Votre CV, unique parmi les autres

Il va se retrouver noyé dans un flux de CV sans fin. Le but est d’être remarqué, invité à un entretien et recruté. Pour atteindre ce but, le CV doit déjà être bien fait, vous ressembler, et coller aux exigences du poste à pourvoir. A cette condition, il est sélectionné parmi d’autres et étudié en détail. Pour vous distinguer sérieusement, pour avoir ce que le marketing appelle la différenciation de votre CV, vous devez intégrer dans votre élaboration les basiques incontournables de cet outil de communication.

L’ADN de votre CV

Il englobe toutes les cellules vivantes de votre vie professionnelle, renferme l’ensemble des informations nécessaires au développement et au fonctionnement d’un processus d’identification de votre existence socioprofessionnelle. Egalement support privilégié de votre employabilité, il est transmis de manière ciblée aux recruteurs. L’ADN est constitué de nombreuses parties, les plus importantes étant votre cohérence avec le poste à pourvoir, vos qualifications et compétences, sa facilité de lecture, votre formation, vos réalisations, l’orthographe et la grammaire.
Pour approfondir le sujet  Comment rédiger un CV percutant

Sa congruence avec le poste à pourvoir

Votre expérience récente ou actuelle doit être en phase avec le poste qui est à pourvoir et justifier d’une expérience liée au poste concerné. A vous de personnaliser par l’ADN de votre CV tous les points pour les mettre en cohérence avec les caractéristiques du poste. ADN de CV = démonstration évidente de son adéquation. Dans la forme n’hésitez pas à utiliser des mots concrets, positifs, valorisants, et convaincants, qui montrent votre maîtrise du sujet et donnent satisfaction à celui qui cherche ces critères.
Pour approfondir le sujet  CV : abandonnez les modèles qui tuent !

Le slogan qualifiant de votre CV

Il s’agit de votre « slogan » professionnel qui va faciliter au recruteur l’identification de l’ADN de votre CV : un instantané de vos compétences, un précipité de votre valeur ajoutée professionnelle, en un coup d’oeil la compréhension pour votre interlocuteur que vous êtes dans sa cible. Cette base line est la clé d’entrée dans votre CV, son résumé – un CV de votre CV – qui donne le confort au recruteur d’en prendre connaissance en 2 minutes maximum.
Pour approfondir Le CV qui plaît à Google

Vos compétences câblées sur le poste

Les compétences correspondent aux responsabilités que l’on peut vous confier immédiatement dans lesquelles vous serez opérationnel quasiment le premier jour. Vous devez bien distinguer les techniques des compétences comportementales. Ces dernières recouvrent vos capacités à travailler en équipe, à déployer votre talent de communication verbale et écrite, votre goût de l’animation d’un groupe…. ou de la négociation. Ce sont aussi vos tendances intellectuelles plus tournées vers la conceptualisation ou la réalisation, l’analyse ou la synthèse, la construction ou l’innovation… Tout ce que vous mettez en avant doit correspondre aux points centraux du poste à pourvoir.
Pour approfondir le sujet Comment digitaliser votre CV

La fluidité de lecture et mémorisation

Votre CV doit être un court fleuve tranquille qui rassure et en même temps emmène le lecteur vers une décision positive. La forme rejoint le fond. Facilitez la lecture par des phrases courtes, du gras pour ce qui peut être pertinent, aérez votre CV, faites en une zone de confort dans lequel on se sent bien et on a envie de rester.
Pour approfondir le sujet  Comment sont pourvus les postes de cadres

Des réalisations quantifiées

Vous devez exposer ce que vous avez fait, comment vous l’avez fait et ce qui en a découlé dans les résultats, les comportements et les objectifs. Vos alliés pour démontrer, les chiffres, ceux qui montrent un écart, une évolution, un progrès donc un succès. Quantifier au mieux votre performance impacte fortement la décision. Surtout, indiquez ce qui a dépendu de vous, ce dont vous pourrez parler avec véracité et chiffres complémentaires à l’appui. Enfin n’en faites pas trop non plus, à vouloir trop prouver vous risquez d’agacer et susciter une certaine méfiance.
Pour approfondir le sujet Candidats : questions pertinentes à poser en entretien de recrutement

Une grammaire et une orthographe de confort

Aucune faute d’orthographe n’est admise. C’est le caillou dans la chaussure, le grain de sable dans le processus de recrutement. Vérifiez et revérifiez, et faites vérifier par un tiers votre rédaction. Vous avez le nez sur votre CV depuis longtemps et ne voyez même pas les grosses fautes. Un verbe, un sujet et un complément, au présent, avec des chiffres, des mots riches de sens et d’images, des verbes actifs (donc proscrire le verbe « être » et le verbe « avoir », creux, sans âme, dépourvus de d’émotions, et passe-partout.

Pour approfondir le sujet  CV la faute de frappe qui tue