marché de l’immobilier se porte bien. Dans la période d’incertitude que nous traversons, certains le considèrent comme une valeur qui rassure. La forte croissance des transactions, particulièrement en hausse sur Paris qui bénéficie de l’effet Brexit, amène tous les acteurs de l’immobilier à rechercher des collaborateurs. Tous les métiers sont demandeurs, comme ceux d’agent immobilier, de juriste, de promoteur immobilier, de syndic de copropriété… ou de négociateurs, cette recherche de talents passant par le marché de l’offre offre emploi immobilier qui s’en trouve d’autant plus dopé. La concurrence entre les recruteurs s’exacerbe et les annonces de recrutement plus que jamais doivent impacter avec efficacité les candidats qui ont de plus en plus de choix.

Les métiers qui recrutent dans l’immobilier

A priori cette dynamique profite à tous les métiers, certains sont plus impactés que d’autres comme celui de l’agent immobilier, du juriste, ou encore du syndic de copropriété. L’agent immobilier, le plus connu du grand public, accompagne l’acquéreur d’un logement ou le locataire en lui facilitant le déroulement de son achat ou de sa location. C’est un chasseur d’appartements, de maisons ou de locaux industriels ou commerciaux, un homme de relation, très empathique, à la fois sur le terrain et connaissant ses dossiers, un fin psychologue qui sait rapprocher un acheteur et un vendeur. A chaque transaction des aspects juridiques exigent souvent l’intervention d’un juriste expert en immobilier. Il conseille tous les acteurs de l’immobilier sur les règlementations et la législation dans l’optique de défendre les intérêts de ses interlocuteurs, comme la rédaction des actes authentiques de vente et le règlement d’un litige. Le promoteur immobilier lui prospecte pour acquérir des terrains, il monte le financement de constructions qu’il lance, suit les opérations, et commercialise ses réalisations. Ce que l’on appelle un expert immobilier estime la valeur vénale ou locative d’un bien, après avoir scrupuleusement visité un bien, il l’expertise, fait vérifications obligatoires et diagnostics techniques, valide le prix par rapport au marché et émet un avis argumenté. Quant au syndic de copropriété il gère pour les copropriétaires les parties communes et les équipements collectifs des immeubles partagés, en matière de sécurité des lieux, d’entretien des parties communes, des comptes de l’immeuble, et prend des décisions lors des assemblées générales.

Les secrets d’une annonce emploi immobilier qui percute

L’annonce d’emploi immobilier sérieuse répond à plusieurs critères : elle a un titre clair et précis en utilisant des mots qui parlent aux candidats, elle se différencie des autres pour être repérée dans la masse des annonces, avec une accroche qui arrête le candidat pour qu’il lise l’annonce. Chaque population est sensible à des mots et à des infos, le commercial ou le gestionnaire se sent interpellé avec les mots clés de ce secteur, et la précision du périmètre du poste. Une annonce sérieuse met le nom de l’entreprise qui recrute car une annonce anonyme génère nettement moins de candidatures. De plus le candidat peut être un client, mieux vaut sentir la marque employeur, la culture, les valeurs de l’entreprise, et fait ainsi la différence. Un dernier point, toute mention de l’âge, à la situation familiale, au sexe, à la race ou la religion… sans lien direct avec le poste est proscrite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.