« Aimer, ce n’est pas se regarder l’un l’autre, c’est regarder ensemble dans la même direction. »
« Aimez ceux que vous commandez. Mais sans le leur dire. »
« Moi je respecte d’abord ce qui dure plus que les hommes. »
« Ce qui donne un sens à la vie donne un sens à la mort. »
« La vérité, ce n’est point ce qui se démontre, c’est ce qui simplifie. »
« Je n’aime pas les sédentaires du coeur. Ceux-là qui n’échangent rien ne deviennent rien. »
« Ce n’est point dans l’objet que réside le sens des choses, mais dans la démarche. »
« La vérité de demain se nourrit de l’erreur d’hier. »
« Celui-là qui se plaint que le monde lui a manqué, c’est qu’il a manqué au monde. »
« La terre nous en apprend plus long sur nous que tous les livres. Parce qu’elle nous résiste. L’homme se découvre quand il se mesure avec l’obstacle. »

« Une fois pris dans l’événement, les hommes ne s’en effraient plus. Seul l’inconnu épouvante les hommes. »
« Ce que d’autres ont réussi, on peut toujours le réussir. »
« La vie crée l’ordre, mais l’ordre ne crée pas la vie. »
« Tu es responsable de ce que tu as apprivoisé. »
« Et si l’on peut te prendre ce que tu possèdes, qui peut te prendre ce que tu donnes ? »
« Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve. »
« Voyez-vous dans la vie, il n’y a pas de solutions. Il y a des forces en marche : il faut les créer, et les solutions les suivent. »
« On n’est jamais content là où on est. »
« Les grandes personnes ne comprennent jamais rien toutes seules, et c’est fatigant, pour les enfants, de toujours et toujours leur donner des explications. »
« Droit devant soi, on ne peut pas aller bien loin. »
A lire aussi  Les meilleures citations sur l’aventure

« Il faut exiger de chacun ce que chacun peut donner. »
« Ce qui importe, ce n’est pas d’arriver, mais d’aller vers. »
« Victoire… Défaite… Ces mots n’ont point de sens. La vie est au-dessous de ces images, et déjà prépare de nouvelles images. Une victoire affaiblit un peuple, une défaite en réveille un autre. »
« Ni l’intelligence ni le jugement ne sont créateurs. »
« La grandeur d’un métier est avant tout d’unir les hommes ; il n’est qu’un luxe véritable et c’est celui des relations humaines. »
« Une illumination soudaine semble parfois faire bifurquer une destinée. Mais l’illumination n’est que la vision soudaine, par l’Esprit, d’une route lentement préparée. »
« Il n’y a pas de fatalité extérieure. Mais il y a une fatalité intérieure : vient une minute où l’on se découvre vulnérable ; alors les fautes vous attirent comme un vertige. »
« La victoire seule noue. La défaite non seulement divise l’homme d’avec les hommes, mais elle le divise avec lui-même. »
« Si tu laisses tout fuir d’entre tes mains, c’est que tu as renoncé à saisir. »
« Nul ne peut se sentir, à la fois, responsable et désespéré. »
« Il y a dans toute foule des hommes que l’on ne distingue pas et qui sont de prodigieux messagers. Et sans le savoir eux-mêmes. »
« Nous agissons toujours comme si quelque chose dépassait en valeur la vie humaine… Mais quoi ? »
« La mort du jardinier n’est rien qui lèse un arbre. Mais si tu menaces l’arbre, alors meurt deux fois le jardinier. »
« On ne peut montrer le chemin à celui qui ne sait où aller. »
« Il n’est point de provision de battements réservés quelque part par ton coeur. »